Cavendish enflamme la Cité

La longue route de 220 kilomètres vers Carcassonne aurait pu se prêter à une échappée volumineuse, mais la formation Deceuninck-Quick Step a pris la décision de changer le destin de l’étape en programmant une arrivée au sprint au pied de la cité médiévale, qui s’enflamme chaque été le 14 juillet mais a pris quelques jours d’avance avec le numéro réalisé par Mark Cavendish dans le final. Dans le dernier kilomètre, malgré l’adversité la plus féroce qu’il ait eu à affronter depuis le début de ce Tour, le maillot vert est allé chercher la 4e victoire de l’année, la 34e de sa carrière sur le Tour de France, qui lui permet d’égaler le record maintenant co-détenu par Eddy Merckx. Pour célébrer cet événement historique et souligner la performance collective de son équipe, c’est son poisson-pilote Michael Morkov qui prend la deuxième place du jour, devant Jasper Philipsen.

Résumé d'étape - Étape 13 - #TDF2021

Un trio à l’avant
Après le forfait de Michael Gogl (Qhubeka-Nexthash), il reste 154 coureurs au départ de Nîmes. Oliver Naesen (AG2R-Citroën) se déclare candidat à l’échappée dès le premier kilomètre, tout comme son compatriote Thomas de Gendt (Lotto-Soudal), mais l’allure rapide du peloton a raison de leurs ambitions. Au kilomètre 14, un trio se forme en tête avec Walscheid (Qhubeka-Nexthash), Pedersen (Trek-Segafredo), et Rota (Intermarche-Wanty Gobert), sans succès. Après plusieurs autres tentatives, c’est au kilomètre 27 que Pierre Latour (TotalEnergies) lance un mouvement suivi par Sean Bennett (Qhubeka-Nexthash) et Omer Goldstein (Israel-Start Up Nation). Bien que Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty Gobert) se montre intéressé par l’aventure, le volume de l’échappée reste bloqué à 3 éléments. Ils obtiennent un écart maximal de 4’45’’ enregistré au km 55.

Deceuninck-Quick Step à la manœuvre
C’est à ce moment que l’équipe Deceuninck-Quick Step décide de prendre la situation en mains et opère un rapprochement très progressif du peloton, assistés dans cette tâche par Peter Vakoc pour le compte de la formation Alpecin-Fenix. Au sprint intermédiaire de Fontès (km 104,3), il reste 2’30’’ d’avance au trio de tête, conscient d’évoluer sous contrôle. L’écart est ensuite réduit à 1’50’’ en entrant dans les 80 derniers kilomètres. À 68 km de l’arrivée, alors que l’avantage n’est plus que de 1’25’’, Sean Bennett trouble l’équilibre du trio en attaquant… sans succès.
 
Chute au km 155
Alors que des mouvements de contre se dessinent en tête du peloton, notamment par Philippe Gilbert, c’est une chute collective qui perturbe la course au km 155. Parmi les nombreux coureurs à terre, Roger Kluge et Simon Yates sont contraints à l’abandon. À 45 km de l’arrivée, Quentin Pacher accélère et entame un mini-raid solitaire : il creuse un avantage de 1’30’’, mais la mécanique des Deceuninck-Quick Step est à l’œuvre et fond sur lui à 19 km de l’arrivée. Les coureurs d’Ineos Grenadiers tentent alors un coup de force qui étire le peloton et distance quelques coureurs, sans provoquer de réelle cassure.

Un doublé Deceuninck-Quick Step sur la ligne
Dans les dix derniers kilomètres, c’est donc un sprint massif qui se prépare, avec les coéquipiers du maillot vert à la manœuvre. Une fois passée la Flamme Rouge, l’emballage final semble pourtant tourner à l’avantage d’Ivan Garcia Cortina, tandis que Cavendish tarde à trouver l’ouverture. Ce n’est que dans les 200 derniers mètres que le maillot vert parvient à produire son effort et faire la différence dans les tout derniers mètres sur son coéquipier Michael Morkov et Jasper Philipsen, à nouveau sur le podium.

09/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 13 – Nîmes / Carcassonne (219,9 km) -
09/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 13 – Nîmes / Carcassonne (219,9 km) - © A.S.O./Charly Lopez
09/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 13 – Nîmes / Carcassonne (219,9 km) -
09/07/2021 – Tour de France 2021 – Etape 13 – Nîmes / Carcassonne (219,9 km) - © A.S.O./Pauline Ballet
A.S.O./Charly Lopez
A.S.O./Charly Lopez © A.S.O./Charly Lopez
© A.S.O.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE