Patrimoine

Le Tour avait souvent traversé Albertville pour accéder aux vallées de la Tarentaise ou du Beaufortain avant de s’y arrêter régulièrement ces dernières années. Les derniers départs donnés de la cité olympique rappellent de bons souvenirs à Pierre Rolland futur vainqueur à La Toussuire Les Sybelles en 2012 et Romain Bardet qui, en 2016, s’imposera à Saint-Gervais Mont Blanc. Mais surtout, c’est sur la route menant d’Albertville à La Rosière Espace San Bernardo que, l’été dernier, Geraint Thomas s’était emparé du Maillot Jaune pour ne plus le quitter jusqu’à Paris.

Avant d’être honorée en 2013 et 2014 du titre de meilleure station de ski du monde, Val Thorens se distinguait déjà depuis 1994 comme l’un des sites d’arrivée les plus hauts perchés de l’histoire du Tour. Ce jour-là, le Colombien Nelson « Cacaito » Rodriguez y remportait son unique victoire d’étape. La station a aussi vu grandir la médaillée olympique de snowboard Chloé Trespeuch.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus