Édition 2019

Victoires d'étapes 0
Classement général 17
Coureurs en course 6
Directeurs sportifs : DELOEUIL Alain / DAMIANI Roberto http://www.equipe-cofidis.com/

COFIDIS, SOLUTIONS CREDITS

D’abord dirigée par Cyrille Guimard, uniquement dans sa première année d’existence (1997), l’équipe Cofidis a, au début de son histoire, attiré des grands noms du cyclisme mondial qui, sous ses couleurs, n’ont pas brillé sur le Tour de France : Lance Armstrong, Maurizio Fondriest, Tony Rominger, Francesco Casagrande, Frank Vandenbroucke… L’Américain Bobby Julich (passé tardivement aux aveux de dopage) a bien terminé troisième du Tour 1998, mais c’est en menant son prodige écossais David Millar au Maillot Jaune, dès sa première participation, symboliquement au Futuroscope où débutait une nouvelle page d’histoire, en 2000, que la formation financée par la société de crédit a illuminé la France de juillet.

Surtout, un autre David incarne à lui seul la longévité du sponsor nordiste dans le cyclisme : Moncoutié. En onze participations au Tour de France, le grimpeur qui a vécu toutes les années de gloire et de soubresauts de l’équipe Cofidis s’est adjugé deux étapes dont la première à Figeac, précisément dans le département du Lot, d’où il est originaire, fait rare dans les annales de la Grande Boucle !

L’étoile de Cofidis a quelque peu pâli avec la descente volontaire en deuxième division en 2009 et la perte de ses meilleurs éléments, dont Sylvain Chavanel, dernier Cofidis vainqueur d’étape (en 2008), mais elle reste un pilier du cyclisme actuel. L’an passé, son routier-sprinteur Christophe Laporte a frisé la victoire à Pau dans un doublé avec Arnaud Démare que le cyclisme français n’avait pas connu dans un sprint massif du Tour de France depuis Jacques Esclassan et Yvon Bertin à Saint-Amand-les-Eaux quarante ans plus tôt. Cofidis a des arguments au sprint, mais aussi en montagne avec le Colombien Darwin Atapuma et dans les étapes de baroudeurs avec l’Espagnol Jesus Herrada.

  • Victoire Finale0
  • Victoires d'étapes10
  • Maillots jaunes5
  • Victoires Annexes3

Victoires d’étapes : 10

  • 1997 : Laurent Desbiens, à Perpignan (après déclassement de Sergeï Outchakov)
  • 2000 : David Millar, au Futuroscope (c.l.m)
  • 2002 : David Millar, à Béziers
  • 2003 : David Millar, à Nantes (c.l.m)
  • 2004 : Stuart O’Grady, à Chartres, et David Moncoutié, à Figeac
  • 2005 : David Moncoutié, à Digne-les-Bains
  • 2006 : Jimmy Casper, à Strasbourg
  • 2008 : Samuel Dumoulin, à Nantes, et Sylvain Chavanel, à Montluçon

Victoires dans les classements annexes : 3

  • 1998 : Christophe Rinero (meilleur grimpeur) et classement par équipes
  • 2008 : Sylvain Chavanel (super combatif)

Maillots Jaunes : 5

  • 1998 : Laurent Desbiens, deux jours
  • 2000 : David Millar, trois jours

LE CHIFFRE

22 : les participations au Tour de France (sans interruption depuis 1997).

LES DATES

2 août 1998 : Cofidis remporte le prix du classement par équipes sur les Champs-Élysées.

1 er juillet 2000 : le jeune David Millar crée la sensation en remportant le contre-la-montre inaugural du premier Tour du XXI e siècle au Futuroscope.

15 juillet 2004 : David Moncoutié devient l’un des rares coureurs à remporter une étape dans son département d’origine, le Lot, à Figeac.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France