Édition 2022

Victoire d'étape 0
Classement général 19
Coureurs en course 6
Directeurs sportifs : GENAUZEAU Benoit / LEBRETON Lylian

L'histoire

Vingt-et-une participations et beaucoup d’émotions pour l’équipe de Jean-René Bernaudeau qui a souvent enflammé le public de juillet. Elle bénéficie du plus fort ancrage local, dans un département, la Vendée, qui a accueilli en 2018 son cinquième Grand Départ du Tour en vingt-cinq ans. Née Bonjour en l’an 2000, elle a véritablement commencé à briller à son deuxième essai en défendant, des Alpes aux Pyrénées, le Maillot Jaune de François Simon. À l’époque, il s’agissait de prouver que des petits Français pouvaient aussi s’exprimer malgré l’emprise de l’Américain dominateur.
Ayant renommé son équipe La Boulangère lors d’un sauvetage économique d’intérêt local, « le gitan du bocage » a touché le Graal en 2004. Une semaine avant le départ du Tour, le premier titre de champion de France de Thomas Voeckler ne tenait pas seulement du miracle, il annonçait une épopée de dix jours en jaune précédant une deuxième, sept ans plus tard, sous les couleurs d’Europcar mais toujours au sein de la même structure, pourtant régulièrement secouée par des tensions internes et les incertitudes de l’avenir.

Curieusement, il a fallu attendre la septième participation, cette fois sous l’appellation Bouygues Telecom, pour que « JR » remporte sa première étape, par l’intermédiaire de Pierrick Fédrigo, à Gap, en 2006. Europcar a décroché le gros lot en reprenant l’équipe, in extremis, à partir de la saison 2011. Voeckler en jaune, Rolland en blanc après Charteau à pois lors de l’édition précédente, puis Voeckler à pois et Rolland à nouveau dans le top 10 (8e) en 2012, Rolland en inlassable attaquant et souvent porteur du maillot à pois en 2013… Voeckler s’est retiré des pelotons à l’issue du Tour de France 2017. La relève devait, pour la première fois de l’histoire de l’équipe, être assurée par un sprinteur. Bryan Coquard, désigné leader unique à partir de 2016, sous les couleurs de Direct Energie, cinquième sponsor-titre de l’histoire du groupe sportif, est passé près de la consécration sur les Champs- Élysées en 2015 et à Limoges l’année suivante. Puis le torchon a brûlé et il a changé d’air, sans grand succès. Lilian Calmejane s’est engouffré dans la brèche. Vainqueur d’étape aux Rousses à sa première participation en 2017, l’ambitieux Tarnais a prolongé le tour de magie dans l’esprit offensif de Voeckler et Chavanel. Désormais appelée TotalEnergies, l’équipe reste sur quatre éditions du Tour sans résultat probant, ce pourquoi elle a effectué le recrutement tapageur de Peter Sagan dont la première partie de saison 2022 a toutefois été perturbée par un mal mystérieux.

  • Victoire Finale0
  • Victoires d'étapes10
  • Maillots jaunes23
  • Victoire Annexe0

Victoire finale : 0
Place d’honneur : 0
Victoires d’étapes : 10
- 2006 : Pierrick Fédrigo, à Gap
- 2009 : Thomas Voeckler, à Perpignan, et Pierrick Fédrigo, à Tarbes
- 2010 : Thomas Voeckler, à Bagnères-de-Luchon, et Pierrick Fédrigo, à Pau
- 2011 : Pierre Rolland, à l’Alpe d’Huez
- 2012 : Thomas Voeckler, à Bellegarde-sur-Valserine et Bagnères-de-Luchon, Pierre Rolland, à La Toussuire
- 2017 : Lilian Calmejane, aux Rousses
Victoires dans les classements annexes : 3
- 2010 : Anthony Charteau (meilleur grimpeur)
- 2011 : Pierre Rolland (meilleur jeune)
- 2012 : Thomas Voeckler (meilleur grimpeur)
Maillots Jaunes : 23
- 2001 : François Simon, trois jours
- 2004 : Thomas Voeckler, dix jours
- 2011 : Thomas Voeckler, dix jours

LE CHIFFRE
20 : le nombre de jours passés en jaune par Thomas Voeckler, en deux épisodes.

LES DATES
29 juillet 2001 : François Simon termine 6e du Tour de France après avoir porté trois jours le Maillot Jaune suite à une échappée-fleuve.
8 juillet 2004 : Thomas Voeckler, champion de France, se glisse dans une échappée en direction de Chartres et endosse le Maillot Jaune pour dix jours, en pleine ère de domination de Lance Armstrong.
22 juillet 2011 : Pierre Rolland, meilleur jeune du Tour, bourreau d’Alberto Contador et du champion olympique Samuel Sanchez, devient le premier Français à s’imposer à l’Alpe d’Huez depuis Bernard Hinault en 1986.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France