Le deuxième effet Pogacar

Tour de France 2023 | Étape 6 | Tarbes > Cauterets-Cambasque

Sur la deuxième étape pyrénéenne du Tour de France, une revanche était proposée après le coup de force de Jonas Vingegaard qui avait fait sensation sur l’étape de Laruns en distançant Tadej Pogacar, pendant que Jai Hindley s’emparait du Maillot Jaune. Sur la route de Cauterets, Les deux grands favoris du Tour ont d’abord fait le ménage au sein du peloton en montant au col du Tourmalet, puis se sont départagés dans la montée finale au Plateau de Cambasque pour un énième épisode de leurs duels. Le sursaut d’orgueil a bien eu lieu chez le Slovène, qui a fait la différence dans les trois derniers kilomètres pour aller chercher sa dixième étape sur le Tour de France. La confrontation ne fait que commencer puisque c’est tout de même le vainqueur du Tour 2022 qui retrouve le Maillot Jaune, avec une avance de 25’’ tandis que l’éphémère leader australien complète le podium provisoire, à 1’34’’.

Le Résumé Long - Étape 6 - Tour de France 2023

Alaphilippe et Van Aert lancent l’échappée
Le peloton comprend toujours 172 coureurs au départ de Tarbes. Julian Alaphilippe (Soudal-Quick Step) et Wout van Aert (Jumbo-Visma) sortent immédiatement du peloton, emmenant avec eux Trentin (UAE), Kwiatkowski (Ineos Grenadiers), Shaw (EF Education-EasyPost), Arndt (Bahrain Victorious), Van der Poel (Alpecin-Deceuninck), Coquard (Cofidis), G.Izagirre (Movistar), Neilands (Israel-PremierTech), Juul-Jensen (Jayco-AlUla), Louvel (Arkéa-Samsic) et Johannessen, Gregaard (Uno-X). Dans un deuxième temps, une contre-attaque se forme avec Powless (EF Education-Easypost), Asgreen (Soudal-Quick Step), Naesen (AG2R-Citroën), Perez (Cofidis) et Almeida (Movistar), qui parviennent à opérer la jonction au km 20.

Powless se relance
Le plus menaçant pour les intérêts des leaders du classement général étant Alaphilippe à plus de 7 minutes, le groupe d’attaque obtient facilement un avantage de 3’10’’ au sprint intermédiaire (km 49,2), où Bryan Coquard saisit comme la veille le maximum de points. L’échappée creuse encore légèrement son écart jusqu’à 3’25’’ au moment d’aborder la montée au col d’Aspin. Les coureurs de Jumbo-Visma prennent dans cette ascension le relais des Bora-Hansgrohe dans la poursuite, sans lancer les grandes manoeuvres. L’effectif tombe à 14 coureurs au sommet, avec Neilson Powless en tête pour se relancer dans sa quête du maillot à pois.  

Johannessen s’offre le Tourmalet
La sélection devient beaucoup plus sévère dans la montée au col du Tourmalet, où le rythme imprimé par Wout van Aert à l’avant de la course réduit le groupe à six éléments, à savoir Van Aert Kwiatkowski, Shaw, Guerreiro et Johannessen, le Norvégien étant le plus prompt dans les derniers hectomètres pour remporter le souvenir Jacques Goddet. Surtout, dans le groupe principal, la pression des Jumbo-Visma a fait exploser tous les rivaux de Jonas Vingegaard… à l’exception de Tadej Pogacar qui résiste cette fois-ci à l’offensive placée à 2 km du sommet par le Danois. Les deux favoris de la course accusent un retard de 35’’ sur les survivants de l’échappée à la bascule, et le reste des prétendants au podium évoluent autour de Jay Hindley avec 2’25’’ de retard.

Le Maillot Jaune pour Vingegaard
C’est précisément avec les derniers rescapés de l’attaque matinale que Vingegaard et Pogacar abordent l’ascension finale en direction du Plateau de Cambasque, c’est-à-dire Kwiatkowski, Powless, Shaw, Guerreiro et Johannessen. La différence creusée sur le groupe Maillot Jaune est alors de 2’50’’. Lorsque se présentent les pentes les plus raides, le groupe se réduit à 3 unités dans les 4 derniers kilomètres, Vingegaard et Pogacar étant simplement accompagnés de Michal Kwiatkowski. Le trio devient un duo très rapidement avec le fléchissement du Polonais, puis Tadej Pogacar place une attaque imparable en entrant dans les trois derniers kilomètres. Le Slovène laisse son rival sans réaction et creuse une première différence de 8’’ à 2 km, puis 18’’ sous la Flamme Rouge et 24’’ sur la ligne d’arrivée qu’il franchit en solitaire. Pogacar a vaincu mais c’est tout de même Vingegaard qui récupère le Maillot Jaune.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

colonne droite  - fantasy fr
CLUB - COLONNE DROITE
APP MOBILE - FR