Houle… la première Foix

Tour de France 2022 | Étape 16 | Carcassonne > Foix

La reprise des débats après la deuxième journée de repos s’est jouée sur un terrain pyrénéen qui s’est durci dans le final avec les ascensions au Port de Lers et du Mur de Péguère. La volumineuse échappée du jour s’est désintégrée sur ces premières pentes, pour l’amaigrir à une poignée de coureurs parmi lesquels Hugo Houle s’est montré le plus audacieux et le plus résistant, attaquant à 40 km de l’arrivée pour aller chercher sa première victoire en dehors des championnats du Canada. Avec ce raid solitaire, il devient le deuxième vainqueur canadien de l’histoire du Tour de France après Steve Bauer en 1988, son directeur sportif aujourd’hui dans l’équipe d’Israel Premier Tech. Parmi les acteurs du classement général, Romain Bardet a subi la journée et dégringolé en 9e position de la hiérarchie, à 6’37’’ de Jonas Vingegaard, attaqué mais pas inquiété par Tadej Pogacar.  

Résumé d'étape - Étape 16 - #TDF2022

29 coureurs dont Van Aert dans l’échappée
Après les forfaits de Mikaël Chérel, Aurélien Paret-Peintre (AG2R-Citroën), Lennard Kämna (Bora-Hansgrohe), Max Walscheid (Cofidis) et Jakob Fuglsang (Israel Premier Tech), il reste 147 coureurs dans le peloton au départ de Carcassonne. Les débats ne s’éternisent pas pour la constitution de l’échappée, c’est au km 5 qu’un groupe de 29 coureurs s’éloigne sans rencontrer d’opposition, avec Brandon McNulty (UAE), Wout van Aert, Nathan van Hooydonck (Jumbo-Visma), Dani Martinez (Ineos Grenadiers), Alexander Vlasov, Felix Grossschartner (Bora-Hansgrohe), Mikkel Honoré (Quick-Step Alpha Vinyl), Gorka Izagirre, Matteo Jorgenson (Movistar Team), Simon Geschke (Cofidis), Damiano Caruso, Dylan Teuns (Bahrain Victorious), Olivier Le Gac, Valentin Madouas, Michael Storer (Groupama-FDJ), Nils Eekhoff (Team DSM), Simone Velasco (Astana), Stefan Bissegger, Neilson Powless (EF Education-EasyPost), Maxime Bouet, Lukasz Owsian (Arkéa-Samsic), Philippe Gilbert, Tim Wellens (Lotto-Soudal), Tony Gallopin (Trek-Segafredo), Mathieu Burgaudeau (TotalEnergies), Hugo Houle, Michael Woods (Israel-Premier Tech), Cyril Barthe et Alexis Gougeard (B&B Hotels-KTM).

Une sortie à l’avant pour Gougeard
L’échappée obtient un premier avantage de 3’45’’ au sommet de la côte de Saint-Hilaire (km 13,7), où un trio se détache avec Burgaudeau, Jorgenson et Gougeard. Les deux premiers abdiquent, mais le coureur de B&B-KTM prolonge l’aventure en solo jusqu’au km 51. La formation Jumbo-Visma mène le peloton, sans empêcher l’échapper de creuser un écart de 6’40’’ au sprint intermédiaire de Lavelanet (km 67,8), où Eekhoff se paye le plaisir de surprendre Van Aert sur la ligne. Au 100e kilomètre de course, l’avantage atteint même 7’40’’, un écart qui permettrait virtuellement à Aleksandr Vlasov de se positionner au pied du podium.  

Bardet en difficulté
Dès les premières pentes menant au Port de Lers, Caruso passe à l’attaque, repris par Storer et Caruso à 5 kilomètres du sommet. Ce sont finalement sept coureurs qui basculent en tête : Geschke qui soigne ses pois, en compagnie de Caruso, Woods, Storer, Van Aert, McNulty et Jorgenson. Huit minutes plus tard, le groupe des favoris a d’abord été amaigri par les Jumbo-Visma, puis dynamité par les premières attaques de Tadej Pogacar. Une fois dans la montée, puis dans la descente après la bascule, le Slovène n’est suivi que par Vingegaard au plus fort de ses accélérations. L’élite se reforme, bien que Romain Bardet montre déjà que sa 4e place au général est en danger.

Houle tient la distance
La descente sur Massat est d’abord propice aux regroupements, à l’avant comme dans le groupe des favoris. Mais sur la fin de cette descente, Hugo Houle prend les risques nécessaires pour s’isoler et rentrer en position d’ouvreur dans le Mur de Péguère. Avec une vingtaine de secondes d’avance, le coureur canadien se bat avec les pentes les plus raides pour maintenir un avantage intact au sommet et se lancer dans la plongée vers Foix avec ambition. Derrière, il creuse l’écart sur ses deux premiers poursuivants, Michael Woods et Matteo Jorgenson. L’Américain subit une chute à 14 km de l’arrivée, mais revient au contact de Woods. Pour autant, l’homme de tête a 50’’ d’avance à 5 km de l’arrivée et peut se diriger sereinement vers sa première victoire sur le Tour de France. Derrière, l’ascension du Mur de Péguère se révèle bien douloureuse pour Romain Bardet, le plus grand perdant parmi les protagonistes du classement général, pendant que les Jumbo-Visma ont réussi à neutraliser les velléités offensives de Tadej Pogacar.

19/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 16 - Carcassonne / Foix (178,5km) - HOULE Hugo (ISRAEL-PREMIER TECH) - Vainqueur de l'étape
19/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 16 - Carcassonne / Foix (178,5km) - HOULE Hugo (ISRAEL-PREMIER TECH) - Vainqueur de l'étape © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE