Label "Ville à Vélo"

La candidature au label est ouverte à toutes les villes ayant accueilli au moins une fois le Tour de France et le Tour de France Femmes avec ZWIFT depuis la création des deux épreuves.

L’ours slovène des Pyrénées

Tour de France 2021 | Étape 17 | Muret > Saint-Lary-Soulan Col du Portet

La bataille des chefs a bien eu lieu sur la 17e étape du Tour de France. Dans la montée finale du col du Portet, c’est précisément le patron de la course qui s’est imposé avec autorité, sur un massif montagneux où il a déjà ses habitudes en dépit de son jeune âge. C’est en effet en Andorre que Tadej Pogacar avait remporté sa première étape sur un grand tour à l’occasion de la Vuelta 2019, puis à Laruns qu’il s’est imposé pour la première fois sur le Tour de France l’année dernière. Et c’est en battant à la pédale ses rivaux directs pour le titre dans les derniers kilomètres d’ascension qu’il s’adjuge la cinquième étape de sa carrière sur la Grande Boucle, la première en étant vêtu du Maillot Jaune. Le jeune Slovène affirme un peu plus sa supériorité athlétique et éloigne ses premiers poursuivants au classement général : avant l’ultime étape de montagne à Luz-Ardiden, il dispose d’une marge de 5’39’’ sur Jonas Vingegaard et de 5’43’’ sur Richard Carapaz, Rigoberto Uran ayant lâché prise dans le final.

Résumé d'étape - Étape 17 - #TDF2021

Six coureurs à l’avant
Le peloton est réuni à Muret avec 145 coureurs. Pierre Rolland et le premier à se montrer candidat pour l’échappée, mais les mouvements de contre qui se dessinent derrière lui sont systématiquement anéantis par le peloton. Le coureur de B&B-KTM abdique au km 15. Puis au kilomètre 18, c’est Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe) qui emmène avec lui Anthony Perez (Cofidis), Dorian Godon (AG2R-Citroën) et Danny Van Poppel (Intermarché-Wanty Gobert). Le quatuor est rejoint au km 30 par Anthony Turgis (TotalEnergies) et Maxime Chevalier (B&B-KTM) dont la contre-attaque aboutit. En revanche, Julien Bernard (Trek-Segafredo), sorti du peloton à contretemps, ne parvient pas à rejoindre l’échappée et abdique après une trentaine de kilomètres en « chasse-patates ».

Une tentative de contre d’Arkea-Samsic
L’échappée obtient un avantage de 8’20’’ (km 60), qui incite les formations Israel-Start Up Nation et Arkea-Samsic à collaborer à la poursuite pour favoriser le rapprochement de Nairo Quintana et Michael Woods, toujours en lice pour le maillot à pois. Un écart maximal de 8’30’’ est enregistré au sprint intermédiaire de Bagnères-de-Luchon. Immédiatement après, le groupe de tête s’attaque au col de Peyresourde. Arkea-Samsic tente d’exploiter la montée : Gesbert accélère, suivi de Quintana, Poels, puis Latour. L’initiative n’aboutit pas, bien que le coureur de TotalEnergie poursuive son effort jusqu’à l’entrée dans l’ascension au col de Val Louron-Azet, où il est avalé par le train des UAE-Emirates. Le retard du peloton est alors réduit à 4 minutes.

Un duo franco-français à l’avant
Le groupe de tête est dynamité par Anthony Perez, à 5,5 km du col de Val Louron-Azet. Dorian Godon s’accroche et n’accuse que 10’’ de retard à la bascule, puis parvient à combler son retard dans la descente sur Saint-Lary-Soulan. C’est donc une franco-français qui aborde la montée finale, avec 3’40’’ d’avance sur un peloton Maillot Jaune comprenant une cinquantaine de coureurs. À 13,5 km de l’arrivée, le coureur de Cofidis se débarrasse de son compagnon et place ses espoirs dans un raid solitaire. Mais à 10 km du but, la menace se précise avec un groupe Maillot Jaune qui se rapproche à 1’.

Un sprint à trois pour l’arrivée
Perez entretient l’espoir mais voit fondre sur lui le groupe Maillot Jaune à 8,5 km de l’arrivée, sur une accélération déclenchée par Pogacar lui-même. Dans le même élan, le tenant du titre poursuit la sélection et n’est plus accompagné que de Vingegaard et Carapaz à 7,5 km du but. Derrière ce trio, Kelderman, Gaudu, Uran, Bilbao, Higuita et O'Connor pointent à 40'' à 5 km de l’arrivée. La bataille entre les trois hommes de tête continue jusque dans le dernier kilomètre, Tadej Pogacar plaçant la dernière accélération qui lui offre la victoire à moins de deux cents mètres de la ligne. David Gaudu, qui était parvenu à s’extraire du groupe de poursuite, arrache quant à lui la 4e place du jour.

14/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 17 – Muret / Saint-Lary-Soulan Col du Portet (178,4 km) - Tadej Pogacar (UAE TEAM EMIRATES)
14/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 17 – Muret / Saint-Lary-Soulan Col du Portet (178,4 km) - Tadej Pogacar (UAE TEAM EMIRATES) © A.S.O./Pauline Ballet
14/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 17 – Muret / Saint-Lary-Soulan Col du Portet (178,4 km) -
14/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 17 – Muret / Saint-Lary-Soulan Col du Portet (178,4 km) - © A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Pauline Ballet © A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Pauline Ballet © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE