Édition 2019

Victoires d'étapes 2
Classement général 15
Coureurs en course 7
Directeurs sportifs : SLONGO Paolo / HOFFMAN Tristan http://teambahrainmerida.com/

BAHRAIN - MERIDA

L’équipe véhicule l’image du Bahreïn, pays pétrolier du Golfe persique qui s’implante sur la carte du sport mondial selon la volonté du Sheikh Nasser bin Hamad Al Khalifa. Le fils du roi Hamad bin Issa Al Khalifa, triathlète à ses heures, préside le comité olympique national et commande la garde royale. Son équipe cycliste, appartenant désormais à 50% au constructeur automobile britannique McLaren, est financée par un consortium de diverses entreprises du pays du Golfe, associé aux cycles taïwanais Merida.

Les deux premières participations de Bahrain-Merida au Tour de France se sont soldées par des fiascos, d’abord avec la chute et l’abandon, dès le prologue de Düsseldorf en 2017, de son leader Ion Izagirre. Pour la première année d’existence de l’équipe, Vincenzo Nibali avait opté pour le centième Tour d’Italie (3e). Il est revenu sur le Tour de France avec l’objectif de le remporter en 2018 mais il s’est blessé lors d’un accrochage avec un spectateur en montant vers L’Alpe d’Huez, et son lieutenant, Domenico Pozzovivo, s’est classé 18e. Deuxième du Giro 2019, Nibali a prévu d’enchaîner avec le Tour de France mais sans se focaliser sur le classement général. Après avoir ramené le Maillot Jaune à Paris en 2014, il aimerait, cinq ans plus tard, endosser le maillot à pois sur les Champs-Élysées. Le Slovène Matej Mohoric (vainqueur d’étape sur la Vuelta 2017 et sur le Giro 2018) est l’autre coureur à suivre de l’équipe bahreïnie tandis que le routier-sprinteur Sonny Colbrelli, devancé par le seul Peter Sagan à La Roche-sur-Yon l’an passé, vise une première victoire d’étape. Les arrivées groupées sur des finals vallonnés lui conviennent.

  • Victoire Finale 0
  • Victoire d'étape 0
  • Maillot jaune 0
  • Victoire Annexe 0

Victoire finale : 0

Victoire d’étape : 0

Victoire dans les classements annexes : 0

Maillot Jaune : 0

LE CHIFFRE

11 : Le nombre de podiums de Vincenzo Nibali sur les trois Grands Tours, dont une victoire finale au Tour de France et à la Vuelta, deux victoires finales au Giro (depuis 2010). Seuls Anquetil (13), Gimondi, Merckx et Hinault (12) en comptent davantage.

LES DATES

24 juillet 2015 : Le Sheikh Nasser bin Hamad Al Khalifa passe une journée sur le Tour de France et l’étape est remportée à La Toussuire par Vincenzo Nibali, qu’il a invité à rouler en sa compagnie six mois plus tôt avant le Dubaï Tour.

7 octobre 2017 : Un mois après sa deuxième place à la Vuelta, Vincenzo Nibali apporte à Bahrain-Merida sa première victoire dans une grande classique : le Tour de Lombardie.

8 juillet 2018 : Sonny Colbrelli rage d’avoir été devancé sur la ligne d’arrivée de La Roche-sur-Yon par le champion du monde Peter Sagan.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus