RÉVÉLATION DES PARCOURS 2023

La révélation des parcours 2023 du Tour de France et du Tour de France Femmes avec Zwift aura lieu le jeudi 27 octobre à partir de 11h30 (UTC+2) au Palais des Congrès de Paris.

Matthews, cinq ans après

Tour de France 2022 | Étape 14 | Saint-Étienne > Mende

A chaque passage du Tour de France, le Gévaudan révèle une nouvelle bête capable de dompter la côte de la Croix-Neuve. C’est systématiquement au sein d’un groupe d’échappés qu’il faut chercher le solide coureur capable de s’imposer, et parmi les 23 qui composaient celui du jour, les candidats crédibles ne manquaient pas. Pour prendre le dessus sur les Pinot, Mollema, Kämna, Sanchez, Meintjes, Fuglsang, Uran, Martinez ou Bettiol, Michael Matthews a provoqué son destin sur une première attaque à 53 km de l’arrivée, puis a dû se défaire de ses derniers rivaux en plusieurs temps dans la montée finale, pour finalement remporter son duel avec Alberto Bettiol dans le dernier kilomètre d’ascension. Sur l’aérodrome de Mende, c’est en solitaire que le coureur de BikeExchange-Jayco est allé chercher sa quatrième étape sur le Tour de France, cinq ans après son dernier succès à Romans-sur-Isère. Derrière l’Australien, la bataille entre les prétendants au titre a bien eu lieu, mais Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard ont finalement franchi la ligne d’arrivée dans le même temps.

Résumé d'étape - Étape 14 - #TDF2022

Pogacar bouscule le peloton d’entrée
Le peloton est réuni au départ de Saint-Etienne avec 157 coureurs, tous conscients des fortes chance d’un groupe d’échappés sur l’étape de Mende. Les candidats sont donc nombreux en début de course pour tenter leur chance. La constitution d’un groupe à l’avant est d’autant plus délicate que Tadej Pogacar se mêle de la partie, tentant de décrocher Jonas Vingegaard qui ne se laisse pas surprendre. En revanche, une grosse partie du peloton, comprenant notamment son coéquipier Primoz Roglic, se retrouve distancée dans cette atmosphère nerveuse. Toutefois, Jull Jensen (BikeExchange-Jayco) et Powless (EF Education-Easypost) se projettent à l’avant au km 11 pendant une poignée de kilomètres. Un peu plus loin, Dylan Teuns (Bahrain Victorious) se projette aussi avec l’espoir d’emmener quelques compagnons, tout comme son coéquipier Damiano Caruso au km 30.

23 coureurs en tête
Dans la côte de Châtaignier, Franck Bonnamour lance un mouvement. Bien qu’il soit contré par Quinn Simmons et Simon Geschke à la bascule (km 39,1), son initiative a le mérite d’aboutir à la constitution de l’échappée décisive au km 40. Il y a donc 23 coureurs en tête : Marc Soler (UAE Team Emirates), Dani Martinez (Ineos Grenadiers), Benoît Cosnefroy (Ag2r-Citröen), Felix Grossschartner, Lennard Kämna, Patrick Konrad (Bora-Hansgrohe), Gregor Mühlberger (Movistar Team), Simon Geschke (Cofidis), Luis Leon Sanchez (Bahrain Victorious), Stefan Küng, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Louis Meintjes (Intermarché-Wanty Gobert), Alberto Bettiol, Neilson Powless, Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost), Andreas Kron (Lotto-Soudal), Bauke Mollema, Quinn Simmons (Trek-Segafredo), Jakob Fuglsang, Krists Neilands, Michael Woods (Israel-Premier Tech), Michael Matthews (BikeExchange-Jayco) et Franck Bonnamour (B&B -KTM).

Bettiol menace Matthews
Le groupe de tête ayant obtenu la validation des Jumbo-Visma, qui ne sont pas effrayés par Meintjes (13e à 15’46’’), l’écart monte à 6’30’’ au sprint intermédiaire d’Yssingeaux (km 50,7), puis à 11’30’’ au sommet de la côte de Grandrieu (km 135,3). C’est précisément en sortant de cette ascension, à 53 km de l’arrivée, que la configuration change avec une accélération de Michael Matthews. Il est suivi par Grossschartner, Sanchez et Kron, avec qui il fait un bout de route à partir des 42 derniers kilomètres. Andreas Kron disparait sur une sortie de route, puis Matthews se débarrasse de ses deux rivaux dans le premier kilomètre de la côte de la Croix-Neuve. Il n’est pourtant pas au bout de ses efforts, puisqu’Alberto Bettiol parvient à revenir à son contact et même à le distancer temporairement dans les deux derniers kilomètres. Sur la fin de l’ascension, il trouve pourtant les ressources pour répliquer à l’Italien, basculer en tête et aller chercher en solitaire sa quatrième étape sur le Tour de France.

Le duel Pogacar-Vingegaard se poursuit
La bataille de la Croix-Neuve est également déclenchée au sein du groupe des favoris, qui ne comprend plus qu’une vingtaine d’éléments au moment d’entrer dans Mende. Dès les premières pentes, la prise en mains du groupe par McNulty puis Majka annonce une offensive de Pogacar. Le rythme élimine dans un premier temps Bardet, Gaudu, Vlasov et Mas. Puis l’accélération du maillot blanc slovène à 3 km de l’arrivée réduit une nouvelle fois la confrontation à un duel avec Vingegaard. Sur la ligne d’arrivée, les deux premiers du classement général finissent ensemble. A suivre…

16/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 14 - Saint-Etienne / Mende (192,5km) - MATTHEWS Michael (TEAM BIKEESCHANGE-JAYCO) - Vainqueur de l'étape
16/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 14 - Saint-Etienne / Mende (192,5km) - MATTHEWS Michael (TEAM BIKEESCHANGE-JAYCO) - Vainqueur de l'étape © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE