Téléchargez l'application gratuitement !

Plongez au cœur du Tour ! Préparez les étapes avec nos experts, suivez en live toutes les étapes, consultez les parcours et classements officiels, jouez à la Fantasy by Tissot ou encore votez pour le Prix Antargaz de la Combativité !

Sur la route

RÉGION OCCITANIE

Départements : Ariège, Aude, Aveyron, Gard, Haute-Garonne, Gers, Hérault, Lot, Lozère, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales, Tarn, Tarn-et-Garonne.
Population : 5,9 millions hab.
Préfecture : Toulouse
Superficie : 72 724 km2
Spécialités : foie gras, cassoulet, aligot, tielle sétoise, brandade de morue, haricots tarbais, garbure, oignon doux, cerises de Céret, vins (Pic Saint-Loup, Corbières, Cahors, Costières de Nîmes, blanquette de Limoux, Minervois, Tavel, Madiran). Eau source Perrier.
Clubs sportifs : Stade Toulousain, Castres Olympique, Montpellier HR, USAP Perpignan (rugby), Montpellier HSC, Nîmes Olympique, Toulouse FC (football), Dragons Catalans (rugby à XIII), Montpellier Handball, Fenix Toulouse, USAM Nîmes-Gard (handball) 
Compétitions : Tour de France, Open Sud de France (tennis), Route d’Occitanie (cyclisme).
Économie : aéronautique et espace (Airbus, Ariane, Toulouse), défense, informatique, nucléaire, agro-alimentaire, agriculture (vins, céréales) tourisme, industrie pharmaceutique. Universités (Montpellier, Toulouse).  
Festivals : férias de Nîmes et Béziers,  Rio Loco (Toulouse), Festival Radio France Montpellier (classique), Comédie du Livre (Montpellier), Electro Beach (Port Barcarès) , Jazz in Marciac, Cinémed (Montpellier), Circa Auch, festival du roman noir à Frontignan.
Sites  touristiques : Cité de Carcassonne, basilique de Lourdes, Toulouse (Capitole, Saint-Sernin, ville rose), Montpellier (place de la Comédie, Écusson), plages, Pont du Gard, Arènes de Nîmes, châteaux forts cathares, Canal du Midi, cathédrales d’Albi, Castres et Rodez. Viaduc de Millau, grottes de Niaux et du Maz d’Azil. Pont Valentré à Cahors. Villages de caractère. Plages de l’Aude, du Gard et de l’Hérault. Stations de ski des Pyrénées et de l’Ariège.
Site web : www.laregionoccitanie.fr

HAUTES-PYRÉNÉES (65)

Population : 229 567 hab.
Préfecture : Tarbes
Sous-préfectures : Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre
Nombre de communes : 469
Superficie : 4 464 km²
Spécialités : Porc Noir de Bigorre (AOC), Haricots tarbais, Vins (Madiran et Pacherenc du Vic Bilh AOC), Mouton AOC de Barèges-Gavarnie, Oignon de Trébons, Poule Gasconne, garbure, Foie gras, Gâteau à la broche, Truite des Pyrénées…
Clubs sportifs : Clubs de rugby de fédérale 1 (Tarbes Pyrénées Rugby, Bagnères-de-Bigorre, Lannemezan), Tarbes Gespe Pyrénées Basket en ligue féminine de basket. Compétitions : Coupe du Monde de VTT Lourdes 26 et 27 mars 2022, Coupe du monde de VTT Enduro Loudenvielle 22 au 25 septembre 2022, Montée du Géant du Tourmalet 4 juin 2022,Grand Raid des Pyrénées (24 au 28 août 2022), Balnéaman (17 septembre 2022) , Pyrénées Cycl’n trip (11 cols réservés du 25 au 29 juillet 2022, Patou Trail (17 au 19 juin 2022)
Festivals : Festival de Gavarnie (théâtre), Tarbes en tango, Equestria festival de la création équestre (Tarbes), Festival de Musique sacrée (Lourdes), Festival de Jazz (Luz St Sauveur), Piano Pic dans le Grand Tourmalet, Festival des petites églises de montagne (vallée du Louron), Fête des Mariolles, Foire aux fromages, Fête du vin en Madiran, Fête des chiens des Pyrénées, Foire aux Côtelettes Luz St Sauveur, Foire aux traditions à Loudenvielle.
Sites touristiques majeurs : Parc National des Pyrénées, Réserve Naturelle Nationale du Néouvielle, Cirque de Gavarnie inscrit au Patrimoine Mondial par l’Unesco, Réserve Internationale du Ciel Etoilé du Pic du Midi, 5 Grands Sites d’Occitanie (Pic du Midi, Gavarnie - Cauterets Pont d’Espagne, Lourdes et Pyrénées Aure Louron), 5 Grands Cols (Peyresourde, Val Louron-Azet, Aspin, Tourmalet, Soulor)
Économie : Groupement européen de coopération territoriale (GECT) PYRENESS-PIRINEOS, projet de territoire HaPy 2020-2030, Hapysaveurs démarche collective de valorisation des circuits courts. French Tech, transition énergétique. Tourisme : première activité économique. Entreprises innovantes et dynamiques notamment dans le secteur aéronautique, Filière bois, etc.
Sites web / FB / Twitter : www.tourisme-hautes-pyrenees.com / www.hautespyrenees.fr /
https://twitter.com/hautespyrenees / https://www.facebook.com/hautespyrenees/ / http://www.facebook.com/departementHautesPyrenees

Tourmalet, Aspin, Peyresourde…des noms qui évoquent des paysages fantastiques. Oui, mais voilà. Tout le monde n’a pas l’âme et les capacités d’un héros du vélo, d’un as de la danseuse, d’un porteur de maillot à pois. Lorsqu’il s’agit d’avaler cols, sommets et kilomètres de montagnes, beaucoup préfèrent l’auto. Qui peut les en blâmer. C’est pour eux que les Hautes-Pyrénées ont créé, à l’instar de leurs illustres aînées que sont la Route 66, la Route de la Soie ou la Transamazonienne, un itinéraire touristique en mode PYRÉNÉES ROADTRIP.
Au programme : 2 pays (la France et l’Espagne) ; 8 cols mythiques ; 3 sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco ; 4 parcs naturels et des coins secrets que seules les Pyrénées sont capables d’offrir. Au final, une aventure authentique et inoubliable mais surtout une idée pour les vacances entre copains, en amoureux ou en famille.
Côté logistique, la Boutique des Pyrénées, spécialiste des vacances sur-mesure, s’occupe de tout : hébergements de choix, accès aux Grands Sites, entrées pour les centres de balnéo, balades accompagnées, bonnes tables, etc.

Km 17

ABBAYE ET ÉGLISE DE SAINT-PÉ-DE-BIGORRE

Fondation : XIe siècle
Style : Roman prédominant
Caractéristiques : de l'édifice roman, reconstruit bien plus modestement au XVIIe siècle, il ne reste que deux absidioles dans la partie orientale, un pan de mur du bas-côté méridional, un porche médiéval à l'ouest de celui-ci, et quelques éléments du transept sud. Quelques chapiteaux du cloître et de l'église, ainsi que des éléments du portail oriental détruit, sont encore conservés.
Histoire : l'abbaye fut fondée aux alentours de 1022 par des moines de Saint-Sever-de-Rustan. Appartenant à l'ordre de Cluny, elle prit rapidement de l'importance car située sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Le monastère eut à souffrir des guerres de religions : saccagé en 1569, il est ensuite sérieusement endommagé par le tremblement de terre de 1661.
Signe particulier : rachetée en mai 2017, elle est devenue la « Maison Maronite de la Mère de la Miséricorde » et a fait l’objet d’une restauration pour accueillir les pèlerins en route pour Compostelle.
Classement : Monument historique depuis 1977

PYRÉNÉES-ATLANTIQUES (64)

Région : Nouvelle-Aquitaine
Population : 682 621 hab.
Préfecture : Pau
Sous-préfectures : Bayonne, Oloron-Sainte-Marie
Nombre de communes : 546
Superficie : 7 645 km2
Spécialités : la piperade ; le madiran (vin) ; le pacherenc (vin) ; la poule au pot ; la garbure ; le jurançon (vin) ; l'axoa ; le piment d'Espelette ; le poulet basquaise ; le gâteau basque ; l'Irouléguy (vin AOC) ; jambon de Bayonne
Clubs sportifs : Elan Béarnais Pau-Lacq-Orthez (basketball), Section Paloise, Biarritz olympique, Aviron Bayonnais (rugby), Pau FC (football).
Compétitions : Coupe du monde de canoë-kayak à Pau, Grand prix automobile de Pau ; concours complet de Pau.
Festivals : Fêtes de Bayonne, Festival Hestiv'Òc
Économie : agropastoralisme, hydroélectricité , agroalimentaire, aéronautique, thermalisme
Sites web et réseaux sociaux : http://www.le64.fr / www.facebook.com/departementdespyreneesatlantiques / https://twitter.com/departement64 / https://pro.tourisme64.com

Km 21.4

MONTAUT (1 100 hab.)

Montaut est une ancienne bastide fondée en 1327 par Marguerite, grand-mère de Gaston Fébus. Le plan bastidien original comporte encore aujourd'hui des restes de son passé. L'église Saint-Hilaire date partiellement des XVe et XVIe siècles. On y trouve un groupe sculpté, représentant le mariage mystique de sainte Catherine, classé aux monuments historiques depuis 1976.

Km 45.9

LOUVIE-JUZON (1 050 hab.)

L’église Saint-Martin, de style baroque, a vu sa construction débuter au XVIe siècle et ne s’achever qu’en 1890. Elle comprend quatre autels et plusieurs éléments de mobilier du XVIIIe siècle classés Monument Historiques, dont un orgue restauré en 1984
Louvie-Juzon est la ville natale de deux célébrités. Raymond Orteig émigra aux États-Unis à l’âge de douze ans, devint propriétaire de deux hôtels de luxe à Manhattan et dota le prix de la traversée aérienne de l’Atlantique remporté par Charles Lindbergh en 1927.
Quant à François Moncla, qui nous a quittés fin 2021 à l’âge de 89 ans, il fut un des plus grands troisième-ligne aile de l’histoire du rugby français. François les bas bleus fut capitaine du XV de France en 1960 et compte 31 sélections. C’était aussi un homme de conviction, engagé notamment dans la lutte contre l’apartheid.

Km 47

IZESTE (430 hab.)

Son église Saint-Étienne (XVIIe) est surtout remarquable pour son mobilier. Sa tour-château (XVe) est inscrite à l'Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques depuis 1986.

Km 54.1

GÈRE-BELESTEN (180 hab.)

La maison forte dite la Tour d'Ore est située à proximité de l'église de Gère et date des XIIIe et XIVe siècles. Elle est inscrite aux monuments historiques depuis 1997.

Km 57.7

LARUNS (1 200 hab.)
Laruns est en quelque sorte devenue la capitale cycliste de la Slovénie, puisque, en 2020, c’est Tadej Pogacar qui s’y était imposé devant son compatriote Primoz Roglic. Ce dernier, déjà vainqueur dans la cité fromagère en 2018, avait endossé un Maillot Jaune qu’on pensait définitif. À tort.
En 2018, l’ancien sauteur à skis avait été le plus entreprenant et le plus habile en descente après avoir franchi en tête le col d’Aubisque. Il visait alors le podium final qui lui échappa finalement dans le chrono d’Espelette. Décidément…
Proche de la frontière espagnole, Laruns a accueilli en 1985 le départ d’une demi-étape, au cœur d’une journée qui avait particulièrement réussi à la formation La Redoute. Le leader Stephen Roche s’était imposé dans la matinée au col d’Aubisque, entretenant l’espoir de venir titiller Bernard Hinault et Greg LeMond, ses rivaux chez La Vie Claire. L’après-midi, Régis Simon, équipier de Roche, battait son compagnon d’échappée Alvaro Pino sur l’itinéraire Laruns-Pau. La petite histoire du Tour garde en mémoire un pionnier natif de Laruns, Jean-Baptiste Camdessoucens, qui prit part à l’édition 1910. Ce fils de douanier se faisait une joie de passer devant ses amis et ses proches dans la longue étape entre Luchon et Bayonne (326 km). Mais ses supporters, qui ne recevaient la presse qu’avec plusieurs jours de retard, l’attendirent en vain. Victime d’une chute dans l’étape Perpignan-Luchon, il s’ouvrit la main dans le bris de son bidon en verre et fut contraint à l’abandon l’avant-veille de l’étape dont il rêvait tant.

Fromage de Laruns
Traditionnellement, la Foire au fromage de Laruns a lieu le premier weekend d'octobre, accompagnée de son marché à l'ancienne et de diverses animations. Le village se pare alors pour l'occasion de ses habits de fête pour faire revivre les traditions : paille sur le sol, vieux métiers, costumes, danses et chants traditionnels, poule au pot dans les restaurants. On y déguste bien évidemment le laruns, fromage produit à partir de lait de brebis dans la vallée d'Ossau, également incluse dans la zone de production de l'ossau-iraty.

Km 63.8

EAUX-BONNES (425 hab.)
Sur la rive droite du Gave d’Ossau, la commune est formée avec Aast, Assouste, Gourette et de multiples lieux-dits et hameaux. La station thermale (ORL, rhumatologie) est connue dès le XVIe siècle et relancée par les travaux de Théophile de Bordeu au XVIIIe siècle. L'Impératrice Eugénie, comtesse de Téba (1826-1920), en fit sa station attitrée. Les eaux y sont sulfurées, chlorurées, sodiques et calciques. Mais les Eaux-Bonnes acquirent surtout du crédit et de la réputation par la guérison des blessures (de coups d’arquebuse) de plusieurs seigneurs béarnais qui avaient suivi Henri II, roi de Navarre, à la bataille de Pavie, en 1525. Les Eaux-Bonnes reçurent la dénomination d'Eaux d'arquebusade, par Jean d’Albret, compagnon de François Ier.
Le casino des Eaux-Bonnes est installé depuis 1873 dans un beau château aux allures d'antan.

Km 75

BÉOST (220 hab.)

Abbaye/Château de Béost
Construction : XVe siècle
Caractéristiques : le château présente, du côté est, une façade percée de fenêtres à meneaux et dominée par une haute tour. La façade ouest est percée d'une porte du XVIIe siècle d'architecture classique rustique.
Histoire : attenante à l'église, cette ancienne abbaye laïque du XIIe siècle était une étape des pèlerins de Saint-Jacques. Elle devint au XVIe siècle une demeure seigneuriale dite château d’Aramitz, mousquetaire du roi et parent de la famille d’Espalungue. La mère du fameux mousquetaire, Catherine de Rague d'Espalungue s'était mariée avec Charles d'Aramits, mousquetaire lui aussi. Leur fils Henri est l’Aramis qu’Alexandre Dumas a fait entrer dans la légende.
Destination actuelle : le château appartient à l'association Los Auzelets qui se charge de le restaurer (chantiers de jeunes bénévoles).
Classement : Monument historique depuis 1954.

Km 76.7

COL D’AUBISQUE (1 709 m)

Emprunté par le peloton à 73 reprises dans le passé, l’Aubisque est l’un des cols classiques du Tour de France, qui l’a franchi à chaque édition entre 1910 et 1958. Deux étapes se sont achevées au sommet, en 1985 et en 2010. Il est long de 16,6 km avec un pourcentage de 7,5% et des pointes à 13% après Eaux-Bonnes. Lors du dernier passage, en 2018, c’est Rafal Majka qui avait basculé en tête.

HAUTES-PYRÉNÉES (65)

Population : 229 567 hab.
Préfecture : Tarbes
Sous-préfectures : Argelès-Gazost, Bagnères-de-Bigorre
Nombre de communes : 469
Superficie : 4 464 km²
Spécialités : Porc Noir de Bigorre (AOC), Haricots tarbais, Vins (Madiran et Pacherenc du Vic Bilh AOC), Mouton AOC de Barèges-Gavarnie, Oignon de Trébons, Poule Gasconne, garbure, Foie gras, Gâteau à la broche, Truite des Pyrénées…
Clubs sportifs : Clubs de rugby de fédérale 1 (Tarbes Pyrénées Rugby, Bagnères-de-Bigorre, Lannemezan), Tarbes Gespe Pyrénées Basket en ligue féminine de basket. Compétitions : Coupe du Monde de VTT Lourdes 26 et 27 mars 2022, Coupe du monde de VTT Enduro Loudenvielle 22 au 25 septembre 2022, Montée du Géant du Tourmalet 4 juin 2022,Grand Raid des Pyrénées (24 au 28 août 2022), Balnéaman (17 septembre 2022) , Pyrénées Cycl’n trip (11 cols réservés du 25 au 29 juillet 2022, Patou Trail (17 au 19 juin 2022)
Festivals : Festival de Gavarnie (théâtre), Tarbes en tango, Equestria festival de la création équestre (Tarbes), Festival de Musique sacrée (Lourdes), Festival de Jazz (Luz St Sauveur), Piano Pic dans le Grand Tourmalet, Festival des petites églises de montagne (vallée du Louron), Fête des Mariolles, Foire aux fromages, Fête du vin en Madiran, Fête des chiens des Pyrénées, Foire aux Côtelettes Luz St Sauveur, Foire aux traditions à Loudenvielle.
Sites touristiques majeurs : Parc National des Pyrénées, Réserve Naturelle Nationale du Néouvielle, Cirque de Gavarnie inscrit au Patrimoine Mondial par l’Unesco, Réserve Internationale du Ciel Etoilé du Pic du Midi, 5 Grands Sites d’Occitanie (Pic du Midi, Gavarnie - Cauterets Pont d’Espagne, Lourdes et Pyrénées Aure Louron), 5 Grands Cols (Peyresourde, Val Louron-Azet, Aspin, Tourmalet, Soulor)
Économie : Groupement européen de coopération territoriale (GECT) PYRENESS-PIRINEOS, projet de territoire HaPy 2020-2030, Hapysaveurs démarche collective de valorisation des circuits courts. French Tech, transition énergétique. Tourisme : première activité économique. Entreprises innovantes et dynamiques notamment dans le secteur aéronautique, Filière bois, etc.
Sites web / FB / Twitter : www.tourisme-hautes-pyrenees.com / www.hautespyrenees.fr /
https://twitter.com/hautespyrenees / https://www.facebook.com/hautespyrenees/ / http://www.facebook.com/departementHautesPyrenees

Tourmalet, Aspin, Peyresourde…des noms qui évoquent des paysages fantastiques. Oui, mais voilà. Tout le monde n’a pas l’âme et les capacités d’un héros du vélo, d’un as de la danseuse, d’un porteur de maillot à pois. Lorsqu’il s’agit d’avaler cols, sommets et kilomètres de montagnes, beaucoup préfèrent l’auto. Qui peut les en blâmer. C’est pour eux que les Hautes-Pyrénées ont créé, à l’instar de leurs illustres aînées que sont la Route 66, la Route de la Soie ou la Transamazonienne, un itinéraire touristique en mode PYRÉNÉES ROADTRIP.
Au programme : 2 pays (la France et l’Espagne) ; 8 cols mythiques ; 3 sites inscrits au Patrimoine Mondial de l’Unesco ; 4 parcs naturels et des coins secrets que seules les Pyrénées sont capables d’offrir. Au final, une aventure authentique et inoubliable mais surtout une idée pour les vacances entre copains, en amoureux ou en famille.
Côté logistique, la Boutique des Pyrénées, spécialiste des vacances sur-mesure, s’occupe de tout : hébergements de choix, accès aux Grands Sites, entrées pour les centres de balnéo, balades accompagnées, bonnes tables, etc.

Km 110

COL DE SPANDELLES (1 378 m)

Le col de Spandelles figure pour la première fois au parcours du Tour de France, mais n’est pas un inconnu des coureurs. En 2012, sur la Route du Sud, Nairo Quintana y était passé largement en tête et le col avait occasionné de gros dégâts. Thomas Voeckler notamment avait été contraint de mettre pied à terre à mi-pente.

Km 124.5

ARGELÈS-GAZOST (3 400 hab.)
Ses habitants sont appelés les Argelésiens. C’est la capitale du Lavedan, au confluent du Gave de Pau et de celui d’Azun. La spécialité gastronomique y est le Pastis, qui est ici un gâteau. Cette vieille ville pittoresque aux ruelles raides ou en escalier, anciennement nommée Ourout, puis Argelès, accola à son nom celui de Gazost, pour ses eaux thermales. C’est en effet une station climatique et thermale (phlébologie et ORL) avec un établissement au parc à l'anglaise (eaux sulfureuses, sodiques, iodobromurées).
L’église Saint-Saturnin fut construite en 1854. On y a rajouté un très beau lambrissage du choeur (1896). Parmi les personnalités liées à la commune, on trouve René Billières (1910-2004), ancien Ministre d'État de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, puis Clément Dupont (1899-1993), joueur du XV de France (16 sélections). Il fut, après Adolphe Jauréguy (1898-1978), le second français à vaincre les quatre nations britanniques, avant-guerre.
En 1996, Argelès fut le départ d’une étape jusqu’à Pampelune, remportée par le Suisse Laurent Dufaux.

Abbaye et abbatiale de Saint-Savin
Construction : à partir de 935
Histoire : l'abbaye de Saint-Savin fut l’un des plus grands centres religieux du pays de Bigorre. Le monastère a été construit en lieu et place d'un fort gallo-romain dénommé anciennement Palatium Æmilianum (« Palais Émilien ») par Charlemagne. Saint Savin fut ermite en Bigorre au VIIIe siècle.
Caractéristiques : la construction de l’église abbatiale, en pierre calcaire, de style roman, date du XIIe. Elle témoigne de la prospérité du monastère. Une surélévation et la construction d’une tour lanterne l’ont modifiée au XIVe. En 1791, l’abbatiale est devenue église paroissiale. Elle constitue, avec la salle capitulaire et les murs d’enceinte, les seuls vestiges de l’Abbaye bénédictine.
Classement : Monument Historique en 1840.

Km 140.9

BEAUCENS (420 hab.)

Château de Beaucens / Donjon des aigles
Construction : Xe siècle
Style : château fort
Histoire : le château de Beaucens était la maison vicomtale la plus puissante de Bigorre avec de vastes possessions dont les dix-sept bourgs de la vallée de Barèges. Habité jusqu'en 1643, il appartenait alors à la Maison de Montaut-Bénac.
Destination actuelle : le site a été transformé en parc zoologique, le Donjon des aigles, où l'on peut admirer des rapaces en vol autour des ruines du château, avec une vue sur la vallée des Gaves. C’est l’une des plus importantes collections de rapaces au monde.
Petite histoire : dans la Bigorre, la légende évoque la fin d'un long siège du château levé à cause d'une truite lâchée par un aigle, qui a fait croire à l'assaillant que la nourriture était encore abondante et fraîche.
Classement : Monument Historique depuis 1927

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France