Édition 2019

Victoires d'étapes 0
Classement général 2
Coureurs en course 8
Directeurs sportifs : ANDERSEN Kim / DE JONGH Steven https://racing.trekbikes.com/stories/road/trek-segafredo/

TREK - SEGAFREDO

Trek-Segafredo est la continuation des formations Radio Shack et Leopard, respectivement créées en 2010 et 2011, toutes deux équipées par les cycles Trek mais sans la réussite escomptée, hormis les victoires dans le classement par équipes en 2010 et 2012 et le rayonnement de personnalités comme Fabian Cancellara et les frères Schleck. Si les Luxembourgeois se sont révélés défaillants après leur montée commune sur le podium du Tour 2011, le Suisse a assuré : pour la cinquième fois (après 2004, 2007, 2009 et 2010), il a remporté en 2012 l’épreuve chronométrée d’ouverture et porté le Maillot Jaune durant les sept premiers jours.

En 2014, l’équipe Trek a connu l’ultime désillusion d’Andy Schleck, genou touché au point de devoir arrêter prématurément sa carrière, à 29 ans, au quatrième jour de course. Le lendemain, Cancellara, favori de l’étape des pavés, a dû se contenter de la cinquième place. La formation américaine s’est signalée par le fort capital-sympathie de Jens Voigt, bouclant un dernier Tour à 43 ans. Pour combler son déficit de résultats, elle a d’abord embauché Bauke Mollema. 7e en 2015 à son arrivée chez Trek, le Hollandais était encore deuxième au classement général au lendemain du contre-la-montre de Megève (18e étape) en 2016 mais il s’est effondré dans les deux dernières étapes de montagne (11e au final). Il a enfin connu la victoire en 2017, en solitaire, au Puy-en-Velay, entre Alpes et Pyrénées, l’année où l’équipe managée par Luca Guercilena et co-sponsorisée par le cafetier italien Segafredo, a recruté Alberto Contador. En fin de carrière, l’Espagnol s’est rendu compte qu’il n’était plus compétitif, à 34 ans, pour briguer le Maillot Jaune (9e à 8’49’’). Il s’est toutefois offert une belle sortie en domptant l’Angliru à la Vuelta.

Les cycles Trek n’ont donc plus dans le peloton d’ambassadeur de la notoriété de Cancellara, des frères Schleck, de Voigt, d’Ivan Basso ou de Contador, ils ont donc recruté Richie Porte comme leader pour le Tour de France. L’Australien, souvent cité comme outsider, sort de deux grandes désillusions, tombé lourdement au cours de la 9e étape, tant en 2017 qu’en 2018. L’autre atout majeur, en plus de Mollema, 5e du Giro 2019, demeure John Degenkolb. Ses larmes, sur le vélodrome de Roubaix l’an passé, ont ému car l’Allemand revenait de loin.

  • Victoire Finale0
  • Victoires d'étapes6
  • Maillots jaunes11
  • Victoires Annexes2

Victoires d’étapes : 6

  • 2010 : Sergio Paulinho, à Gap
  • 2011 : Andy Schleck, au Galibier
  • 2012 : Fabian Cancellara, à Liège (prologue)
  • 2013 : Jan Bakelants, à Ajaccio
  • 2017 : Bauke Mollema, au Puy-en-Velay
  • 2018 : John Degenkolb, à Roubaix

Victoires dans les classements annexes : 2

  • 2010 et 2012 : Classement par équipes

Maillots Jaunes : 11

  • 2011 : Andy Schleck, un jour
  • 2012 : Fabian Cancellara, sept jours
  • 2013 : Jan Bakelants, deux jours
  • 2015 : Fabian Cancellara, un jour

LE CHIFFRE

15 : Le nombre de secteurs pavés (21,7km au total) concentrés dans la 9e étape du Tour de France 2018 remportée avec une grande émotion par John Degenkolb, revenu au plus haut niveau après un grave accident.

LES DATES

6 juillet 2011 : Janez Brajkovic est le premier des quatre leaders de RadioShack à quitter le Tour sur chute, entre Carhaix et le Cap Fréhel. Suivront Chris Horner et Andreas Klöden, seul Levi Leipheimer parvenant à terminer (31e).

6 juillet 2012 : À Metz, Fabian Cancellara endosse pour 27e fois le maillot jaune, record pour un non-vainqueur final du Tour de France.

16 juillet 2017 : Délaissant le classement général disputé cette année-là par son coéquipier Alberto Contador, Bauke Mollema, souvent placé sur le Tour, remporte enfin son étape, au Puy-en-Velay.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France