Patrimoine

La plage de huit kilomètres qui borde la station balnéaire est considérée comme l’une des plus belles d’Europe. Elle attirait déjà les touristes à la fin du XIXe siècle mais n’a vu les coureurs du Tour qu’en 1965 pour une arrivée au sprint réglée par Guido Reybroeck. En 1988, c’est à La Baule que le Village départ du Tour faisait pour la première fois son apparition…mais l’innovation de l’année était rapidement soufflée par une tempête.

Le Tour de France visite régulièrement la Bretagne dans toutes ses variantes mais n’a jamais organisé l’arrivée d’une de ses étapes en plein Golfe du Morbihan. Ce sera le cas en 2018 à Sarzeau où la passion du cyclisme est encore un peu plus partagée qu’ailleurs dans la région, le maire de la commune étant David Lappartient, tout nouveau président de l’Union cycliste internationale.

Sur la route

LOIRE-ATLANTIQUE (44)

Population : 1,37 million d’habitants
Préfecture : Nantes
Sous-préfectures : Châteaubriant, Saint-Nazaire.
Superficie : 6 880 km2

Spécialités : vins blancs (Muscadet, gros plant, coteaux d’Ancenis), sel de Guérande. Biscuits nantais (BN, LU). Mâche.

Clubs sportifs : FC Nantes (football), Nantes BH (basket, ProB), Nantes LAH (handball féminin), Corsaires de Nantes (hockey sur glace), VB Nantes, Nantes-Rezé MV (volley-ball),

Compétitions : Euro de handball féminin 2018 (novembre et décembre), Jumping international de Nantes (décembre), Meeting indoor d’athlétisme (janvier), Odyssea (course à pied), Marathon de Nantes (avril), Tour de Loire-Atlantique (cyclisme, juin), La Balle Mimosa (tennis), Open international de tennis féminin (novembre).

Festivals : Le Voyage à Nantes, La Folle journée, Aux Heures d’été, Festival des Trois continents, Sofilm (Nantes), Zone Portuaires à Saint-Nazaire (juin), Hellfest à Clisson (juin), Mégascène (Saint-Colomban), Les Rendez-vous de l’Erdre (jazz)

Économie : construction navale Saint-Nazaire, industrie agro-alimentaire (BN), aéronautique, informatique (Cap Gemini, Infotel ou Ausy). Tourisme

Sites remarquables : château des Ducs de Bretagne à Nantes, Machines de l’île à Nantes, musée Thomas Dobrée, châteaux de Châteaubriant et Clisson, plages et baies de la Baule et du Pouliguen, de Pornic et du Croisic, cité médiévale de Guérande, marais salants de Guérande, lac de Grand-Lieu.

Sites web / FB / Twitter: www.loire-atlantique.fr, tourisme-loireatlantique.com, www.loire-atlantique.gouv.fr

Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan (Site Ramsar)

LE POULIGUEN (4 450 hab.)

Outre sa plage de sable fin (plage du Nau) – d’où son nom qui signifie « petite baie blanche » –  et son bois, un des atouts majeurs du Pouliguen, il existe sur la côte rocheuse de nombreuses criques, et des grottes qui se découvrent à marée basse. La plus célèbre est la grotte des Korrigans qui conduisait, d'après la légende, jusqu'à Guérande et qui était gardée par un terrible korrigan. On trouve également le rocher du Sphinx qui donna son nom à une anse.
En novembre 2011, la Baie Le Pouliguen-La Baule-Pornichet a rejoint le Club des plus belles Baies du Monde.
L’origine des quais du Pouliguen remonte au XVe siècle. Entièrement restaurés en 1861, ils sont appareillés en granit et s’étendent aujourd’hui jusqu’à l’extrémité de la promenade aménagée à la même époque. Les quais du Pouliguen prennent le nom de quai Jules Sandeau en souvenir de l’écrivain qui fréquenta la ville entre 1854 et 1870. Il y situera l’action de son roman La roche aux mouettes. Autrefois bordé de beaux logis dont les plus anciens remontaient au XVIe siècle, le port a évolué. Les constructions de granit contemporaines de la grande époque du commerce du sel ont pour la plupart laissé la place, soit à des villas de type balnéaire ou bien à des immeubles modernes à partir des années 1960. Aujourd’hui au Pouliguen, la plaisance a remplacé des activités ancestrales comme le commerce du sel ou la pêche.
Le Pouliguen est par ailleurs le port d’attache des frères Peyron, qui y ont grandi avant de partir à la conquête de la voile mondiale. 

PATRIMOINE GÉOLOGIQUE

Le sel

La région de Guérande est connue pour son sel. Dans l'histoire de la Terre d'épais dépôts de sel se sont accumulés et constituent le "sel gemme". Ce sel est utilisé en hiver pour faciliter la circulation sur verglas. Le sel sert pour la cuisine et pour la conservation des aliments, mais il est aussi utilisé pour faire nos plastiques : la moitié de nos plastiques ne sont pas issus de produits pétroliers mais du sel !

MNHN – Patrick De Wever, professeur 

Km 1

GUÉRANDE (16 000 hab.)

Joyau médiéval posté entre les estuaires de la Villaine et de la Loire et l’Océan Atlantique, Guérande est mondialement connu pour son sel. Au centre d’une presqu’île, la ville domine trois pays aux contrastes marqués : le pays bleu, celui de la mer ; le pays noir, celui de la tourbe de Brière et le pays blanc, celui des marais salants. Guérande la Médiévale est le fruit d’une histoire riche et très ancienne. Le véritable âge d’or de la ville se situe au bas Moyen-âge. À la fin du XVe siècle, la commune regroupe 4 000 habitants. C’est de cette époque que date l’essentiel de l’enceinte urbaine aujourd’hui préservée. Terre de sel et de granit, Guérande accueille environ 1,5 million de visiteurs par an. Les marais salants, site classé depuis 1996, attirent un public très nombreux et participent à la renommée internationale de la ville. La Collégiale Saint-Aubin, au cœur des remparts, est le deuxième monument religieux le plus fréquenté des Pays de la Loire. Avec près de 300 000 visites par an, elle se place juste après la cathédrale de Nantes. Autre atout indéniable pour l’attrait de Guérande, le Parc Naturel Régional de Brière avec ses étangs et ses canaux.
L’événement majeur de l’année est incontestablement la Fête Médiévale qui attire plus de 45 000 visiteurs chaque année au mois de mai.

Km 16

HERBIGNAC (6 600 hab.)

La commune est située au croisement des principaux axes de communication entre Nantes et Vannes, Guérande et Redon. On comprend alors la situation du Château de Ranrouët, magnifique vestige d’époque médiévale (XIIIe au XVIIe), verrouillant la presqu’île Guérandaise, et réglementant le commerce du sel, ainsi que la production de poteries, puisque Herbignac était un centre potier breton de première importance depuis l’époque gallo-romaine. Cette activité s’est arrêtée en 1945. Heureusement, depuis quelques années, plusieurs potiers se sont à nouveau installés à Herbignac où ils exercent leurs talents et exposent leurs œuvres. Le château de Ranrouët fait pour sa part l’objet d’une restauration et accueille des visites et de nombreuses manifestations. 

Km 21

LA CHAPELLE-DES-MARAIS (4 000 hab.)

La Chapelle-des-Marais est le fief des paniers de Mayun, des paniers arrondis en châtaigner et en bourdaine utilisés traditionnellement par les paludiers. Les « mayuns », par leur fabrication très soignée et originale, sont classés au patrimoine culturel immatériel en France.

PAYSAGE DU JOUR 

La Grande Brière

Le cœur de ce territoire abrite de vastes zones humides ceinturées par des structures bocagères. Cet enchevêtrement de marais saumâtres et doux s’étend jusqu’aux marais salants. Il est au contact de l'océan Atlantique et de l'estuaire de la Loire. Ce paysage de transition entre terre et mer joue un rôle capital pour le maintien de notre biodiversité. Cette richesse résulte aussi des interactions de ce milieu avec l’Homme, qui a su exploiter, habiter et valoriser ces paysages palustres.

Km 32.5

PONTCHÂTEAU (10 600 hab.) 

Pontchâteau peut revendiquer le titre de capitale du cyclo-cross en France. La ville a en effet accueilli dans le bois de Coët-Rotz deux championnats du monde de la discipline (1989 et 2004), deux championnats d’Europe (2005 et 2016), cinq championnats de France (1978, 1999, 2008, 2009 et 2015) et quatre manches de la Coupe du monde.
La ville a également accueilli le grand départ du Tour de France 1988 ainsi que le départ de la première demi-étape jusqu’à Machecoul enlevée par Steve Bauer, qui était alors devenu le deuxième Canadien après Alex Stieda à porter le Maillot Jaune. 

Km 61.5

BLAIN (9 640 hab.)

Sur la Canal de Nantes à Brest, à proximité de la forêt domaniale du Gâvre, Blain se signale par son château fort médiéval du XIIIe siècle, le château de la Groulaie, remanié au XVIe, et qui fait partie avec Vitré, Fougères, Ancenis, Châteaubriant et Clisson des forteresses établies pour défendre les frontières de la Bretagne. Construit sur ordre du Duc de Bretagne Alain IV Fergent vers 1108, il devient en 1407  la propriété des Rohan, qui le modifient considérablement. En 1918, il est acquis par Marie Bonaparte, pionnière de la psychanalyse et princesse de Grèce, avant de devenir propriété de la commune pour ses parties classées. Le château accueille aujourd’hui de nombreuses manifestations, dont la plus courue est Les Joutes d’archers, et un musée de l’imprimerie ancienne. 

PARC NATURELS REGIONAUX

Parc naturel régional de Brière

Ne cherchez pas l’entrée du Parc ni les tarifs pour y pénétrer…. Car suivant la définition, un Parc naturel régional est un territoire classé pour la préservation et la mise en valeur de ses patrimoines naturels et culturels remarquables. La Brière est donc avant tout un espace ouvert aux amoureux de la nature. Elle se visite à pied, à vélo ou bien encore à cheval aussi bien en plein marais que dans ses villages de chaumières et même en bord de mer.

Km 73

VAY (2 100 hab.)

Cette petite localité, qui abrite le joli étang de Clégreuc, est aussi le village natal d‘Éloi Tassin, champion de France sur route en 1945 et vainqueur de deux étapes du Tour de France, en 1939 à Rennes et en 1947 à La Baule, où il est décédé en 1977. Ce solide rouleur, vainqueur du Grand Prix des Nations en 1945 et équipier de Jean Robic, a également remporté à deux reprises le Grand Prix de Plouay en 1945 et 1948. Vay organisera avant le passage de cette étape la septième édition de la cyclosportive Eloi Tassin, dédiée à la mémoire du champion local.

PARC NATURELS REGIONAUX

Golf du Morbihan

50e Parc de France, le Parc naturel régional du Golfe du Morbihan est un territoire reconnu pour le caractère exceptionnel de ses richesses naturelles, culturelles, paysagères et humaines. Créé en octobre 2014, il comprend 33 communes. La ville-étape de Sarzeau est située sur la presqu’île de Rhuys qui fait l’objet d’un plan vélo destiné aux habitants comme aux touristes. Au-delà, le Parc s’est doté d’un Conseil consultatif qui comprend une quarantaine d’associations. L’une d’elle, Bicyrhuys, basée à Saint-Gildas-de-Rhuys, agit pour augmenter la part du vélo dans les moyens de transport, favoriser un usage sûr, rapide et confortable du vélo grâce à des réseaux adaptés, améliorer la sécurité des cyclistes via la formation et l’information et encourager le respect de l’environnement dans le domaine des transports. Bicyrhuys sera le relais du Parc naturel régional lors de l’étape.

ILLE-ET-VILAINE (35)

Population : 1 042 884 habitants

Préfecture : Rennes

Sous-préfectures : Fougères/Vitré, Redon, Saint-Malo

Superficie : 6 775 km²

Spécialités : Huîtres de Cancale, Moules de bouchot AOP de la Baie du Mont-Saint-Michel, Agneaux pré-salé de la Baie du Mont-Saint-Michel, Poule Coucou de Rennes, poulets de Janzé, ail de Cherrueix, Beurre Bordier, craquelin de Saint-Malo

Clubs sportifs : Stade Rennais (football), Rennes Métropole Handball, Rennes Volley 35

Compétitions : La route du Rhum (départ de la pointe du Grouin), Marathon de la baie du Mont-Saint-Michel, Championnat des sports athlétiques bretons, Concours national d’attelage de Rennes

Festivals : Etonnants Voyageurs à Saint-Malo, Festival du Film britannique à Dinard, Transmusicales de Rennes, Festival du livre jeunesse à Fougères, Route du Rock à Saint- Malo…

Économie : Tourisme (Saint-Malo, Dinard, Cancale, Bécherel, Fougères, Redon, Paimpont, baie du Mont-Saint-Michel, zoo de la Bourbansais…), Agriculture (1 er département laitier de France), Pêche, Innovation numérique (Rennes Atalante), Automobile (PSA Rennes).

Sites remarquables : baie du Mont-Saint-Michel classée au patrimoine mondial de l’UNESCO ; forêt de Brocéliande ; forteresses médiévales de Vitré et Fougères ; spectaculaire escalier des onze écluses sur le canal d’Ille-et-Rance à Hédé-Bazouges…

Sites web / FB / Twitter : www.ille-et-vilaine.fr / www.facebook.com/illeetvilaine / www.facebook.com/tourismehautebretagne / twitter.com/illeetvilaine

Km 131.7

REDON (10 400 hab.)

www.redon.fr

Dans la ville, le quartier du port est comme une île, avec des petits ponts, des écluses et des passerelles. Les greniers à sel du XVIIe, les maisons d'armateurs, le château du Mail et la tour Richelieu témoignent aujourd'hui de l'importance de ce quartier dans l'essor de la ville. L'eau est partout. À gauche, la Vilaine et ses vieux quais. À droite, le canal de Nantes à Brest qui croise la Vilaine par un double jeu d'écluses. Au fond, le grand bassin à flot creusé avec le canal. Autrefois rempli par les bricks-goélettes et les péniches, le port a cédé sa vocation commerciale à la plaisance fluviale ou maritime.

En 2011, Redon, qui organise également début avril la plus ancienne classique bretonne, Redon-Redon, avait accueilli une étape du Tour de France remportée au sprint par l’Américain Tyler Farrar.

Parmi les coureurs liés à Redon, on peut citer Jacques Renaud, qui disputa sept saisons professionnelles -notamment chez Mercier- et participa quatre fois au Tour de France entre 1950 et 1953 avant de devenir président du club de cyclisme local. Charles Danielou, équipier de Louison Bobet dans l’équipe Stella Dunlop dans les années 50 et solide spécialiste des courses d’un jour, est pour sa part né à Redon.

À VOIR

Musée de la Batellerie

Situé au bord du bassin à flot, signalé par deux véritables portes d’écluse, le musée invite à découvrir la batellerie qui, avec le port maritime de Redon, a contribué au développement économique de la région. Un film documentaire sert d’introduction à la visite et permet de mieux appréhender les objets, photographies, documents d’époque et maquettes présentant des thèmes tels que la vie quotidienne des mariniers, le fonctionnement des canaux, les moyens de propulsion, le parc fluvial, ou encore Redon port de mer.

Département du Morbihan (56)

Préfecture : Vannes
Sous-préfectures : Lorient et Pontivy
Population : 738 000 habitants
Superficie : 6 823 km²
Clubs sportifs : Vannes Olympique Club, FC Lorient.
Culture : Festival interceltique de Lorient.

Sites touristiques principaux: îles d’Houat, Hoëdic, Belle-Ile-en-Mer, Groix. Sainte-Jeanne d’Auray. Châteaux de Suscino et Trécesson. Alignements de Carnac. Forteresse de Largoët. Cathédrale Saint-Pierre et vieille ville de Vannes. Lac de Guerlédan. Économie : tourisme (Carnac, La Trinité-sur-Mer), thalassothérapie (Quiberon, Golfe du Morbihan), pêche, conserverie, constructions mécaniques, culture des primeurs.

Site web : www.morbihan.fr

Unique, le Morbihan l’est assurément. Cette « Petite Mer » (mor-bihan), située au sud de la péninsule bretonne, est d’ailleurs le seul département en France à posséder un nom entièrement breton et non français. Ses 900 km de côtes abritent 170 plages, 1 836 ha protégés par le Conservatoire du littoral ainsi que 3 Grands Sites Naturels à couper de souffle, dont le Golfe du Morbihan, membre du Club des Plus Belles Baies du Monde. Au fil de ses 6 283 km2 (soit 1/4 de la superficie de la Bretagne), l’Argoat (l’intérieur des terres) et l’Armor (la façade maritime) ont forgé une terre de contrastes : nature luxuriante, jardins chatoyants, golfe apaisé, mer déchainée…
En octobre dernier, le Golfe du Morbihan est devenu le 50 ème parc naturel régional de France. Le département s’est ainsi engagé à assurer un développement raisonné et durable du territoire, ce à quoi le Conseil départemental s’attache depuis une trentaine d’années, en atteste son partenariat avec le Conservatoire du Littoral qui a déjà permis de protéger près de 3 250 hectares d’espaces naturels sensibles.

Km 160

QUESTEMBERT (7 400 hab.)

Ce chef-lieu de canton du Morbihan vaut le détour pour ses belles halles du XVIe siècle, l’hôtel Belmont qui leur fait face et un important patrimoine religieux classé (chapelles, calvaire, croix).

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus