29/08 > 20/09/2020

Le revoilà !

La deuxième étape promettait une empoignade sérieuse avec un programme montagnard qui ne s’était jamais présenté aussi tôt face aux coureurs du Tour de France. L’éloignement des deux plus importantes difficultés de la journée, le col de la Colmiane et le col du Turini, a permis à de nombreux coureurs de garder leurs chances dans le final, en particulier à ceux qui présentent des qualités de puncheurs. C’est bien entendu le cas de Julian Alaphilippe, qui est passé à l’offensive à 13 kilomètres de l’arrivée en montant au col des Quatre Chemins. Suivi dans ce mouvement par Marc Hirschi et Adam Yates, il a résisté avec eux au retour du peloton en plongeant sur Nice puis s’est joué au sprint de ses deux derniers compagnons de route dans les deux cents derniers mètres, pour aller chercher sa cinquième étape sur le Tour de France en même temps que le Maillot Jaune. Le leader de Deceuninck-Quick Step, qui n’avait plus gagné depuis le chrono de Pau, a dédié sa victoire à son père décédé en juin dernier et prendra le départ demain pour un quinzième jour en jaune après son épopée de 2019.

30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) -
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - © A.S.O./Alex Broadway
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - Arrivée au sprint entre J.ALAPHILIPPE (DQT), M.HIRSCHI(SUN) et A.YATES (MTS)
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - Arrivée au sprint entre J.ALAPHILIPPE (DQT), M.HIRSCHI(SUN) et A.YATES (MTS) © A.S.O./Alex Broadway
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) -
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - © A.S.O./Pauline Ballet


Sagan dans l’échappée
Trois coureurs manquent à l’appel au départ de la 2e étape, John Degenkolb étant arrivé hors-délais hier tandis que Rafel Valls et Philippe Gilbert ont dû renoncer en raison de blessures subies la veille. Les candidats à l’échappée sont nombreux en début d’étape mais ce sont Matteo Trentin (CCC) et Anthony Perez (Cofidis) qui lancent le mouvement décisif, suivi par Peter Sagan, Lukas Pöstlberger (Bora-Hansgrohe), Benoît Cosnefroy (Ag2r La Mondiale), Kasper Asgreen (Deceuninck-Quick Step), Toms Skujins (Trek-Segafredo), et Michael Gogl (NTT).

Cosnefroy chasse les pois
L’échappée connaît une péripétie dès le sprint intermédiaire du km 16, où Trentin passe en tête mais perd sa place dans l’échappée sur un problème mécanique. L’aventure se poursuit donc à sept coureurs, qui abordent la montée au col de la Colmiane avec 2’50’’ d’avance sur le peloton, dans un premier temps contrôlé par les coéquipiers d’Alexander Kristoff. A l’approche du sommet, Cosnefroy s’isole pour mettre la main sur la dotation maximale, puis l’échappée se reforme dans la plongée su la vallée de la Vésubie.

Perez vise aussi le maillot à pois
Dans l’ascension au col du Turini, Peter Sagan se retrouve lâché du groupe de tête, tout comme Benoit Cosnefroy qui parvient quant à lui à recoller et même à batailler avec Anthony Perez pour les 10 points en jeu à bascule. Les deux hommes se retrouvent alors à égalité au classement des grimpeurs avec 18 points. Pendant ce temps, le peloton s’est rapproché sous l’impulsion des coureurs de Jumbo-Visma et a atteint le col de Turini (km 99,5) avec 2’20’’ de retard.

Alaphilippe à l’attaque
L’échappée se divise en deux trios qui se retrouvent en achevant la descente, mais a tout de même perdu une minute supplémentaire et n’a plus qu’une poigné de secondes pour se défendre dans la montée au col d’Eze. C’est insuffisant au regard du rythme imprimé par les coureurs d’Education First, puis par ceux de Deceuninck-Quick Step à mi-ascension. A allure soutenue, le groupe principal qui a perdu Dan Martin et Tiesj Benoot bascule avec les Jumbo-Visma à sa tête. Si Dani Martinez est retardé par une chute dans la descente, le groupe aborde globalement la montée aux Quatre Chemins dans la même configuration. C’est dans cette montée, à 4 km du col, que Julian Alaphilippe place une attaque dans laquelle il est suivi par Marc Hirschi puis par Adam Yates. Ce tout nouveau trio bascule au col avec 20’’ d’avance, Adam Yates étant le plus vif pour saisir les 8’’ en jeu pour le premier. Dans la descente finale, ils parviennent à garder intact leur avantage sur le peloton et se présentent donc sous la flamme rouge pour un sprint à trois. Alaphilippe fournit son effort à 200 mètres de ligne et résiste ensuite au retour de Marc Hirshi pour s’imposer d’une courte avance.

#TDF2020 - Étape 2 - Résumé d'étape
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - Attaque de Julian ALAPHILIPPE (DECEUNINCK - QUICK - STEP) et Marc HIRSCHI (TEAM SUNWEB)
30/08/2020 - Tour de France 2020 - Etape 2 - Nice Haut Pays / Nice (186 km) - Attaque de Julian ALAPHILIPPE (DECEUNINCK - QUICK - STEP) et Marc HIRSCHI (TEAM SUNWEB) © A.S.O./Alex Broadway

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Vainqueurs Etapes TDF 2020 - FR
FR - Newsletter - Colonne