Politt… savoir partir à point !

Les coureurs du Tour n’ont pas exactement rejoué le lièvre et la tortue, mais Nils Politt a tout de même célébré à sa façon le 500e anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine, en manœuvrant à la perfection au sein de l’échappée fleuve qui s’est détachée après 15 kilomètres de course.

En entrant dans les 50 derniers kilomètres, le coureur allemand a été le premier à attaquer, puis à su se défaire à 12 kilomètres de l’arrivée de ses derniers adversaires pour la gagne et terminer l’étape en solitaire. En s’imposant à Nîmes, le dauphin de Philippe Gilbert sur le dernier Paris-Roubaix signe le plus beau succès de sa jeune carrière at apporte la première victoire de l’année sur le Tour à son équipe Bora-Hansgrohe, orpheline de Peter Sagan depuis ce matin.

Le peloton a franchi la ligne d’arrivée avec un retard de 15’53’’, sans provoquer de modification au sommet du classement général, dominé par Tadej Pogacar.

Résumé d'étape - Étape 12 - #TDF2021

Une échappée à 13 coureurs
Après le forfait de Peter Sagan, diminué par une douleur au genou, il reste 155 coureurs dans le peloton au départ de Saint-Paul-Trois-Châteaux. Après un début de course particulièrement mouvementé qui voit le peloton scindé en quatre morceaux, c’est au kilomètre 15 que se forme un groupe de 13 coureurs en tête, avec Greipel (Irsrael-Start Up Nation), Theuns (Trek-Segafredo), Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), Erviti (Movistar), Politt (Bora-Hansgrohe), Küng (Groupama-FDJ), Bissegger (EF-Nippo), C.Swift (Arkea-Samsic), Sweeny, Van Moer (Lotto-Soudal), Mezgec (BikeExchange), Henao (Qhubeka-Nexthash) et Boasson Hagen (TotalEnergies).

Politt attaque le premier…
Ce groupe de sérieux candidats à la victoire d’étape progresse sans rencontrer d’opposition de la part de la formation UAE-Emirates qui emmène le peloton. En franchissant la côte du belvédère de Tharaux (km 83,7) avec Politt en tête, l’échappée bénéficie d’un avantage de 11’50’’, qui enfle à 12’45’’ en entrant dans les 50 derniers kilomètres. C’est à ce moment que Nils Politt déclenche le premier les hostilités. L’attaque suivie par Swift et Mezgec ne porte pas ses fruits, mais une réplique survient à 40 kilomètres du but. Sweeny lance ce movement, suivi d’Erviti, Küng et Politt. Le quatuor ainsi formé fait la différence et creuse à 20 km de l’arrivée un écart d’une minute.

… et termine en solo
Particulièrement entreprenant, Harry Sweeny durcit le rythme à 14,5 km de l’arrivée et élimine Stefan Küng des débats. Mais à 12 kilomètres, c’est Nils Politt qui place l’accélération la plus tranchante et surprend le duo Sweeny-Erviti. Un avantage de 10’’ est enregistré deux kilomètres plus loin, puis le succès de l’Allemand se précise à 5 km de la ligne, avec 20’’ d’avance. Il atteint Nîmes en solitaire et remporte sa première étape sur le Tour de France.

08/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 12 – Saint-Paul-Trois-Châteaux / Nîmes (159,4 km) - Tadej Pogacar (UAE TEAM EMIRATES) et Mark Cavendish (DECEUNINCK - QUICK - STEP)
08/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 12 – Saint-Paul-Trois-Châteaux / Nîmes (159,4 km) - Tadej Pogacar (UAE TEAM EMIRATES) et Mark Cavendish (DECEUNINCK - QUICK - STEP) © A.S.O./Charly Lopez
08/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 12 – Saint-Paul-Trois-Châteaux / Nîmes (159,4 km) -
08/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 12 – Saint-Paul-Trois-Châteaux / Nîmes (159,4 km) - © A.S.O./Charly Lopez
08/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 12 – Saint-Paul-Trois-Châteaux / Nîmes (159,4 km) - Julian Alaphilippe (DECEUNINCK - QUICK - STEP)
08/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 12 – Saint-Paul-Trois-Châteaux / Nîmes (159,4 km) - Julian Alaphilippe (DECEUNINCK - QUICK - STEP) © A.S.O./Charly Lopez

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE