Commune des Hautes-Pyrénées (65)
Ville-étape pour la 12e fois

Population : 877 hab. (Saint-Hilariens), 229 000 Hauts-Pyrénéens.

Spécialités : Le porc noir de Bigorre, le gâteau à la broche, la garbure, etc...
Personnalités : Isabelle Mir (championne de ski et médaillée d'argent aux JO de Grenoble en 1968), Jean Henri Mir (ancien maire et international en rugby dans les années 60), Xavier de Le Rue (snowboard, 7 fois champion du Monde), Paul Henri de Le Rue (snowboard, médaillé olympique aux JO de Turin 2006).
Sport : le COS (Rugby), les Brown Bears (snowboard) et le Ski Club. Des événements ski et snowboard tout au long de la saison d'ampleur nationale ou internationale. Evènements : Coupe du Monde de Snowboard Freestyle (mars), St Lary Patou Trail (juin), La Pyrénéenne (cyclosportive, juillet).
Culture : La nouvelle Maison du Patrimoine, la Maison du Parc National.
Economie : Station touristique 4 saisons (+ de 27 000 lits, domaine skiable de 700 hectares avec 100 km de pistes pour le snowboard et le ski de fond), thermalisme à base d’eau sulfurée (3 500 curistes et 35 000 pour la remise en forme), centre d’accueil et de préparation reconnu pour les sportifs de haut niveau (rugby pro, équipes cyclistes, équipe de France de snowboard, etc.), centrale hydroélectrique EDF de Saint-Lary.
Labels : Pays d'Art et d'Histoire / Commune du Parc National des Pyrénées / Label Famille Plus Montagne
Sites web / FB / Twitter / Insta : www.saintlary.com / www.colduportet.fr / www.facebook.com/saintlary / www.pyrenees-trip.com / www.facebook.com/hautespyrenees / www.instagram.com/hautespyrenees / www.laregion.fr / fr-fr.facebook.com/TourismeOccitanie / twitter.com/Occitanie / @Occitanie / fr-fr.facebook.com/LaRegionOccitaniePyreneesMediterranee/ / www.instagram.com/laregionoccitanie/

La vallée de Saint-Lary-Soulan © Office du Tourisme Saint Lary Soulan
Col du Portet © Office du Tourisme Saint Lary Soulan
Le Pla d'Adet © Altiservice

SAINT-LARY-SOULAN AUJOURD’HUI

Toutes les facettes de Pyrénées

Au cœur de la vallée d’Aure, à 800 mètres d’altitude et aux portes des plus beaux espaces naturels pyrénéens, Saint-Lary, véritable petit village de montagne figure en hiver parmi l’une des plus importantes stations de ski des Pyrénées.
C’est le camp de base idéal pour profiter de toutes les facettes des Pyrénées... tant pour les sportifs puisque l'on est à l'épicentre de nombreux sites de pratique (cols cyclo, VTT, randonnées, trail...) que pour les accompagnants puisque le village propose de nombreuses activités : à moins de deux heures de route de Toulouse, et seulement 20km de la frontière espagnole, cette station 4 saisons, labellisée Famille Plus Montagne propose une palette d’activités culturelles et sportives à découvrir entre amis ou en famille. Vélo, randonnée, parapente, canyoning ou rafting entre autres, sont praticables par tous dans un cadre authentique et préservé. Sensoria, l'espace bien être qui complète les thermes de la station propose un parcours thermoludique le Rio mais aussi des soins qualitatifs Nuxe. Sans oublier un patrimoine exceptionnellement protégé des aléas de l'histoire dans cette vallée sur l'un des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle et classée Pays d'Art et d'Histoire.
Forte de son patrimoine culturel et gastronomique, Saint-Lary séduit aussi pour son art de vivre et ses influences ibériques ainsi que ses délicieuses spécialités telles que le Porc Noir de Bigorre, le gâteau à la broche ou la garbure.

 

Station de ski de Saint-Lary-Soulan © Altiservice

SAINT-LARY-SOULAN ET LE CYCLISME

 

En 2018, Nairo Quintana avait sauvé un Tour de France un peu décevant en s’imposant au col du Portet au terme d’une courte étape de 65 km partie de Luchon sur une grille de départ à la manière d’un Grand Prix de F1. Parti avec Dan Martin, le Colombien s’adjugeait ainsi la deuxième de ses trois victoires d’étape dans le Tour.
L’hiver, la station pyrénéenne fait parler d’elle grâce aux deux enfants du pays, Xavier et Paul-Henri de Le Rue, chasseurs de médailles mondiales et olympiques en snowboard. C’est aussi le fief de la famille Mir, et notamment d’Isabelle, médaille d’argent en descente aux Jeux de Grenoble et de son cousin Jean-Henri Mir, ancien maire de la ville (remplacé par son cousin André en 2020), qui avait remporté la même année le Grand Chelem avec le XV de France.
L’été, ce sont à intervalles réguliers les grimpeurs du Tour qui prennent possession des lieux. En s’y imposant, Lucien Van Impe y a forgé sa victoire finale en 1976 (voir Saint-Gaudens). Le grimpeur belge y avait aussi consolidé son maillot à pois en 1981. Ce fut aussi le cas de Mariano Martinez (1978) et plus récemment de Rafal Majka (2014), sur les hauteurs du village au Pla d’Adet.
À noter que c’est également à Saint-Lary que Daniel Mangeas avait fait ses débuts de speaker sur le Tour en 1974.

Nairo Quintana lors de l'étape Bagnères-de-Luchon/Saint-Lary-Soulan Col de Portet du Tour de France 2018 © ASO/Pauline BALLET

À VOIR

 

La Réserve Naturelle du Néouvielle et le Parc National des Pyrénées
Ils sont accessibles depuis Saint-Lary par la Route des Lacs mais aussi par celle du Col du Portet qui constitue l'une des entrées vers ces grands espaces protégés. On y découvre des paysages lacustres, une faune et une flore unique et quelques refuges comme celui du Lac de l'Oule aux portes du Parc National.

Vallée du Rioumajou
Autre site exceptionnel et moins connu, cette zone d'estives classée Natura 2000 est un véritable écrin naturel uniquement accessible en été. On s'y balade le long des torrents jusqu'à l'Hospice du Rioumajou, récemment rénové, dernière étape à l'époque pour les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle avant de franchir les cols vers l'Espagne. Activités sur place: balades à dos d'ânes des Pyrénées, randonnées, pêche...

Sensoria
C’est un centre de bien être situé au cœur de Saint-Lary. Il propose un espace thermoludique reprenant les décors des canyons espagnols de la Sierra de Guara, où le visiteur se détend entre cascades, rivière à contre-courant et jets massant. Sensoria dispose aussi d'espaces de soins individuels Nuxe et d'un centre de fitness pour les sportifs.

Maison du Patrimoine de Saint-Lary Soulan
Cette toute nouvelle structure propose dans ses espaces de visite différentes expositions présentant l'histoire des vallées, les modes de vie d'autrefois en montagne mais aussi des expositions temporaires comme actuellement celles sur la neige et sur le Tour de France. Elle dispose d'un fond documentaire pyrénéen, d'une salle de conférence et d'un web salon gratuit.

La tour Hachan et la Maison du Parc National
La tour Hachan est le seul vestige de l'ancien manoir de la noble famille d'Agut. Aujourd'hui, cette tour du XVIe siècle abrite la Maison du Parc National, réaménagée en 2014. Un espace muséographique riche, varié et ludique idéal pour les familles : on peut y découvrir la faune et la flore des grands espaces naturels à proximité de Saint-Lary. Le nouvel aménagement intérieur propose, dans des espaces adaptés, une découverte de la forêt en vallée d’Aure et de ses habitats naturels. A l’extérieur, un cheminement amène le visiteur à une meilleure connaissance de l’utilisation écoresponsable du bois.

Le Mountain Bike Park
Il figure parmi les plus reconnus des Pyrénées, accessible depuis le cœur de Saint-Lary par le téléphérique puis par un télésiège débrayable desservant une douzaine de pistes. Cet espace permet à tous les niveaux de cyclistes de profiter de descentes dans un cadre exceptionnel : des pistes ludiques familiales, aux pistes de descente vertigineuses pour les plus experts.

Le Moulin Debat
Du XVIIe siècle, il est aujourd'hui le vestige de l'activité agro-pastorale et retrace l'histoire des anciens meuniers et meunières de Saint-Lary-Soulan. Visite gratuite pour les particuliers.

Cabane situé dans la vallée du Rioumajou © Creative Commons 4.0/Mairie de Bourisp
Le centre de bien-ête Sensoria © Office du Tourisme Saint Lary Soulan
La maison du patrimoine © Office du Tourisme Saint Lary Soulan
La tour Hachan © Office du Tourisme Saint Lary Soulan
Le Mountain Bike Park © Altiservice
Le Moulin Debat © Office du Tourisme Saint Lary Soulan

À MANGER :

 

Gâteau à la broche

Le gâteau à la broche est l’un des symboles des Pyrénées. Également appelé Rocher des Pyrénées, ce dessert est un gâteau traditionnellement servi lors d’évènements notables dans les fermes de la vallée d’Aure. Sa forme inhabituelle vient de sa conception : il faut tourner à la main durant de longues heures une broche conique devant un feu de bois pendant que la pâte est versée à la louche. C’est cette méthode de cuisson qui forme les « pics » au fur et à mesure que le gâteau grossi, et qui lui donne son goût si exceptionnel.

Préparation d'un gâteau à la broche © Creative Commons 3.0/120

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France