Patrimoine

Le village fait partie des neuf sites ou villes-étapes inédits sur la carte du Tour mais les coureurs ne seront pas dépaysés, le département des Hautes-Pyrénées étant visité avec la plus grande régularité. Quasi voisine de Trie-sur-Baïse, la ville de Lannemezan a souvent servi de départ d’étapes pyrénéennes, notamment à destination du Plateau de Beille. La préfecture, Tarbes, accueille quant à elle le Tour depuis 1933.   

 

C’est la 70e fois que Pau recevra le Tour de France, l’histoire commune ayant débuté en 1930. Le camp de base, avant ou après l’escalade des Pyrénées, se prête à tous les profils comme en témoigne la liste des vainqueurs en ville, allant des grimpeurs René Vietto et Fausto Coppi aux baroudeurs comme Erik Breukink ou Pierrick Fedrigo. Chez les sprinteurs, Sean Kelly, Erik Zabel ou Robbie McEwen ont précédé Marcel Kittel qui y a signé l’été dernier sa 5e victoire d’étape, la 14e de sa carrière sur le Tour.

Sur la route

HAUTES-PYRÉNÉES (65)

Population : 228 582 hab.
Préfecture : Tarbes
Sous-préfectures : Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre
Superficie : 4 464 km²

Spécialités : Porc Noir de Bigorre (AOC), Haricots tarbais, Vins (Madiran et Pacherenc du Vic Bilh AOC), mouton AOC Barèges-Gavarnie, Oignon de Trébons, Poule Gasconne, Garbure, Foie gras, Gâteau à la broche…

Clubs sportifs : Tarbes Pyrénées rugby, TGB (basket)

Compétitions : Coupe du Monde de VTT de descente (Lourdes), La Montée du Géant du Tourmalet, Grand Raid des Pyrénées, Pyr’Epic…

Festivals : Festival de Gavarnie (Théâtre), Tarbes en tango, Equestria festival de la création équestre (Tarbes), Festival de Musique sacrée (Lourdes), Festival de Jazz (Luz St Sauveur), Piano Pic dans le Grand Tourmalet, Festival des petites églises de montagne (Vallée du Louron), Fête des Mariolles, Foire aux fromages, Fête du vin en Madiran, Fête des chiens des Pyrénées, Foire aux Côtelettes Luz St Sauveur, Foire aux traditions à Loudenvielle.

Sites touristiques majeurs : Pic du Midi de Bigorre, Cirque de Gavarnie (patrimoine Unesco), Cascades du Pont d’Espagne (Cauterets), Parc National des Pyrénées, Pèlerinage à Lourdes

Économie : agro-alimentaire, industrie ferroviaire, aéronautique, hydroélectricité, tourisme 4 saisons, thermalisme…

Sites web / FB / Twitter : www.tourisme-hautes-pyrenees.com / www.hautespyrenees.fr / twitter.com/hautespyrenees / www.facebook.com/hautespyrenees / www.facebook.com/departementHautesPyrenees

GERS (32)

Population : 190 932 hab.
Préfecture : Auch
Sous-préfectures : Condom, Mirande
Superficie : 6257 km²

Spécialités : Foie gras d'oie et de canard, magret de canard, confit de canard, Armagnac, melon de Lectoure, ail blanc de Lomagne, croustade aux pommes, Floc de Gascogne, Porc noir de Bigorre, garbure gersoise, bœuf gascon, veau Lou Bethet, vins (Côtes de Gascogne, Saint-Mont, Madiran…)

Clubs sportifs : FCAG (rugby)

Compétitions : coupes et championnats automobiles au Circuit Paul Armagnac de Nogaro

Festivals : Welcome in Tziganie, Festival Européen de Bandas y Pena, Festival Trad’Envie, Feria del Toro, Festival Eclats de Voix, Festi’drole, Cuivro’Foliz, Festival Galop romain, L’été photographique, Tempo latino, Nuits musicales en Armagnac, Jazz In Marciac, Festival d’Astronomie, CircA, Festival Indépendance et Création…

Économie : Tourisme, agriculture, agro-alimentaire, aéronautique, artisanat 

Sites web / FB / Twitter : www.gers.fr / twitter.com/LeGers32 / www.tourisme-gers.com / twitter.com/GersTourisme

Km 30

MARCIAC (1.230 h) 

Le festival international Jazz in Marciac, qui se déroule fin juillet début août depuis 1978, accueille plus de 200 000 visiteurs chaque année. Les plus grands noms du jazz s’y sont produits depuis 40 ans : Art Blakey, Dizzy Gillespie, Stan Getz, Ray Charles, Herbie Hancock ou Chick Corea. Mais le parrain du festival depuis bientôt trente ans est le trompettiste Wynton Marsalis, qui dispose même de sa statue sur une place de la ville. Depuis l'inauguration de la salle de l'Astrada en mai 2011, Jazz In Marciac propose également une saison culturelle en dehors des trois semaines de festival. Les concerts sont organisés sous chapiteau sur l’immense place de la Bastide de Marciac, la plus vaste du Sud-Ouest de la France (130 m sur 75 m).
À la fin des guerres de Gascogne, Guichard de Marciac, sénéchal de Toulouse, représentant le Roi, donna son nom à cette bastide. Un mois plus tard, le 14 septembre 1298, Marciac reçu de Philippe le Bel ses coutumes fixant les règles de vie des habitants. Une puissante muraille de plus de deux mètres d’épaisseur protégée par de larges fossés et percée de huit portes entourait la Bastide, qui fut assiégée aux XIVe et XVe siècles. 

Côteaux de Tursan

HAUTES-PYRÉNÉES (65)

Population : 228 582 hab.
Préfecture : Tarbes
Sous-préfectures : Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre
Superficie : 4 464 km²

Spécialités : Porc Noir de Bigorre (AOC), Haricots tarbais, Vins (Madiran et Pacherenc du Vic Bilh AOC), mouton AOC Barèges-Gavarnie, Oignon de Trébons, Poule Gasconne, Garbure, Foie gras, Gâteau à la broche…

Clubs sportifs : Tarbes Pyrénées rugby, TGB (basket)

Compétitions : Coupe du Monde de VTT de descente (Lourdes), La Montée du Géant du Tourmalet, Grand Raid des Pyrénées, Pyr’Epic…

Festivals : Festival de Gavarnie (Théâtre), Tarbes en tango, Equestria festival de la création équestre (Tarbes), Festival de Musique sacrée (Lourdes), Festival de Jazz (Luz St Sauveur), Piano Pic dans le Grand Tourmalet, Festival des petites églises de montagne (Vallée du Louron), Fête des Mariolles, Foire aux fromages, Fête du vin en Madiran, Fête des chiens des Pyrénées, Foire aux Côtelettes Luz St Sauveur, Foire aux traditions à Loudenvielle.

Sites touristiques majeurs : Pic du Midi de Bigorre, Cirque de Gavarnie (patrimoine Unesco), Cascades du Pont d’Espagne (Cauterets), Parc National des Pyrénées, Pèlerinage à Lourdes

Économie : agro-alimentaire, industrie ferroviaire, aéronautique, hydroélectricité, tourisme 4 saisons, thermalisme…

Sites web / FB / Twitter : www.tourisme-hautes-pyrenees.com / www.hautespyrenees.fr / twitter.com/hautespyrenees / www.facebook.com/hautespyrenees / www.facebook.com/departementHautesPyrenees

Km 42

MAUBOURGUET (2 500 hab.)

Maubourguet a accueilli en 2014 le départ d’une étape du Tour de France enlevée en solitaire à Bergerac par Ramunas Navardauskas, qui avait résisté au retour du peloton emmené par John Degenkolb. Chaque année depuis 1990 s’y déroulent les Rencontres de Maubourguet qui associent artistes et sportifs le temps d’un weekend pour des créations en faveur d’associations caritatives. 

À VOIR

Château de Montaner
Edifié au XIVe siècle à la demande de Gaston Fébus pour protéger les frontières du Béarn face à la Bigorre et à l'Armagnac, il est le théâtre de nombreuses animations médiévales.

PATRIMOINE GÉOLOGIQUE

Gaz de Lacq

Les micro-organismes du plancton marin pullulent. Quand ils meurent leur matière organique est quelquefois, exceptionnellement, conservée. Avec l'enfouissement une transformation s'effectue et la matière organique devient huile -pétrole- et gaz. Ces éléments légers migrent jusqu'a ce qu'ils soient piégés parfois c'est surtout du pétrole (comme à Parentis), parfois surtout du gaz (comme à Lacq).

MNHN – Patrick De Wever, professeur

Km 56.5

MADIRAN (420 hab.)

Ce sont les moines bénédictins qui ont diffusé la culture de la vigne dans la région et fait de Madiran un bourg viticole à l’appellation mondialement connue. Les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle passant par Aire-sur-l’Adour ont également contribué à la renommée du madiran. Longtemps éclipsée par les vins de Jurançon et les Bordeaux, l’AOC a été accordée en 1948. Charpentés, généreux, les vins de Madiran utilisent des cépages comme le cabernet et le sauvignon, mais aussi des cépages propres au madiran à savoir : le tannat, le pacherenc et le palissé. Ils sont produits dans le Gers, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques. Des vestiges du monastère subsistent contre la solide église Sainte-Marie (XIe au XVIe), classée en 1899.  

LANDES (40)

Population : 400 477 hab.
Préfecture : Mont-de-Marsan 
Sous-préfecture : Dax 
Superficie : 9 243 m²

Spécialités : foie gras, magret de canard, confit de canard, volailles fermières et bœuf de Chalosse, saumon de l’Adour, asperges et kiwi de l’Adour, tourtière, pastis landais, Armagnac, Floc de Gascogne, Vins (Tursan, vin des sables, Coteaux de Chalosse)

Clubs sportifs : Basket Landes (ligue féminine), US Dax Rugby (Pro D2), Stade Montois Rugby (Pro D2). 

Evénements : Quiksilver Pro Surf, Concours International d’Equitation Ous Pins à Tartas, Championnat de France de la Course landaise, Course cycliste « La Luis Ocaña», Eurocup Basket Landes, Championnat de France de Tennis de Table sport adapté, Traversée des Landes en Roller, Coupe du monde Surf tandem Biscarrosse, Trophée Golf XLandes, Handilandes, Raid XL

Principaux sites touristiques : Réserve naturelle du courant d’Huchet, lac marin d’Hossegor, plage du Cap de l’Homy et phare de Contis, réserve naturelle d’Arjuzanx, Marais d’Orx, estacade de Capbreton, écomusée de Marquèze à Sabres, abbaye d'Arthous à Hastingues, musée de l’hydraviation à Biscarrosse, basilique de Buglose à Saint Vincent de Paul, maison de la Dame de Brassempouy, musée de la faïence et des arts de la table à Samadet, Château et Plantarium de Gaujacq, Musée de la Chalosse à Montfort en Chalosse, ville thermale de Dax, Musée Despiau-Wlérick à Mont de Marsan, Notre Dame des cyclistes à Labastide d’Armagnac.

Evénements culturels : Arte Flamenco à Mont-de-Marsan, Musicalarue à Luxey, Toros y Salsa à Dax, Le Festival des abbayes, Jazz in Sanguinet, Latinossegor, le Festival du Conte à Capbreton, les Fêtes de Dax et de Mont-de-Marsan et les fêtes locales dans chaque village des Landes (course landaise, corrida, bandas).

Économie : Tourisme, thermalisme, agriculture, sylviculture, élevage bovin et avicole, agro-alimentaire, industries du bois et des produits dérivés

Sites web et réseaux sociaux : www.landes.fr / www.facebook.com/Departement.Landes / twitter.com/LesLandes40 / www.youtube.com/user/departementlandes / www.flickr.com/photos/departementdeslandes / www.tourismelandes.com / www.alalandaise.fr / www.landestyle.com

Km 83.5

AIRE-SUR-L’ADOUR (6 100 hab.)

Située entre Bordeaux et la montagne, Toulouse et la mer, Aire-sur-Adour joua un rôle important depuis son antiquité comme en atteste l’importance de son patrimoine historique, notamment religieux. La cathédrale Saint-Jean-Baptiste et l’église Sainte-Quitterie, qui rend hommage à une sainte très populaire dans la région, sont les fleurons de son patrimoine religieux. La belle halle au grain, bâtie en 1855 et restaurée en 1995, rappelle l’importance du marché d’une ville qui fut longtemps la capitale du foie gras. Aire-sur-l’Adour a su se reconvertir avec notamment l’implantation de l’usine aéronautique Potez. 

À VOIR  

Église Sainte-Quitterie
Le nom de Sainte-Quitterie fait référence à une princesse wisigothe qui refusait d'abjurer la foi chrétienne. Elle serait morte décapitée à Aire en 477 par son prétendant. Son culte est très répandu en Aquitaine et en Espagne. Les pèlerins de Saint Jacques ne manquaient pas de venir se recueillir sur son tombeau. L’église est classée au patrimoine mondial de l’Unesco au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

Km 90.5

DUHORT-BACHEN (660 hab.)

La bourgade vaut le détour pour l’ancienne abbaye Saint-Jean de la Castelle, transformée en haras et pour le joli château du Lau (XVe), classé Monument historique et son étonnante architecture d’inspiration flamande. Dans la même famille depuis ses origines, le château se visite sur rendez-vous. 

PAYSAGE DU JOUR 

Les coteaux du Madiranais

Terre de rencontre entre trois départements (Pyrénées Atlantiques, Hautes-Pyrénées et Gers), le Madiranais forme un terroir spécifique renommé pour ses vins, le Madiran (rouge) et le Pacherenc (blanc). L'économie viticole se traduit dans l'architecture cossue des domaines et châteaux repérables au lointain par les arbres remarquables de leur parc. Les coteaux vallonnés se caractérisent par une trame de bois, haies, prairies dans lesquels s'intercalent les petites parcelles de vignes.

Km 97.5

EUGÉNIE-LES-BAINS (450 hab.)

La station thermale a été créée en 1861 en hommage à l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III et grande amatrice de thermalisme. Riches en calcium, magnésium, sodium, sulfures et plancton thermal, les sources d’Eugénie sont souveraines dans le traitement du métabolisme et des affections urinaires et digestives. Associées à un régime alimentaire équilibré, elles permettent de lutter contre les problèmes de poids, le diabète de type II et l’hypercholestérolémie. Elles ont, par ailleurs, une action anti-inflammatoire et sédative réputées dans le traitement des rhumatismes. La gastronomie n’est pas oubliée à Eugénie-les-Bains puisque le chef Michel Guérard y dispose d’un restaurant trois étoiles, les Prés d’Eugénie. C’est chez lui qu’Alain Ducasse a fait ses classes en 1975.

Km 105

GEAUNE-EN-TURSAN 

Geaune est une bastide fondée en 1318 par un acte de paréage entre le seigneur local Pierre de Castelnau et le représentant du roi Edouard II d’Angleterre, le sénéchal Antonio de Pessagne, originaire de Gênes (d’où le nom de Geona puis Geùna en gascon donné d’abord à Geaune). Cette fondation est destinée à assurer la sécurité dans le Tursan. Le plan de Geaune est celui d’un échiquier de 25 carrés identiques avec une place carrée au centre, lieu vivant et convivial, abritant sous ses arcades pittoresques de nombreux commerces et services. L’église est en retrait. Les quatre portes ont été rasées en même temps que murailles, tours, forteresses et pont-levis, en raison des rivalités entre seigneurs de Béarn et de Foix (1352). Les guerres de religion ruinèrent aussi la bastide. Finalement la Terreur (1794) acheva les destructions au couvent et à l’église. Heureusement la vie allait continuer en ce lieu si riche d’histoire, et cette année la « petite bastide modèle » fête ses 700 ans.
À ne pas manquer, l’église Saint-Jean- Baptiste (XVe siècle, classée Monument Historique), la Tour des Augustins (XVe siècle, classée également, clocher de la chapelle, reste d’un couvent, nécropole de la famille de Castelnau).
La Cave des vignerons landais est une  coopérative qui perpétue une vieille tradition locale de viticulture. Le vignoble du Tursan est très ancien. Le vin du Tursan était négocié aux XIIe et XIIIe siècles à Cordoue, Séville, Valence et exporté également en Angleterre pendant plus de 200 ans. Le vin du Tursan augmente la longévité et favorise l’amour : c’est prouvé ! 

Km 116

SAMADET (1 140 hab.)

À voir le Musée départemental de la faïence des arts de la table, qui rend hommage à l’histoire de la faïence à Samadet. Une faïencerie royale a en effet été créée dans la ville en 1732 par le baron de Samadet et a connu une renommée très rapide avant de péricliter en 1840. La production abondante de ce siècle d’existence permet au musée, ouvert en 1968, de présenter plus de 200 pièces de sa production très particulière.

PYRÉNÉES-ATLANTIQUES (64)

Région : Nouvelle-Aquitaine
Population : 670 000 hab.
Préfecture : Pau
Sous-préfectures : Bayonne, Oloron-Sainte-Marie

Nombre de communes : 546

Superficie : 7 645 km2

Spécialités : Pour le Béarn : Garbure, poule au pot, sel de Salies, charcuterie béarnaise, le vin Jurançon. Pour le Pays basque : piperade, axoa, poulet basquaise, gâteau basque, vin Irouléguy

Clubs sportifs : Rugby féminin : AS Bayonne, RC Lons ; rugby masculin : Aviron Bayonnais, Biarritz Olympique, Section Paloise ; Basketball : Elan Béarnais ; Hockey : Hormadi d’Anglet ; Football : Pau FC ; Handball : Billère HB. Compétitions : Grand prix automobile de Pau ; concours complet de Pau ;

Festivals : Fêtes de Bayonne, Festival Hestiv'Òc

Économie : agropastoralisme, hydroélectricité , agroalimentaire, aéronautique, thermalisme,

Sites web et réseaux sociaux : www.le64.fr / www.facebook.com/pages/D%C3%A9partement-des-Pyr%C3%A9n%C3%A9es-Atlantiques/720037604708106 / twitter.com/departement64;

Le 64 est un terreau de sportifs de haut-niveau. Avec ses trois grands clubs de rugby que sont l’Aviron bayonnais, Biarritz Olympique et la Section paloise, il est un fournisseur historique de joueurs internationaux. Il a également gravé son nom dans l’élite du basket européen à travers l’épopée du club de Pau-Orthez, à ce jour neuf fois champion de France et vainqueur de la coupe européenne Korac. Le handball y est fortement ancré dans la culture populaire. Au pays de la pelote et de la corrida, du ski et du surf, c’est aussi l’enfant du pays Tony Estanguet qui a mené trois fois son canoë jusqu’à l’or olympique. Les Pyrénées-Atlantiques sont également une terre historique de golf. Le plus ancien green du continent a vu le jour en 1856 à Billère, sous impulsion anglaise, tandis que la côte basque offre ses parcours exceptionnels, avec vue sur la mer. Enfin, le département est l’un des tout premiers au plan national en matière d’élevage de chevaux. C’est également l’un des principaux centres d’entraînement français pour les courses hippiques.
Le sport de haut niveau s’appuie sur une pratique populaire qui se confond avec un art de vivre. Dans les Pyrénées-Atlantiques, un habitant sur six est licencié d’un club sportif.

Km 159

MORLAÀS (4 200 hab.)

Capitale du Béarn pendant près de deux siècles, Morlaàs en a conservé un riche patrimoine, dont le fleuron est l’église Sainte-Foy, joyau de l’art roman avec son portail richement sculpté.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus