Label "Ville à Vélo"

La candidature au label est ouverte à toutes les villes ayant accueilli au moins une fois le Tour de France et le Tour de France Femmes avec ZWIFT depuis la création des deux épreuves.

Van der Poel, au nom du grand-père

Tour de France 2021 | Étape 2 | Perros-Guirec > Mûr-de-Bretagne Guerlédan

Le rendez-vous était fixé aux puncheurs pour l’arrivée à Mûr-de-Bretagne. Et la confrontation a été dominée avec autorité par l’un des phénomènes du peloton professionnel, capable de s’imposer sur le Tour des Flandres, les Strade Bianche ou l’Amstel Gold Race et à quatre reprises sur les championnats du monde de cyclo-cross.

Pour sa première participation au Tour, Mathieu van der Poel s’est montré à la hauteur de son défi en battant avec autorité tous les favoris du jour, à commencer par Julian Alaphilippe qu’il a déshabillé du Maillot Jaune. La première place conquise grâce aux secondes du point-bonus qu’il est allé saisir au premier passage sur la ligne d’arrivée représente une conquête symbolique puisqu’il portera demain le maillot que son grand-père Raymond Poulidor n’a jamais porté (contrairement à son père Adri), après être monté pourtant huit fois sur le podium final du Tour. Le leader d’Alpecin-Fenix dispose d’une marge de 8’’ sur Julian Alaphilippe et de 13’’ sur Tadej Pogacar.  

A.S.O./Charly Lopez
A.S.O./Charly Lopez © A.S.O./Charly Lopez
27/06/2021 – Tour de France 2021 – Etape 2 – Perros-Guirec / Mûr-de-Bretagne Guérledan (183,5 km) -
27/06/2021 – Tour de France 2021 – Etape 2 – Perros-Guirec / Mûr-de-Bretagne Guérledan (183,5 km) - © A.S.O./Charly Lopez
A.S.O./Charly Lopez
A.S.O./Charly Lopez © A.S.O./Charly Lopez

Perez entreprenant
Avec le forfait de Marc Soler (Movistar) blessé aux deux coudes, il reste 180 coureurs dans le peloton réuni à Perros-Guirrec. Les volontaires pour l’échappée sont nombreux en début d’étape. Anthony Perez (Cofidis) se montre rapidement le plus entreprenant, suivi dans un premier temps par Edward Theuns (Trek-Segafredo), Simon Clarke (Qhubeka-Nexthash) et Jonas Koch (Intermarché-Wanty Gobert). La perspective de se voir déshabillé du maillot à pois déplaît à Ide Schelling (Bora-Hansgrohe), qui insiste pour rejoindre la tête de course et y parvient au km 18 en compagnie de Jérémy Cabot (TotalEnergies). Le groupe ainsi formé progresse jusqu’à creuser un écart Maximal de 4’ enregistré au kilomètre 40,5.

Le match Perez-Schelling
Les coéquipiers de Julian Alaphilippe, et en particulier Tim Declercq, se chargent de contrôler les attaquants du jour, ce qui n’empêche pas Anthony Perez et Ide Schelling de livrer bataille sur les ascensions : avantage Perez sur la côte de Sainte-Barbe (km 72,8), puis Schelling sur la côte de Saint-Brieuc (km 115,2). Leurs débats ne conviennent pas à Edward Theuns, qui choisit d’attaquer en solitaire au km 111. Il est suivi par Jérémy Cabot, avec qui il prolonge l’aventure avec une avance contenue en-dessous des deux minutes.

Theuns en solo
À l’approche de la première ascension de Mûr-de-Bretagne, le peloton accélère à l’initiative des Jumbo-Visma. Les 25’’ de marge restant au duo de tête incitent Edward Theuns à attaquer en solitaire à 21 km du but. Son effort lui donne le temps de passer en tête au sommet de de la côte du village de Mûr-de-Bretagne, mais il est repris à 18 km, soit juste avant le début de la réelle ascension. Dans le peloton reconstitué, Mathieu van der Poel décide immédiatement de sortir du peloton en force pour aller chercher les bonifications du point-bonus à saisir au premier passage sur la ligne d’arrivée. Les 8’’ en questions sont empochées à la cloche, mais l’essentiel reste à faire.

Van der Poel, en deux temps
Dans le tour du circuit menant à la l’ascension finale, les coureurs d’Ineos Grenadiers mènent le peloton à allure rapide, alors qu’il reste environ 80 coureurs encore concernés. Mais dès le début de l’ascension, des candidats comme Michael Matthews sont éliminés. Après une offensive de Nairo Quintana à 1,2 km, c’est Sonny Colbrelli qui tente sa chance sous la Flamme Rouge. Mais le champion d’Italie fait les frais de l’attaque percutante de Matthieu van der Poel, à 900 mètres de la ligne. Il met toute sa puissance pour aller chercher en solitaire la victoire et les secondes nécessaires pour prendre la tête du classement général.  

Flamme Rouge - Étape 2 - #TDF2021
© A.S.O.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE