Patrimoine

Lors de la dernière décennie, deux villes des Yvelines ont déjà accueilli le départ de la dernière étape du Tour : Rambouillet en 2012 et Versailles l’année suivante. La série se poursuivra avec Houilles, où l’on peut visiter la dernière résidence de Victor Schoelcher, le rédacteur du décret d’abolition de l’esclavage en 1848, il y aura donc 170 ans. Côté cyclisme, le chrono d’ouverture de Paris-Nice avait été dessiné à Houilles et remporté par Damien Gaudin en 2013. 

Paris Champs-Élysées

La capitale de la France sera aussi célébrée comme étant celle du sport jusqu’aux Jeux olympiques et paralympiques de 2024 qui offriront, comme le Tour, une vitrine privilégiée à Paris et à sa région. Le circuit final emmène les coureurs pour une visite à grande vitesse du cœur historique. Les bords de Seine, la Tour Eiffel et le musée du Louvre ont leur place dans le décor mais le premier rôle est dévolu à l’avenue des Champs-Élysées qui accueille l’arrivée finale depuis 1975.

Sur la route

YVELINES (78)

Population : 1 427 291 hab. 
Préfecture : Versailles
Sous-préfectures : Rambouillet, Mantes-la-Jolie, Saint-Germain-en-Laye.
Superficie : 2 284 km2

Spécialités : épinard de Viroflay, reine-claude de Chambourcy, oignons de Mantes-la-Jolie. Paris-Brest. Poule de Houdan. Grand Marnier.  Noyau de Poissy.

Clubs sportifs : Paris-Saint-Germain (s’entraîne au Camp des Loges à Saint-Germain-en-Laye). CTN de Clairefontaine. 

Compétitions : corrida de Houilles, Paris-Versailles (course à pied), Open de France de golf, courses hippiques à Maisons-Laffitte. Équitation aux JO 2024 à Versailles. 

Festivals : Fête des Loges à Saint-Germain-en-Laye (fin juin à mi-août), Foire nationale à la brocante et aux jambons. 

Économie : automobile (PSA, Renault, BMW, Mercedes, Fiat, Ford, Nissan), aéronautique, aérospatiale, défense (Astrium, Airbus, Matra, Messier-Bugatti), Thales, équipements électroniques (Alcatel, Bouygues, Nortel, Siemens), cosmétiques, parfumerie (GlaxoSmithKline, GE Healthcare, Garnier, Rochas), Eco-industrie (Saur, Suez, Veolia, SARP, Air liquide). Recherche (INRETS, INRA). Commerce (Parly 2, Vélizy 2). Tourisme (Versailles, Thoiry). 

Sites remarquables : château de Versailles, château de Saint-Germain-en-Laye, Rambouillet, La Madeleine à Chevreuse, Dampierre, Breteuil, Maisons. Parc naturel de la Haute vallée de Chevreuse. Forêt de Rambouillet. Parc animalier de  Thoiry. Notre-Dame de Mantes-la-Jolie.   

Sites web / FB / Twitter : www.yvelines.fr

Km 1

SARTROUVILLE (52 500 hab.)

Ville pionnière de l’aviation -un aérodrome y existait depuis 1904-, Sartrouville peut se considérer comme une des capitales mondiales du triathlon, puisque les membres de son club, l’Espérance Cycliste se Sartrouville Triathlon, ont trusté les médailles aux deux dernières éditions des Jeux olympiques et s’adjugent régulièrement des titres mondiaux. Chaque année depuis 1994 se déroule le Triathlon de Sartrouville, devenu une référence de cette discipline en France. Sartrouville est également la ville natale de Pascal Lino, 5e du Tour de France 1992, dont il a porté le Maillot Jaune pendant 11 jours. Pascal Lino officie aujourd’hui comme pilote sur de nombreuses épreuves d’Amaury Sport Organisation.
Le principal élément du patrimoine de Sartrouville est l’église Saint-Martin, qui a fêté ses mille ans en 2009. 

Jardin des plantes

Km 2.5

Château de Maisons-Laffitte (Maisons-Laffitte)

Le château de Maisons, construit au XVIIe siècle par François Mansart, fut considéré dès sa construction comme un chef d’œuvre de l’architecture classique française. René de Longueil fait construire ce château pour y recevoir le roi et la cour, ainsi que pour y donner les plus somptueuses fêtes. Profitez de votre visite pour découvrir tout l’été, une quarantaine d’affiches de l’artiste Luigi Castiglioni, aux couleurs de l’actualité sportive, « Le sport s’affiche ».

http://www.chateau-maisons.fr/

Km 9.5

SAINT-GERMAIN-EN-LAYE (42 000 hab.)

Saint-Germain-en-Laye est l’un des lieux où se sont écrites quelques très belles pages de l’Histoire de France. Le château a été demeure royale, avant Versailles, et le lieu de naissance de plusieurs rois de France, dont Louis XIV. Surplombant Paris depuis la terrasse d’André Le Nôtre, à 19 km à vol d’oiseau de Notre-Dame, Saint-Germain-en-Laye a toujours été une oasis de calme aux frontières de la forêt. Pendant la Révolution française, la ville a même porté le nom de «montagne du Bon-air».
La ville qui abrite le centre d’entraînement du Paris Saint-Germain, le Camp des Loges, a accueilli en 1978 une étape du Tour de France remportée par Klaus-Peter Thaler. En 2013, elle fut le départ de la première étape de Paris-Nice, enlevée par Nacer Bouhanni. 

À VOIR

Le château
Après la guerre de Cent ans, Henri III fait élever un château neuf en 1556. Henri IV, séduit par le lieu, agrandit et embellit la propriété, avec ses célèbres jardins en terrasses. Place alors à la vie de cour : mariage de François Ier en 1514, naissance d’Henri III en 1519, duel judiciaire dit du coup de Jarnac en 1547, proclamation de l’édit de 1563 par Charles IX, qui fixe au 1er janvier le commencement de l’année pour toute la France, signature en 1570 de la Paix de Saint-Germain visant à mettre un terme aux guerres de religion, naissance de Louis-Dieudonné, futur Louis XIV, en 1638. Saint-Germain connaît un essor incomparable : baptême du Grand dauphin, mariage de Mademoiselle de Blois et du prince de Conti, concert des drames lyriques de Lulli et Quinault, représentations des comédies de Molière... Délaissé par la cour, le Château-Vieux devient un centre de politique européenne avec l’exil de Jacques II d’Angleterre, roi d’Écosse, jusqu’à sa mort en 1701. Louis XVI fait procéder à la réfection des conduites d’eau de la ville en 1777 et donne le Château-Neuf à son frère, le comte d’Artois, futur Charles X.
Avec la Révolution, le Consulat, l’Empire, la Restauration, la Monarchie de Juillet, la ville connaît les soubresauts de l’histoire. Le château est transformé en prison (Rouget de Lisle y est enfermé), hôpital, école de cavalerie, caserne, puis en pénitencier militaire. L’ouverture de la première ligne de chemin de fer de voyageurs en 1837, reliant Paris à Saint-Germain, donne un souffle nouveau à la ville.
Le château abrite aujourd'hui le musée d'Archéologie nationale, qui présente environ 30 000 pièces d’archéologie. La terrasse du château construite par Le Nôtre de 1669 à 1674, s'étend en ligne droite sur 2 400 mètres de long sur 30 de large150. Elle relie le centre de Saint-Germain au château du Val. Dominant la vallée de la Seine en direction du Pecq, elle offre une vue dégagée sur les tours de La Défense et Paris.

Km 13.5

POISSY (37 000 hab.)

Ancienne ville royale, où virent le jour Saint Louis et Philippe III le Hardi, elle est supplantée par Saint-Germain-en-Laye à partir du XVe siècle. Devenue un fief de l’industrie automobile, elle est notamment le siège d’une usine PSA. Son principal monument historique est la collégiale Notre-Dame (XIIe), reconnaissable à ses deux clochers octogonaux, remaniée par Viollet-le-Duc au XIXe. 

Km 22

FEUCHEROLLES (2 940 hab.)

Petite commune résidentielle aux portes de Paris, Feucherolles a abrité et abrite toujours les résidences de joueurs du PSG ou de vedettes du sport et du spectacle comme Sheila, Yannick Noah, Vanessa Paradis où Joe Dassin, qui a donné son nom au centre culturel de la ville. Un buste à son effigie y est érigé. 

PATRIMOINE GÉOLOGIQUE

L’alimentation en eau de la Capitale

Le retour dans la capitale se fête au champagne, mais au quotidien, c'est d'eau que les parisiens ont besoin. Très précocement cette exigence s'est faite sentir, depuis au moins les Romains. Marie de Médicis fit aussi construire un aqueduc. Les travaux les plus imposants ont été ceux du Baron Haussmann qui fit édifier un aqueduc qui faisait venir l'eau de l'Aube, à plus de 150 km.

MNHN – Patrick De Wever, professeur

Km 30.5

VILLEPREUX (10 00 hab.)

Saint Vincent de Paul y prononça ses premiers prêches alors qu’il était précepteur de la famille de Gondi. La ville dispose d’un joli patrimoine de demeures anciennes comme la maison Saint-Vincent, deuxième maison des Filles de la Charité fondées par Saint Vincent de Paul, devenue un espace d’expositions et de conférences, où le domaine de Grand’Maisons, château classé du XVIIIe siècle transformé en hôtel pour réceptions, noces et banquets.
Villepreux était la destination de l’Allée royale de Villepreux, conçue par le Nôtre et qui relie le château de Versailles à Saint-Cyr-l’École, Fontenay-le-Fleury, Rennemoulin et Villepreux. Laissée à l’abandon, l’allée, qui traversait les chasses du roi, fait l’objet d’un grand programme de réhabilitation. 

Km 39

ROCQUENCOURT (3 200 hab.)

Célèbre point chaud du trafic routier en Île-de-France, le « triangle de Rocquencourt », qui marque la jonction des autoroutes A12 et A13, se situe en réalité sur la commune voisine de Bailly.  Rocquencourt fut le siège d’une des dernières batailles napoléoniennes le 1er juillet 1815.

Km 40

LE CHESNAY (28 500 hab.)

Au cœur de Versailles Grand Parc, cette localité résidentielle a vu sa population doubler dans les années 70 après l’ouverture en 1969 du centre commercial Parly2. Le Chesnay est notamment la ville natale du footballeur Nicolas Anelka ou des membres du groupe Phoenix. 

Le château du parc Aubert
Louis XIV, séduit par la grâce de cette propriété, qui abrita les « petites écoles » de Port-Royal-des-Champs, la rattacha à son domaine, chargeant Mansart de terminer le château, tandis qu'il confiait à Le Nôtre le soin de dessiner et réaliser le parc. Le parc Aubert est ouvert au public toute l’année.
Vers 1660, Maignard de Bernières acheta à Le Pelletier-des-Touches son domaine du Chesnay, anciennement la maison du Bel-air et y fit construire les bâtiments qui sont à l'origine de ce qui devint un siècle plus tard le château du Chesnay.

Km 40.5

LA CELLE-SAINT-CLOUD (21 000 hab.)

Ancien monastère, puis domaine appartenant à la marquise de Pompadour, remodelé et embelli au cours des siècles ainsi que son parc, longtemps doté d’une belle orangerie, le château de la Celle-Saint-Cloud appartient depuis 1951 au ministère des Affaires étrangères qui y reçoit des hôtes de marque. Après les rois Louis XV et Louis XVIII ou l’empereur Napoléon III, reçus par les propriétaires successifs, c’est le roi Mohamed V du Maroc, la reine Elisabeth d’Angleterre ou Jackie Kennedy qui furent les hôtes du château, où furent discutés l’indépendance du Maroc, des accords de paix au Laos et au Cambodge où plus récemment des cessez-le-feu en Libye ou un sommet du G5 Sahel.

HAUTS-DE-SEINE (92)

Population : 1 601 569 habitants (chiffres 2015)
Préfecture : Nanterre
Sous-préfectures : Antony, Boulogne-Billancourt
Superficie : 176 km²

Spécialités : miel de Levallois-Perret, vignes de Suresnes

Clubs sportifs : Racing 92 (rugby), Nanterre 92 (basket). 

Compétitions : Jardy Eventing Show 2017 / Internationaux de Concours Complet *** et  Event Rider Masters, en juillet, et Journée du Cheval et Concours International de Saut d’Obstacles * et **, en septembre, au Domaine départemental du Haras de Jardy à Marnes-la-Coquette, saison de rugby Top 14 et Champions Cup du Racing 92 à domicile au stade départemental Yves-du-Manoir à Colombes, saison basket Pro A et FIBA Europe Cup de l’équipe Nanterre 92 au Palais des Sports de Nanterre,  Marathon des Hauts-de-Seine et Nautique Hauts-de-Seine, au Parc nautique départemental de l’Ile de Monsieur et désignation de la candidature retenue pour les JO 2024 en septembre (avec 2 sites hôtes dans les Hauts-de-Seine : Stade Yves du Manoir, à Colombes, et U-Arena à Nanterre).

Festivals et événements culturels : Seine Musicale (Boulogne-Billancourt), Festival Chorus, La Défense Jazz Festival, Petites Nuits de Sceaux, Journées européennes du Patrimoine, expositions au musée du Domaine départemental de Sceaux, à la Maison de Chateaubriand- Domaine de la Vallée-aux-Loups (Chatenay-Malabry). Jardin du Musée départemental Albert-Kahn (Boulogne-Billancourt), Opéra en plein air (Sceaux), Festival de l’Orangerie (Sceaux) et de nombreux lieux culturels dynamiques (Théâtre Nanterre-Amandiers, Théâtre de Gennevilliers, Théâtre 71 de Malakoff, Les Gémeaux à Sceaux,  Pôle national des arts du cirque d'Antony...)

Économie : quartier d’affaires de La Défense (16 000 salariés, 400 entreprises privées, 20 000 habitants, 17 000 étudiants)

Sites web et réseaux  sociaux : www.hauts-de-seine.fr / @hautsdeseine.fr / www.facebook.com/hautsdeseine.ledepartement/

Km 42.5

MARNES-LA-COQUETTE (1 750 hab.)

Village préservé, prisé de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie -qui a donné son nom à l’église-, Marnes-la-Coquette est sorti de sa discrétion en décembre 2017  avec la mort dans sa demeure, la Savannah, de Johnny Hallyday, devenu depuis un lieu de pèlerinage pour ses fans. La ville la moins peuplée des Hauts-de-Seine a toujours servi de havre de paix proche de Paris pour les célébrités puisque Maurice Chevalier, Jean Marais, Danielle Darrieux Alain Prost ou Hugues Aufray l’ont habitée. Maurice Chevalier et Danielle Darrieux reposent dans le cimetière de la commune. Louis Pasteur y est également décédé. Il avait installé un laboratoire de recherche dans l’ancien pavillon des Cent-Gardes où Napoléon III avait installé sa garde rapprochée.

PAYSAGE DU JOUR 

La plaine de Versailles

Site classé en 2000, ce morceau de campagne entre deux coteaux, marqué par de pittoresques villages, d'anciennes fermes et routes de chasse royales, est un élément à part entière de la perspective dessinée par Le Nôtre, paysagiste de Louis XIV, dans l’axe du château de Versailles et de son parc inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Depuis sa protection, l’État et les communes ont engagé une restauration du grand parc des chasses tout en préservant les activités agricoles.

Km 45

SAINT-CLOUD (29 400 hab.)

Saint-Cloud tient une place à part dans l’histoire du cyclisme puisque c’est dans le parc de la ville qu’a été organisée, le 31 mai 1868, la première course vélocipédique. Elle avait vu la victoire du Britannique James Moore. C’est également dans le Parc de Saint-Cloud, sur les courts du Stade Français, qu’étaient organisés les Internationaux de France de tennis avant la construction du stade Roland-Garros en 1928. Le Parc accueille aujourd’hui chaque année depuis 2003 le festival Rock en Seine où se sont produits les plus grands noms de ce genre musical. Ce parc, qui appartient à l’État français était jadis contigu au château royal aujourd’hui disparu, qui était la résidence favorite de Napoléon Bonaparte. Ses jardins français dessinés par Le Nôtre ont été conservés.   
La ville est également connue pour son hippodrome de galop, inauguré en 1901.
Saint-Cloud est par ailleurs le siège social du groupe Dassault, dont le fondateur, Marcel Dassault, y avait installé ses usines. 

Km 48.5

SURESNES (48 500 hab.)

Relié à Paris par le pont qui porte son nom, Suresnes fut après la révolution industrielle un pôle de l’industrie aéronautique puis automobile. Cette vocation industrielle en fit un fief du Parti communiste et de la « ceinture rouge » de Paris. L’évolution de l’ouest parisien en a fait une ville active et résidentielle sur le perron de la capitale, renommée notamment pour son théâtre Jean-Vilar, siège entre autres du festival Suresnes Cité Danses. 

À VOIR 

Mémorial de la France combattante
Le Mémorial de la France combattante rend hommage aux Français combattants et résistants pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il est installé au pied du fort du Mont Valérien, où les Allemands ont fusillé un millier de résistants pendant la Guerre.

Km 116

Conciergerie (Paris)

Jusqu’au 31 août, venez découvrir l’œuvre de Stéphane Thidet Détournement, une pièce audacieuse et poétique favorisant une rencontre inédite entre la Seine et la Conciergerie.  Demeure des rois capétiens et berceau de nos plus grandes institutions politiques, administratives et judiciaires. A l’aide d’un dispositif technique élaboré, l’eau est puisée dans le lit du fleuve au niveau du pont au Change, passe au-dessus du quai de l’Horloge et entre part les cuisines historiques pour surgir en cascade dans la majestueuse salle des Gens d’armes du monument.

http://www.paris-conciergerie.fr/

Km 116

Sainte-Chapelle (Paris)

Chef d’œuvre de l’architecture gothique, la Sainte-Chapelle fut édifiée par Louis IX, futur Saint Louis, pour abriter les reliques de la passion du Christ. Conçu comme une chapelle palatine, l’édifice comprend un niveau supérieur, à l’origine réservé aux chanoines, au souverain et à sa famille, et une chapelle basse destinée au personnel du palais. Entre 2008 et 2015, une restauration exceptionnelle a été menée sur l’ensemble des vitraux, grâce à l’excellence des savoir-faire des maîtres verriers français. Venez apprendre à lire cet ensemble unique de 1113 vitraux grâce à une application créée pour l’occasion.

http://www.sainte-chapelle.fr/

Km 116

Tours de Notre-Dame (Paris)

La première pierre de Notre-Dame de Paris est posée en 1163 sous l’impulsion de l’évêque de Sully. Ses dimensions sont à l’époque sans équivalent, avec des tours culminant à 69 mètres de haut.  C’est lors de ce gigantesque chantier que fut inventée labrouette afin de transporter les matériaux ! Au XIXe siècle, Viollet-le-Duc reconstruisit la flèche et disposa autour de la galerie accessible aux visiteurs, des statues chimériques représentant des animaux et des personnages fantastiques dont le célèbre Stryge devenu l’emblème de la cathédrale. Montez en haut des tours de Notre-Dame, pour découvrir la vue imprenable sur Paris et les ponts de la Seine qui rappellent que Notre-Dame possède le charme d’être une cathédrale au bord de l’eau.

http://www.tours-notre-dame-de-paris.fr/

Km 116

Hôtel de la Marine (Paris)

Actuellement en travaux, l’Hôtel de la Marine ouvrira ses portes au public début 2020. Ce sera l’occasion pour les visiteurs de découvrir un nouveau haut lieu de l’art de vivre à la française et de plonger dans une ambiance de vie de cour grâce à la restauration à l’identique des appartements XVIIIe.

http://www.hotel-de-la-marine.paris/

Km 116

Arc de Triomphe (Paris)

Venez découvrir une vue imprenable de Paris à 360 degré en montant les 284 marches de l’Arc de Triomphe, monument phare du paysage culturel parisien. Depuis le mois de juin, le CMN a rendu intégralement accessibles la terrasse de l’Arc aux personnes à mobilité réduite (PMR), œuvrant ainsi toujours plus en faveur d’un accès pour tous à la culture. 

http://www.paris-arc-de-triomphe.fr/

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus