Découvrez les jeux officiels du Tour de France !

Édition 2024

Victoire d'étape 0
Classement général
Coureur en course

L'histoire

Les grandes marques populaires internationales débarquent dans le peloton cycliste pro. Juste après Lidl et Decathlon, voilà Red Bull, qui reprend l’équipe Bora-Hansgrohe, porte-drapeau d’un cyclisme allemand moribond il y a quinze ans, ce qui n’avait pas découragé le manager Ralph Denk. D’abord sous l’appellation NetApp-Endura, sa petite formation avait pleinement joué son rôle d’invitée, pour la première fois au Tour de France en 2014, en mettant le feu au peloton lancé dans les rues de Londres à la poursuite du rouleur tchèque Jan Barta, qui a terminé l’épreuve aussi avantageusement qu’il l’avait débutée, par une troisième place contre la montre entre Bergerac et Périgueux. Elle a su d’entrée jouer collectif autour de son leader, tchèque lui aussi. Leopold König, excellent grimpeur, vainqueur d’une étape du Tour d’Espagne dès 2013, a terminé 7e de son premier Tour de France. Les wild-cards ont permis à l’équipe de grandir, de séduire des sponsors, Bora, Hansgrohe et Specialized, et d’attirer deux stars de la défunte Tinkoff : Peter Sagan et Rafal Majka. La première participation du triple champion du monde au Tour de France avec sa nouvelle équipe a été écourtée par une exclusion, sur décision des arbitres, au lendemain de sa victoire d’étape à Longwy en 2017. Sa série de maillots verts ramenés consécutivement à Paris s’est donc interrompue mais le Slovaque, de nouveau vainqueur d’étapes et éphémère Maillot Jaune en 2018, a porté son total à six, puis à sept en 2019. Désormais retiré des pelotons du WorldTour, il détient le record absolu des victoires au classement par points ! Sagan a connu deux années de vaches maigres sur le Tour de France, sans victoire d’étape ni maillot vert en 2020 (battu pour la première fois, par Sam Bennett) et encore en 2021 (abandon consécutif à une chute), si bien que Bora-Hansgrohe n’a pas renouvelé son contrat dès lors que l’équipe a multiplié les atouts dans sa manche, notamment avec ses Allemands et Autrichiens : Maximilian Schachmann, vainqueur de Paris-Nice en 2020 et 2021, Emanuel Buchmann, quatrième du Tour de France 2019, Lennard Kämna, auteur d’une émouvante victoire à Villard-de-Lans en 2020, Nils Politt et Patrick Konrad, vainqueurs d’étapes en solitaire en 2021 tandis que Wilco Kelderman prenait la cinquième place au général. Un an plus tard, Aleksandr Vlasov a terminé au même rang à Paris dans la foulée. Et en 2023, l’Australien Jai Hindley, vainqueur du Giro 2022, a fait sensation en s’imposant à Laruns et en prenant le Maillot Jaune pour une journée avant de terminer septième au classement général final. Plus inattendue, la victoire sur les Champs-Élysées de Jordi Meeus, le sprinteur préféré à Sam Bennett dans le huit de départ de l’écurie allemande, a couronné le Tour de France d’une structure qui a su tourner à temps la page Peter Sagan et préparer l’arrivée du géant Red Bull. Surtout, l’équipe s’est illustrée sur le marché des transferts en s’attachant les services d’un quadruple vainqueur de grands tours : il ne manque qu’une pièce à la collection de Primoz Roglic, qui se présente comme l’un des grands favoris après sa victoire sur le Critérium du Dauphiné.

  • Victoire Finale0
  • Victoires d'étapes11
  • Maillots jaunes2
  • Victoire Annexe0

Victoire finale : 0

Place d’honneur : 0

Victoires d’étapes : 11

  • 2017 : Peter Sagan, à Longwy ; Maciej Bodnar, à Marseille
  • 2018 : Peter Sagan, à La Roche-sur-Yon, Quimper et Valence
  • 2019 : Peter Sagan, à Colmar
  • 2020 : Lennard Kämna, à Villard-de-Lans
  • 2021 : Nils Politt, à Nîmes ; Patrick Konrad, à Saint-Gaudens
  • 2023 : Jai Hindley, à Laruns ; Jordi Meeus, à Paris/Champs-Élysées

Victoires dans les classements annexes : 2

  • 2018 : Peter Sagan (classement par points)
  • 2019 : Peter Sagan (classement par points)

Maillot Jaune : 2

  • 2018 : Peter Sagan, un jour
  • 2023 : Jai Hindley, un jour

PARTICIPATIONS : 10 (depuis 2014)

LE CHIFFRE 4 : La place d’Emanuel Buchmann au classement final du Tour de France 2019.

LES DATES

  • 18 juillet 2014 : Troisième à Chamrousse derrière Vincenzo Nibali et Rafal Majka, Leopold König s’installe parmi les meilleurs grimpeurs du Tour de France puis se classe 7e au général pour la première participation de l’équipe allemande alors appelée NetApp-Endura.
  • 15 septembre 2020 : Lennard Kämna est le premier Allemand à apporter à Bora-Hansgrohe une victoire d’étape sur le Tour de France, compensant à Villard-de-Lans les échecs successifs de Peter Sagan.
  • 5 juillet 2023 : Jai Hindley devient le huitième porteur australien du Maillot Jaune (après Phil Anderson en 1981, Stuart O’Grady en 1998, Bradley McGee en 2003, Robbie McEwen en 2004, Cadel Evans en 2008, Simon Gerrans en 2013 et Rohan Dennis en 2015).

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France