Tour de France 2022

Rendez-vous le jeudi 14 octobre pour la révélation du parcours du Tour de France 2022

Alaf, en chef de meute

Tour de France 2021 | Étape 1 | Brest > Landerneau

La première étape du Tour 2021 promettait une sévère empoignade entre Brest et Landerneau, en particulier dans le final particulièrement sélectif qui avait été préparé aux meilleurs puncheurs du peloton. Dans la côte de la Fosse-aux-Loups, il y avait une certaine logique à ce que le « Wolfpack » se distingue, en particulier lorsque leur leader s’appelle Julian Alaphilippe, le spécialiste des raidards ressemblant de près ou de loin au Mur de Huy.

S’il faisait partie des favoris, le champion du monde a su faire la différence sur une attaque percutante à 2,5 km du but, pour aller remporter sa 6e étape sur le Tour de France. Il est le premier Français à s’emparer du premier Maillot Jaune en étant vêtu du maillot arc-en-ciel depuis Bernard Hinault en 1981.

Alaphilippe prendra le départ de l’étape de Mûr-de-Bretagne avec une avance de 12’’ sur Michael Matthews et 14’’ sur Primoz Roglic, ses deux premiers poursuivants sur la ligne d’arrivée.

26/06/2021 – Tour de France 2021 – Etape 1 – Brest / Landerneau (197,8 km) -
26/06/2021 – Tour de France 2021 – Etape 1 – Brest / Landerneau (197,8 km) - © A.S.O./Pauline Ballet
26/06/2021 – Tour de France 2021 – Etape 1 – Brest / Landerneau (197,8 km) -
26/06/2021 – Tour de France 2021 – Etape 1 – Brest / Landerneau (197,8 km) - © A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Pauline Ballet © A.S.O./Pauline Ballet

Bonnamour, le Breton de l’échappée
Après une cérémonie officielle à laquelle ont notamment participé l’ancien président de la République François Hollande, la maire de Paris Anne Hidalgo, le président du conseil régional Loïg Chesnais-Girard et le maire de Brest François Cuillandre, 184 coureurs prennent le départ de cette étape finistérienne. C’est pourtant un Costarmoricain, Franck Bonnamour (B&B-KTM), qui trouve l’ouverture au km 12 et lance un mouvement suivi dans un premier temps par Cristian Rodriguez (TotalEnergies), Danny Van Poppel (Intermarché-Wanty), Ide Schelling (Bora-Hansgrohe), Anthony Perez (Cofidis). Ils sont rejoints au kilomètre 19,5 par Connor Swift (Arkea-Samsic), avec qui ils obtiennent un avantage de 3’55’’ au km 27.

Schelling en solo
Les formations Deceuninck-Quick Step et Alpecin-Fenix affichent rapidement leurs ambitions en menant la poursuite derrière les six hommes de tête. Un match se dessine pour l’attribution du premier maillot à pois entre Anthony Perez, qui passe en tête au sommet de la côte de Locronan (km 61), et Ide Schelling qui lui répond en attaquant dans la côte de Stang Ar Garront (km 115). Le Néerlandais de chez Bora-Hansgrohe profite de l’effet de surprise pour distancer ses compagnons d’échappée : il les devance de 2’05’’ en entrant dans les 70 derniers kilomètres, tandis que le peloton pointe à 2’40’’.

Chute massive au km 152
En franchissant en tête et sans opposition la côte de Saint-Rivoal, Ide Schelling s’assure le maillot à pois en jeu à Landerneau. Derrière lui, la course est perturbée par une chute collective qui met à terre de nombreux coureurs dont des favoris de l’étape et de l’épreuve comme Wout Van Aert, Miguel Angel Lopez, Caleb Ewan, Brian Coquard ou Sonny Colbrelli. Ils parviennent toutefois à combler leur retard, contrairement à Jasha Sütterlin, contraint à l’abandon.  

Alaphilippe en solitaire
Le dernier rescapé de l’échappée est repris à 28 km de l’arrivée. Le peloton se dirige alors vers l’explication finale qui l’attend dans la côte de la Fosse-aux-Loups, mais se retrouve une nouvelle fois méchamment bousculé à 7,5 km de l’arrivée avec une autre chute collective qui atteint par exemple Richie Porte, Chris Froome et Miguel Angel Lopez. Une soixantaine de coureurs parvient à éviter l’hécatombe et c’est parmi eux que le match est lancé dans l’ascension finale. La sélection est sévère d’emblée, mais il suffit d’une seule attaque à Julian Alaphilippe, à 2,5 km de la ligne, pour faire la différence. Bien que Roglic et Pogacar tentent de le rejoindre en contre-attaquant, le champion du monde s’impose en solitaire, tandis que Michael Matthews remporte le sprint pour la 2e place devant Primoz Roglic.  

#TourdeFrance2021 - Étape 1 - Résumé d'étape

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE