Patrimoine

Un an après Houilles, le Tour de France retrouvera le département des Yvelines qui accueille chaque année depuis 2010 le Grand Départ de Paris-Nice. Rambouillet quant à elle recevra le Tour pour la troisième fois après 2012 et 1966. Cette-année-là, le joker de l’équipe Ford France, Lucien Aimar, avait eu les coudées franches après l’abandon de son leader Jacques Anquetil. Encore fallait-il, dans l’ultime chrono du Tour entre Rambouillet et Paris, résister à Raymond Poulidor et Jan Janssen. Au final, Aimar parvint à conserver son Maillot Jaune avec une petite minute d’avance sur Janssen.

Paris Champs-Élysées

Les frissons procurés par le manège du peloton dans le circuit final tiennent autant à la visite expresse des monuments qu’il offre, avec des clins d’œil à l’Arc de Triomphe, à la Tour Eiffel ou au musée du Louvre, qu’à la puissance du lien entre le Tour et la ville qui l’a vu naître, grandir et s’épanouir au gré de déboulés sur ses grandes artères. Depuis 1975, l’avenue des Champs-Élysées est devenue le nec plus ultra pour les meilleurs sprinteurs du monde. Les téléspectateurs ne s’y trompent pas, c’est aussi l’une des étapes les plus regardées du Tour.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus