Site étape pour la 3e fois

Sommet des Hautes-Pyrénées

Population : 180 habitants (Barégeois-Barégeoises), et 15 556 habitants pour les 46 communes de Pyrénées-Vallées des Gaves (46 communes)

Personnalités : Urbain Cazaux (1er Maire de Barèges et ancien président de la Fédération française de ski), Rolland Mouret (créateur de mode), Annie Famose (ski, médaillée mondiale et olympique en slalom), Pierre Marcou (ski), Louis Armary (rugby)

Spécialités : Mouton de Barèges-Gavarnie (AOP), garbure, porc noir de Bigorre, ruches du Tourmalet, oignon de Trébons (AOP), bière du Pays Toy

Sport : Derby du Pic (free ride, avril), Course Cycliste des Marmottes, Montée du Géant (juin), Trail des Fleurs (juillet),  Grand Raid des Pyrénées (août, ultra trail), Mаrmоttе Grаnfоndо Pyrénéеs (août, cyclosportive), Tourmalignes (Parapente), Trail Barèges Pic du Midi Barèges (septembre, course de montagne en France), PyréPic (octobre, course VTT Enduro), Barèges Mountain Vibes Festival (sport Outdoor)

Economie : Tourisme (Le Grand Tourmalet, plus grand domaine skiable des Pyrénées françaises) , thermalisme.

Festival : Festival international NightScapades (juillet, photos et films sur l’astronomie)

Label : Station de tourisme / label RICE « Réserve Internationale du Ciel Etoilé » pour le Pic du Midi  / label Natura 2000

Sites web / Réseaux sociaux : www.mairie-bareges.frwww.grand-tourmalet.comete.valleesdegavarnie.com/etewww.hautespyrenees.frwww.tourisme-hautes-pyrenees.comwww.pyrenees-trip.comwww.laregion.frwww.tourisme-occitanie.comwww.facebook.com/hautespyreneeswww.facebook.com/departementHautesPyrenees@mairiebaregeswww.twitter.com/hautespyreneeswww.instagram.com/hautespyreneeswww.youtube.com/user/Tourisme65  

Expériences inédites au sommet du Pic du Midi

La journée au Pic du Midi commence par une ascension en téléphérique au départ de La Mongie. Un premier trajet conduit jusqu’à la gare intermédiaire du Taoulet. Changement de quai, une autre cabine s’engage pour une seconde partie plus spectaculaire, avec un survol maximum de 320 mètres. Puis c’est l’arrivée au sommet. Accès direct aux terrasses panoramiques avec une vue imprenable sur la chaîne des Pyrénées qui s’étend sur 300 km. A l’aide des tables panoramiques, on identifie les sommets tandis que les tables d’interprétation aident à découvrir l’environnement des Pyrénées.

Le planétarium du Pic du Midi se situe sous la coupole Baillaud, un lieu chargé d’histoire et de science. Il s’agit de la plus ancienne installation astronomique de l’observatoire. Elle fut transportée au Pic à dos d’hommes et de mulets deux années durant, en 1907 et 1908. Après un siècle de recherche et de découvertes astronomiques, la coupole Baillaud connaît une nouvelle vie en abritant désormais le plus haut planétarium d’Europe !

Téléphérique du Pic du Midi © MEYER PIERRE
Observatoire astronomique / planétarium du Pic du Midi © MEYER PIERRE

Il y avait un grand absent au sommet de la première ascension du Tourmalet en 1910 : Henri Desgrange lui-même. Le créateur du Tour avait longuement hésité à faire figurer le col sur le parcours, une difficulté qui avait d’ailleurs rebuté de nombreux coureurs, et l’édition 1910 s’était élancée avec seulement 110 participants. L’étape Perpignan-Luchon et ses premiers cols pyrénéens conforta le patron de l’Auto dans l’idée que le programme du Tour était décidément peut-être trop copieux... Déjà, avant le départ, il avait subi les foudres de certains concurrents. Après l’arrivée à Luchon, il sent bien que le moral des troupes, à commencer par celui du leader Octave Lapize, n’est pas des plus enjoué. Prétextant une indisposition, Desgrange reste prendre les eaux à Luchon et confie les clefs de la course à Victor Breyer. Grand amateur de boxe, ce dernier saura montrer les poings en cas de besoin. Desgrange n’a pas vraiment tort de s’éclipser. Arrivé au sommet du Tourmalet, puis en vainqueur à Bayonne, Lapize ne décolère pas : « Des criminels ! », accuse-t-il. Desgrange n’est pas là pour l’entendre. Voilà un crime qui reste impuni depuis un siècle !

Depuis, les coureurs ont en effet franchi ce géant du Tour à 80 reprises et reviendront une fois de plus rendre hommage au successeur d’Henri Desgrange, Jacques Goddet, au pied de la stèle qui lui est dédiée. Au cours de sa longue histoire d’amour-haine avec la course, le Tourmalet a déjà accueilli deux arrivées d’étape,

en 1974 (victoire de Jean-Pierre Danguillaume) et en 2010 (Andy Schleck).

Octave Lapize - Tour de France 1910 - Etape Bayonne/Luchon © Presse Sports
Jean-Pierre Danguillaume - Tour de France 1973 - Etape Luchon/Pau © Presse Sports
Andy Schleck - Tour de France 2010 - Etape Pau/Col du Tourmalet © ASO/B.Bade

Barèges
Station thermale la plus haute de France, elle est spécialisée dans les séquelles de traumatismes articulaires, d’entorses, fractures et luxations et dans la rhumatologie. En 1675, Madame de Maintenon et le petit duc du Maine sont venus à Barèges soigner sa claudication. En effet, depuis que des paysans avaient remarqué que leur bétail qui allait patauger dans l’eau de certaines sources guérissait aisément de ses blessures, les eaux de Barèges étaient réputées cicatriser les plaies.
Malgré l’inconfort des installations, les fréquentes inondations du Bastan, les éboulements, malgré la rudesse des lieux et des gens, Barèges devint la station thermale à la mode. Avant 1730, la route de Lourdes à Barèges fut entreprise, suscitant l’admiration des contemporains. Le pénible détour par le Tourmalet devint inutile dès 1744. Les militaires affluèrent. On leur construisit une caserne et un hôpital aux façades austères en 1732, reconstruit par Napoléon III en 1859. Et l’empereur signa, le 6 mai 1860, le décret ordonnant la construction des routes thermales, réhabilitant ainsi celle de Bagnères-de-Bigorre à Barèges par le Tourmalet. Les thermes sont construits de 1861 à 1864. Longtemps simple hameau thermal, les Bains de Barèges sont devenus commune indépendante en 1946.
Dès 1920, Barèges se tourne vers les sports d’hiver. Le funiculaire de l’Ayré est mis en service durant l’année 1939.

La Mongie et le Pic du Midi de Bigorre
La station a reçu trois étapes du Tour et accueilli des épreuves de coupe du monde de ski en 1985. Le téléphérique qui monte au pic du Midi de Bigorre (2 872 m) permet d’en visiter l’observatoire. L'histoire du Pic, avant d'être astronomique, fut météorologique. Dès 1774, Monge et Darcet montent au Pic pour y étudier la pression atmosphérique et en 1873, le Général de Nansouty y installe une station où il mesure pression, température, humidité et différentes autres grandeurs intéressant la météorologie. Les premières activités astronomiques n'interviendront qu'en 1884. Progressivement l'Observatoire devient un haut lieu de l'astronomie et des sciences comme la botanique ou la cosmologie. Un temps menacé de destruction, il a été sauvé en 1996 et ouvert au public en 2000.

La Forge de Sainte-Marie de Campan
Eugène Christophe, dit le Vieux Gaulois, y répara la fourche de son vélo lors de l'édition de 1913. Une plaque le rappelle.

Station thermale © MEYER PIERRE
Pic du Midi de Bigorre © MEYER PIERRE
La Mongie © MEYER PIERRE
La Forge de Sainte-Marie de Campan © Presse Sports

Le Viscos, à Saint-Savin (15 km du Tourmalet) est devenu un repaire de suiveurs du Tour de France (Jacques Chancel y avait ses habitudes). La famille Saint-Martin y reçoit pour des recettes du cru de haut vol.

Voici la recette du Tastou de cèpe au foie gras et à la truffe :

Pour 4 personnes :

4 canapés taillés dans un beau cèpe bien sain (tranché à l’italienne dans la hauteur du champignon)

4 escalopes de foie gras de canard de 70 gr

4 belles lamelles de truffes (d’été ou d’hiver)

1 dl de jus de canard monté au beurre

Graisse de canard - Sel poivre (pour mémoire)

Prendre une poêle antiadhésive, faire chauffer un peu de graisse de canard et colorer les canapés de cèpes (un aller retour) puis 3 minutes au four. Les réserver au chaud.

Couper dans le foie gras quatre escalopes de 1 cm d'épaisseur et les faire poêler 3 minutes de chaque côté. Saler et poivrer.

Disposer le canapé de cèpe au centre d'une assiette, poser l'escalope de foie gras dessus, surmonter d'une lamelle de truffes. La truffe coupée en lamelles doit rester à l'état brut. Elle ne cuit pas.

A servir bien chaud légèrement nappé du jus de volaille.

Truffes fraîches vendues sur le marché © CC BY-SA 4.0 / International
Clochet de Betpouey © DR / ATVG
Paysage du Pic du Midi, village de Sers © DR / ATVG
Paysage de montagne - Pic du Midi © MEYER PIERRE
Tradition : chant © MEYER PIERRE
Pic du Midi © MEYER PIERRE
Tour de France 1910. Octave Lapize, Tourmalet © Presse Sports

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus