Alexander Kristoff : « Je réalise un rêve »

29 juillet 2018 - 20:40

« J’ai commencé a remonté le peloton d’un peu loin parce que j’étais un peu en retard au dernier passage sous le tunnel. Roberto Ferrari m’a aidé, et ensuite j’ai réussi à prendre la roue de John Degenkolb, et j’étais très bien placé à ce moment. J’ai réalisé que j’allais gagner dans les 20  derniers mètres. Cela compense ma campagne des classiques, dont je n’étais pas très heureux. C’est ma 5e victoire cette année, et normalement j’en ai davantage  à cette période. Cela donne maintenant une belle couleur à ma saison, même si  j’ai d’autres objectifs à commencer par la défense de mon titre de champion d’Europe. Je n’ai pas réussi à battre les Greipel, Kittel, Cavendish, Gaviria et Groenewegen sur le Tour cette année… mais aujourd’hui ils n’étaient pas là. Je note que depuis quelques années, ils ne courent pas les courses comme le Dauphiné et le Tour de Suisse et préparent le Tour sur des courses plus faciles. J’ai vraiment souffert dans les montagnes, spécialement le jour où il y avait 5000 mètres de dénivelé. C’était mon Tour de France le plus dur, mais je l’ai terminé et je réalise un rêve d’enfant. Avec Milan - San Remo et le Tour des Flandres, c’est ma plus belle victoire ».

Tour de France 2018 - 29/07/2018 - Etape 21 - Houilles / Paris Champs-Elysées (116 km) - Alexander KRISTOFF (UAE TEAM EMIRATES) Vainqueur du jour
Tour de France 2018 - 29/07/2018 - Etape 21 - Houilles / Paris Champs-Elysées (116 km) - Alexander KRISTOFF (UAE TEAM EMIRATES) Vainqueur du jour © ASO/Bruno BADE

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus