Label "Ville à Vélo"

La candidature au label est ouverte à toutes les villes ayant accueilli au moins une fois le Tour de France et le Tour de France Femmes avec ZWIFT depuis la création des deux épreuves.

Slovénie qui gagne, Slovénie qui perd, Slovénie qui gère

Tour de France 2021 | Étape 7 | Vierzon > Le Creusot

La 7e étape promettait une bagarre en direction du Creusot, et précisément en montant au Signal d’Uchon, une ascension redoutable et inédite dont le sommet était situé à 18 kilomètres de l’arrivée. Le profil a attiré de nombreux candidats à l’échappée, dont Matej Mohoric, qui s’est isolé dans ce final pour aller chercher en solitaire sa première étape sur le Tour de France, après avoir déjà levé les bras sur la Vuelta (2017) et sur le Giro (2018).

Le pays qui préside l’Union Européenne depuis hier a en revanche tremblé avec Primoz Roglic, qui a été lâché dans la même montée et accuse à l’arrivée un retard de 9’ qui le relègue au 33e rang du classement général. Mais la Slovénie peut continuer de croire à la victoire avec le tenant du titre Tadej Pogacar, qui a su faire face à un assaut de Richard Carapaz et ne perd finalement pas la moindre seconde sur son principal rival chez Ineos. Mathieu van der Poel, qui s’était mêlé avec Wout Van Aert à l’échappée royale du jour, conserve le Maillot Jaune avec 30’’ d’avance.

Résumé d'étape - Étape 7 - #TDF2021

29 coureurs… et 50 victoires d’étapes dans l’échappée
Une bonne partie des 177 coureurs prenant le départ de Vierzon se sentent concernés par l’échappée du jour. Les nombreuses tentatives sont systématiquement réprimées en début de course et ce n’est qu’au kilomètre 40 que se forme un groupe à la fois volumineux et qualitatif dans lequel se trouve notamment le Maillot Jaune et son rival de toujours qui porte en ce moment le maillot de champion de Belgique. Au total, 29 coureurs s’échappent, avec Van Aert, Teunissen (Jumbo-Visma), Van Baarle (Ineos Grenadiers), Nibali, Skujins, Stuyven (Trek-Segafredo), Asgreen, Cavendish (Deceuninck-Quick Step), Erviti, Garcia Cortina (Movistar Team), Konrad (Bora-Hansgrohe), Laporte (Cofidis), Van der Poel, Meurisse (Alpecin-Fenix), Guerreiro, Cort (EF Education-Nippo), Godon, Schär (Ag2r-Citröen), Kragh Andersen (Team DSM), Gilbert, Sweeny,Van Moer (Lotto-Soudal), Mohoric (Bahrain Victorious), Yates (BikeExchange), Houle (Astana-PremierTech), Campenaerts (Qhubeka-NextHash), Bakelants, Van Poppel (Intermarché-Wanty Gobert), Bonnamour (B&B Hotels-KTM).

Cavendish soigne son maillot vert
Bien que les coureurs d’UAE-Emirates tardent à admettre le départ de ce groupe préoccupant, l’écart augmente dans un premier temps jusqu’au sprint intermédiaire (km 115,4 / 4’35’’), où Mark Cavendish réalise une bonne opération en saisissant 20 points que ses rivaux directs ne sont pas en mesure de lui contester. L’avantage continue d’augmenter en montant la côte de Château-Chinon, où l’on enregistre un écart de 6’50’’. Mohoric y bascule en tête, en compagnie de Van Moer avec qui il tente une aventure en duo. A 46 km de l’arrivée, le duo se transforme en quatuor avec le renfort de Campenaerts et Stuyven. Ils bâtissent un avantage de 1’30’’ sur leurs premiers poursuivants, mais la côte de la Croix de la Libération change la donne. Campenaerts est en effet distancé, tandis que le groupe de poursuite, qui avait entre temps perdu Cavendish, s’est réduit à dix coureurs.

Roglic décramponné
La montée au Signal d’Uchon bouscule les positions à tous les étages. Mohoric s’isole en tête à 19 km du but, soit juste avant d’aborder les pourcentages les plus raides. Derrière lui, le groupe Maillot Jaune se décompose et accuse un retard de 1’15’’. Surtout, la sélection est sévère au sein du peloton principal : c’est précisément sur la deuxième partie de cette montée qu’est décramponnés Primoz Roglic, et que Richard Carapaz se lance dans une offensive pour tenter de se rapprocher au classement général de Tadej Pogacar.

Mohoric en solo
Pendant que Matej Mohoric trace sa route en solitaire vers sa première victoire sur le Tour, Wout Van Aert dynamite le groupe de poursuite à 8 km de l’arrivée, uniquement suivi par son frère-ennemi Mathieu van der Poel. Jasper Stuyven, qui était resté intercalé, s’empare de la 2e place, tandis que le duo WVA-VDP est repris juste avant la ligne par leurs anciens compagnons de route. Cinq minutes plus tard, il arrive une mésaventure similaire à Richard Carapaz, non récompensé de ses efforts et repris par le groupe Pogacar.

02/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 7 – Vierzon / Le Creusot (249,1 km) -
02/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 7 – Vierzon / Le Creusot (249,1 km) - © A.S.O./Pauline Ballet
02/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 7 – Vierzon / Le Creusot (249,1 km) - 29 Coureurs dans l'échappée
02/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 7 – Vierzon / Le Creusot (249,1 km) - 29 Coureurs dans l'échappée © A.S.O./Pauline Ballet
02/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 7 – Vierzon / Le Creusot (249,1 km) - Matej Mohoric (BAHRAIN - VICTORIOUS)
02/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 7 – Vierzon / Le Creusot (249,1 km) - Matej Mohoric (BAHRAIN - VICTORIOUS) © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE