Tour de France 2022

Rendez-vous le jeudi 14 octobre pour la révélation du parcours du Tour de France 2022

Sur la route

DÉPARTEMENT DU FINISTÈRE (29)

Région Bretagne.

Population : 903 721 habitants, répartis sur 27 cantons et 277 communes.
Préfecture : Quimper (63 532 h.).
Sous-préfectures : Brest, Morlais, Châteaulin.
Spécialités : La langoustine du Guilvinec, le bar de ligne du raz de Sein, le Kouign aman, né à Douarnenez dans le Finistère, le Kig ar Farz du Léon, le cidre AOC de Cornouaille, la fraise de Plougastel.
Festivals : Les Vieilles Charrues à Carhaix (250 000 festivaliers, 5 000 bénévoles) / Les fêtes maritimes de Brest et Douarnenez (prochaine édition en 2022) / Le Festival du bout du Monde à Crozon (60 000 festivaliers) / le festival de Cornouaille à Quimper (musiques et danses traditionnelles bretonnes).
Sites touristiques : Les grandes villes du Finistère, dans le top 10 des villes où il fait bon vivre. Brest classée première ville en 2020 par le magazine américain Forbes.
Le Finistère, premier département maritime de France avec 1200 km de littoral
Économie : De l’Ifremer à la Station biologique de Roscoff, 70% de la recherche marine au niveau national vient du Finistère, 25% des chercheurs au niveau européen dans le domaine des sciences de la mer. Berceau de grandes marques et de fleurons industriels : Leclerc, Armor Lux, Bolloré, Guy Cotten, Prince de Bretagne, Comptoir Irlandais, Eurodif, B&B, Connétable. 1er département breton en nombre de fermes biologiques/ 1er département pour la pêche fraiche en France (le ¼ des tonnages). Tourisme (29,7 millions de nuitées en 2017), nautisme (plus de 800 acteurs économiques).
Cyclisme : 3 épreuves de la Coupe de France élites : Tour du Finistère, Boucles de l’Aulne, Tro Bro Léon. 4ème départ du Tour depuis les années 1950.

Tout commence en Finistère

Finistère, Penn ar bed en breton, là où tout commence !
Fin juin prochain, le peloton du Tour de France s’élancera pour la 31e fois du Finistère.
Il y trouvera un territoire et un public, conquis par la petite reine et le vélo en général : près de 1000 kms d’itinéraires cyclables sécurisés, 6000 kms de voies et d’itinéraires balisées pour la randonnée sous toutes ses formes, et des épreuves cyclistes professionnelles de renommée (Tour du Finistère, Tro Bro Léon, Boucles de l’Aulne).
Il sillonnera une partie des 2500 kms de routes départementales, de la rade de Brest aux monts légendaires de l’Arrée, en passant par Quimper, ville emblématique de la musique et de la danse bretonnes. Un parcours entre terre et mer, entre Armor et Argoat, une étape « carte postale » de la Bretagne dans tous ses atouts et ses plus beaux atours.
Il sera accompagné par les lumières changeantes de la mer et du ciel, révélant l’intensité et la diversité des paysages et des patrimoines Finistériens, guidé par le signal lointain de ses 27 phares de l’Iroise, de la Manche, et de l’océan Atlantique.
Il y trouvera de l’intensité, avec des hommes, les femmes, capables de rebondir dans l’âpreté des éléments, dans le vent changeant de l’histoire, entre tradition et modernité.
Nul doute que les coureurs y trouveront les ingrédients de tous les exploits. Des Tonnerres de Brest au Bruit dans Landerneau, c’est un départ tonitruant qui s’annonce pour le Tour de France 2021.

Premier département de France pour la réussite au baccalauréat Premier département pour l’enseignement de la langue bretonne : mot en Breton Les grandes villes du Finistère, dans le top 10 des villes où il fait bon vivre (Brest classée première en 2020 par le magazine américain Forbes)

Km 1

Plougastel-Daoulas (13 500 hab.)

Presqu’île nichée dans la rade de Brest située entre les deux fleuves l’Elorn et l’Aulne. Sa devise est War Zouar Ha War Vor, phrase bretonne signifiant « sur terre et sur mer ». Son église Saint-Pierre et son calvaire du XVIIe siècle.

Célèbre pour ses fraises, emblèmes incontestables de la presqu’île depuis le XVIIIe siècle.  Elles doivent leur renommée à Amédée-François Frézier, officier de marine qui a rapporté ce fruit d’Amérique du sud. Connue pour son goût sucré et son parfum prononcé, l’apogée de la fraise de Plougastel se situe entre 1920 et 1950. Plougastel-Daoulas est, à cette époque, la deuxième région française de production de la fraise (6 000 tonnes/an) après celle de Metz. Le microclimat engendré par le passage du Gulf Stream et le sol siliceux ont fait de cette presqu’île un grand cru de la production de fraises.

Depuis 1995 le fruit est mis à l’honneur grâce au Musée de la fraise et du patrimoine.

Km 10.6

Daoulas (1 800 hab.)

Abbaye de Daoulas
Fondation : XIIe siècle, à l’initiative des chanoines réguliers de l’ordre de Saint-Augustin
Style : Roman
Caractéristiques : cloître comprenant 44 piliers ; fontaine monumentale Notre-Dame des Fontaines (1550)
Signe particulier : Jardins dédiés aux plantes médicinales et organisés en terrasses  

Parc naturel régional d’Armorique 
Créé en 1969, le parc d'Armorique du Finistère a été le second parc naturel régional de France. Sur un territoire de 125 000 hectares, le parc s’étend sur 44 communes et 4 villes « portes » : Brest, Carhaix, Châteauneuf-du-Faou et Landivisiau. Il comprend une grande variété de paysages, de milieux et d'activités représentatives de la diversité paysagère, écologique, économique et culturelle du Finistère (îles de la mer d’Iroise, presqu’île de Crozon, Aulne maritime et monts d’Arrée). Espèces emblématiques : saumon, phoque gris, grand dauphin, puffin des Anglais, busard cendré, loutre, castor témoignent d’une richesse incomparable. Le parc bénéficie de deux labels internationaux : la réserve de biosphère Unesco îles et mer d’Iroise, classée depuis 1988, et le label Géopark mondial Unesco, auquel le Parc est candidat.

Presqu’île de Crozon
Le site de la presqu'île, sauvage et mystérieuse, fit naître de nombreuses légendes. Cette presqu'île est réunie aux montagnes noires par le Ménezhom, ancien volcan éteint (330 m) et elle est entourée par la mer sur trois côtés, au nord par la rade de Brest, à l’ouest par la mer d’Iroise et au sud par la baie de Douarnenez. Elle est englobée en totalité dans le parc naturel régional d’Armorique et les espaces maritimes qui l'entourent en partie dans le parc naturel marin d’Iroise, parc national créé en 2007.
Les alignements de Lagatjar, restaurés en 1928 et classés monuments historiques sont composés de trois lignes de menhirs sur 200 m.

Km 22

Le Faou (1 800 hab.)

Ancien port important de la rade de Brest, au carrefour entre le Léon et Brest au nord, la Cornouialle et Quimper au sud et la presqu’île de Crozon à l'ouest. Cité portuaire, labellisée petite cité de caractère, Le Faou a connu un âge d’or aux XVIe et XVIIe siècles quand y étaient embarqués les bois de hêtre et de chêne provenant de la forêt du Cranon toute proche, alimentant les chantiers navals de Brest. La forêt du Craou, plus grande du Finistère, est en partie classée site Natura 2000.

Le village vaut également le coup d’œil pour ses maisons à encorbellement (maison à colombage) du XVIe siècle.

Km 27

Rosnoën (1 000 hab.)

Pont de Térénez
Enjambe l'Aulne entre Argol et Rosnoën sur la route départementale 791. Pont construit à la place d’un pont suspendu de 1952, lui-même édifié à la place d’un pont suspendu construit en 1925. À son inauguration, le 13 décembre 1925, il était le plus grand pont suspendu d’Europe. Construit dans sa nouvelle version entre 2007 et fin 2010, il é été inauguré en avril 2011. Conçu par l'architecte Charles Lavigne et l'ingénieur Michel Virlogeux, l'ouvrage est récompensé en 2013 par le World Infrastructure Award et en 2014 par le prix du plus bel ouvrage d’art remis par la Fédération internationale du béton.

Km 56

Plonévez-Porzay (1 760 hab.)

Le Provençal et Breton d’adoption Lucien Teisseire, vainqueur de Paris-Tours en 1944, du Critérium du Dauphiné en 1953 et de quatre étapes du Tour de France entre 1947 et 1954, s’était installé dans la commune où il est décédé en 2007. Il termina 6e de la Grande Boucle en 1948 et termina également deuxième de Milan-San Remo en 1946, derrière Fausto Coppi, et de Paris-Roubaix en 1945. Après sa carrière, il fut mécanicien auto à Pontivy puis Châteaulin.  

Km 60.6

Locronan (800 hab.)

Classé au titre des Monuments Historiques depuis 1924, Locronan est l’un des sites les plus prestigieux et les plus visités de Bretagne, en raison de sa qualité architecturale. De nombreux artisans d’art s’y sont installés. Situé sur une montagne, dans un cadre naturel exceptionnel à 5 km de la mer, Locronan est aussi le point de départ de nombreux circuits pédestres et VTT. Terre d’inspiration pour les artistes, peintres (comme Yves Tanguy, originaire du village), écrivains, sculpteurs ou cinéastes, le village est labellisé Plus beaux villages de France et Petite cité de caractère.

Locronan offre la particularité́ d'avoir la totalité́ de ses réseaux électrique et téléphonique enterrés depuis le tournage de Tess de Roman Polanski en 1979, Oscar du meilleur décor à Hollywood. De nombreux autres films ont été tournés à Locronan, dont Chouans de Philippe de Borca, Un long dimanche de fiançailles de Jean-Pierre Jeunet et bien d’autres... Pour préserver l'authenticité́ du cœur historique, il n’y a pas de feu rouge et les voitures restent à l'extérieur, tandis que des enseignes traditionnelles signalent les boutiques.

Le principal monument du village est l’église Saint-Ronan, construite entre 1430 et 1480 par les seigneurs du Nevet. L’église abrite en son sein un superbe vitrail du XVe siècle qui retrace les scènes de la Passion en 18 panneaux. Élevée à la place de l'église primitive, la chapelle du Pénity, construite en 1530 par Renée de France, fille du roi Louis XII, abrite le tombeau de saint Ronan.

Km 78.7

Quimper (62 000 hab.)

Dominée par le mont Frugy, Quimper est la préfecture du Finistère et la capitale traditionnelle de la Cornouaille, du pays glazik et du pays de Cornouaille. La devise de Quimper est en breton Unanet e vimp kreñv : « Unis nous serons forts. » Quimper (Kemper signifie confluent en breton) fut un carrefour de voies romaines. Aux confluences de l'Odet et de ses affluents le Steir, le Frout et le Jet.

En 1940, Quimper fut envisagée pendant une journée comme capitale de repli de la France. Plus tard, 1960 a été l’année de la création du grand Quimper avec ses neuf paroisses. La communauté́ d'agglomération Quimper-Bretagne occidentale compte à présent quatorze communes (depuis le 1er janvier 2017).

Parmi les célébrités de Quimper, le poète Max Jacob a donné son nom à un petit pont métallique proche de la cathédrale.

Le Tour de France a fait étape à Quimper à six reprises, la dernière en 2018, lorsque Peter Sagan s’était imposé. C’est la ville natale de nombreux navigateurs dont Jean Le Cam, Philippe Poupon, Roland Jourdain, Bertrand de Broc, mais aussi de quelques coureurs, comme Laurent Pichon, vainqueur de la Coupe de France en 2017, qui a participé au Tour en 2017 et 2018 et porte aujourd’hui les couleurs d’Arkéa-Samsic.

La Faïence de Quimper
L’aventure de la faïence a commencé en 1690 avec l’arrivée de Jean-Baptiste Bousquet, qui a quitté Marseille pour s’installer comme maître pipier près du prieuré de Locmaria. Au début du XXe siècle, les deux grandes faïenceries qui se retrouvent face à face sont HB (Hubaudière-Bousquet) et Henriot. La participation des deux faïenciers à l’Exposition internationale des arts décoratifs en 1925 a été un succès. Le Musée de la Faïence de Quimper permet un voyage à travers les siècles : 500 pièces, dont certaines sont uniques, y sont exposées.  

Cathédrale Saint-Corentin 
Fondation : du XIIIe au XVe siècles
Styles : gothique rayonnant (chœur) et flamboyant (nef)
Caractéristiques : deux flèches s’élevant à 75m, ajoutées à l’occasion de la restauration des années 1850.
Signe particulier : le chœur ne se trouve pas dans l’alignement de la nef, probablement pour asseoir la construction de la nef sur des bases stables en l'éloignant du cours de l'Odet.
Classement : Monument Historique depuis 1862

Km 108

Saint-Coulitz (1 850 hab.)

Saint-Coulitz est la commune dont le maire de 1989 à 2001 fut le Franco-Togolais Kofi Yamgnane. Élu Breton de l’année en 1990, Kofi Yamgnane fut aussi conseiller général, député et secrétaire d’État aux Affaires sociales et à l’Intégration sous la présidence de François Mitterrand entre 1991 et 1993.

Km 112

Châteaulin (5 200 hab.)

Charmante sous-préfecture entourée des Monts d’Arrée et des Montagnes noires. Le premier bourg de Châteaulin s'est implanté au Xe siècle, au pied d'un château fort édifié pour les comtes de Cornouaille. Peuplé depuis la Préhistoire, le territoire s'est développé au fil des siècles, notamment à travers les pêcheries de saumons et les ardoisières.

Châteaulin a accueilli à trois reprises le Tour de France et vu triompher des légendes du cyclisme comme Charly Gaul en 1958 et Raymond Poulidor en 1965. La ville a également accueilli à quatre reprises le championnat de France, sacrant notamment André Darrigade en 1955, Jean Stablinski en 1965 et Yvon Madiot en 1984. Mais Châteaulin est avant tout connu des coureurs comme la ville qui reçoit chaque année depuis 1931 les Boucles de l’Aulne, dont le dernier lauréat fur Alexis Gougeard en 2019. C’est enfin la ville natale de Camille Danguillaume, vainqueur de Liège-Bastogne-Liège en 1949, disparu tragiquement l’année suivante à 31 ans dans un accident lors du championnat de France à Montlhéry.

Km 124

Pleyben (3 600 hab.)

Eglise de Pleyben
Fondation : de 1530 à 1690.
Styles : gothique cornouaillais, Renaissance.
Caractéristique : une tour Renaissance couronnée d’un dôme à lanternons qui culmine à 47,5 m. 
Signe particulier : le calvaire placé devant l’église est le plus massif de toute la Bretagne. Il présente environ 30 scènes de la vie du Christ.
Classement : Monument Historique depuis 1846.

Km 135

Brasparts (1 024 hab.)

La noce de pierres
Alignement mégalithique classé Monument Historique en 1968. Constitué de 88 menhirs en grès armoricain de taille très modeste (le plus grand mesure 1,80 m de hauteur). La légende veut qu'une noce paysanne, possédée par le démon de la danse, ait refusé de laisser le passage au recteur de Brasparts qui allait porter l'extrême-onction à l'un de ses paroissiens mourant. Le prêtre ainsi que l'enfant de chœur qui l'accompagnait ont dû marcher à travers les landes et broussailles pour accomplir leur mission. Quant aux noceurs, ils ont été punis pour leur méchante attitude : à la dernière note de la dernière danse, ils ont été changés en statues de pierres.

Les monts d’Arrée
Cœur de la « Bretagne bretonnante » ou Basse-Bretagne, c’est un massif montagneux qui sépare le département du Finistère en deux parties et dont le plus haut sommet, le Roc’h Ruz, culmine à 385 mètres de haut. Les monts d’Arrée incluent les communes de Berrien, Bolazec, Huelgoat, Locmaria-Berrien et Scrignac. Les paysages y sont très proches de ceux de l'Irlande et du Pays-de-Galles, avec une végétation constituée principalement de landes (arbustes, fourrés).

Km 141.5

Montagne Saint-Michel

Culmine à 381 m d’altitude. Sommet de la chaîne des Monts d’Arrée, elle fait partie du Parc naturel régional d’Armorique. Elle domine la cuvette du marais du Yeun Elez. À son sommet se trouve la chapelle Saint-Michel, construite sur un ancien temple voué au culte du soleil en 1672. Détruite à la Révolution, elle fut reconstruite au XIXe siècle (en 1821 et 1891). Elle fut érigée au sommet du mont car l'Archange Saint-Michel y aurait terrassé le dragon, symbole du mal. On raconte aussi que c'est l'Archange Saint-Michel lui-même qui serait venu aider les ouvriers à monter leurs lourdes charges jusqu'au sommet lors de la construction de la chapelle. À côté de la chapelle se trouve un cercle en béton, vestige d'un immense radar Bernhard utilisé pour la radionavigation des appareils allemands en fonction pendant la Seconde Guerre mondiale.

Km 158

Km 158 : Hanvec (2 000 hab.)

Commune natale de Christian Gourcuff, ancien joueur (Rennes, Guingamp et Lorient) et entraîneur historique de Lorient, de Rennes, de l’Algérie et plus récemment du FC Nantes.

Domaine de Menez-Meur

Parc animalier dans le Parc naturel régional d’Armorique sur près de 650 hectares de landes et bruyères, de tourbières et bocages. Situé à Hanvec, sur les contreforts des monts d’Arrée, le domaine offre 16 km de circuits thématiques balisés. À découvrir : les races domestiques bretonnes comme les vaches Pie noir, les moutons d'Ouessant, les porcs Blancs de l'Ouest, mais également de la faune sauvage présente sur le domaine - loups, cerfs et sangliers.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France