LES CANDIDATURES 2023 DU "LABEL "VILLE À VÉLO" SONT OUVERTES

Vingegaard, avec un grand V

Tour de France 2022 | Étape 18 | Lourdes > Hautacam

La dernière étape de montagne du Tour de France a offert une bataille entre les deux grands protagonistes du classement général, qui se sont départagés au terme d’une étape course haletante. La montée à la station d’Hautacam a été le tremplin de Jonas Vingegaard pour surpasser son rival Tadej Pogacar, remporter sa deuxième étape sur le Tour de France, cette fois-ci vêtu du Maillot Jaune, et creuser son avantage au classement général de plus d’une minute, le portant à 3’26’’ avant de se présenter sur les trois dernières étapes de l’édition 2022. Le leader danois de Jumbo-Visma a pris une option sur la victoire au classement général, et a également pris un avantage décisif dans le classement des grimpeurs, plus aucun rival pour le maillot à pois ne pouvant le rejoindre jusqu’aux Champs-Elysées.

Résumé d'étape - Étape 18 - #TDF2022

Van Aert encore dans l’échappée
Après les forfaits d’Imanol Erviti (Movistar), Damiano Caruso (Bahrain Victorious) et Chris Froome (Israel-Premier Tech), il reste 140 coureurs dans le peloton au départ de Lourdes. Wout van Aert attaque dès le kilomètre zéro, dans un premier temps accompagné de Neilson Powless. Christophe Laporte tente lui aussi de précipiter la constitution d’une échappée au km 15, mais sa composition rencontre l’opposition de la formation Cofidis, qui ne parvient pas à lancer le maillot à pois Simon Geschke dans l’attaque du jour. Après quasiment une heure de tentatives avortées, c’est finalement une série d’attaques et de contre-attaques qui aboutit au km 47 à la formation d’une volumineuse échappée avec 26 coureurs : Benoot, Van Aert (Jumbo-Visma), Martinez, Rowe, Van Baarle (Ineos Grenadiers), Cosnefroy, Dewulf, Jungels (AG2R-Citroën), Haller, Politt, Schachmann (Bora-Hansgrohe), G.Izagirre, Jorgenson (Movistar), B.Thomas (Cofidis), Mohoric, Teuns (Bahrain Victorious), Madouas (Groupama-FDJ), Philipsen (Alpecin-Deceuninck), Dainese, Leknessund (DSM), Riabushenko (Astana), Uran, Bettiol, Rutsch (Ef Education-Easypost), Capiot (Arkea-Samsic), Kron (Lotto-Soudal), Ciccone, Gallopin (Trek-Segafredo), Burgaudeau (TotalEnergies), Woods (Israel-Premier Tech), Groenewegen (BikeExhange-Jayco) et Bonnamour (B&B-KTM).

Ciccone profite de l’absence de Geschke
Dans la montée au col d’Aubisque, ce groupe de tête est reconfiguré par la perte des moins bons grimpeurs, et par les contre-attaques de Thibaut Pinot, d’Enric Mas et d’Alexey Lutsenko qui se joignent à l’échappée-fleuve, tandis que le maillot à pois n’y parvient pas. Les coureurs de Trek-Segafredo profitent d’ailleurs de son absence pour durcir le rythme et permettre à Giulio Ciccone de se relancer au classement des grimpeurs. Derrière l’imposante échappée, Louis Meintjes bascule quant à lui en contre-attaque à 45’’, tandis que le groupe Maillot Jaune réduit à une élite de 25 coureurs pointe à 3’20’’.

Vingegaard en gentleman
L’écrémage est encore plus radical dans la montée vers l’inédit col de Spandelles, à l’avant de la course comme dans le groupe des favoris. A 5km du sommet, l’échappée s’est transformée en trio avec Van Aert, Martinez et Pinot, qui basculent ensemble dans cet ordre. Derrière eux, le groupe des favoris a dans un premier temps été rincé par Brandon McNulty, qui a préparé une triple attaque de son leader Tadej Pogacar : la première à 7 km du col, puis à 4,5 km et à 3,5 km. A chaque fois, seul Jonas Vingegaard garde la roue de son harceleur. Les deux premiers du classement général abordent la descente sur Argelès-Gazost, où Pogacar chute à 30 km de l’arrivée, mais bénéficie de la « gentleman attitude » du Maillot Jaune qui choisit de l’attendre plutôt que de profiter de la situation.

Le Maillot Jaune finit en solo
La péripétie interrompt momentanément les hostilités, permettant au groupe Maillot Jaune de regagner en épaisseur avec Vingegaard et Pogacar sont maintenant avec Kuss, Benoot, Thomas, Meintjes et Houle. Ils attaquent la montée d’Hautacam avec 1’15’’ de retard sur le trio de tête. A 12 kilomètres, Thibaut Pinot passe à l’offensive sans parvenir à se débarrasser de Van Aert et Martinez. C’est au contraire Van Aert qui attaque à 9 km de l’arrivée, uniquement suivi du Colombien. Cet effort est toutefois anéanti par les mouvements qui se jouent derrière lui. A 5,5 km de l’arrivée, le trio Vingegaard-Pogacar-Kuss  fond sur Van Aert, tandis que Martinez craque. Un kilomètre plus loin, c’est au tour de Pogacar de céder au rythme imposé par Van Aert et Vingegaard. Les Jumbo-Visma se retrouvent à deux en tête de course. Puis Van Aert lmaisse à son leader le privilège de terminer en beauté et en solitaire l’étape d’Hautacam. Vingegaard s’impose avec 1’03’’ d’avance sur Pogacar sur la ligne d’arrivée, où son coéquipier belge vient prendre la 3e place du jour.

21/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 18 - Lourdes / Hautacam (143,2km) - VINGEGAARD Jonas (JUMBO - VISMA)
21/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 18 - Lourdes / Hautacam (143,2km) - VINGEGAARD Jonas (JUMBO - VISMA) © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE