Concours "Ma Ville en Jaune"

Cette année, le Tour de France et son partenaire LCL mettent à l’honneur le Maillot Jaune à travers un concours entre les 8 villes-étapes du Grand Départ 2021.

Préfecture de l’Aude
Ville-étape pour la 11e fois

Population : 47 365 hab. (Carcassonnais, Carcassonnaises), 115 930 hab. dans Carcassonne Agglo (82 communes)
Spécialités : cassoulet (une académie universelle du cassoulet), petit carcassonnais (madeleine), Micheline, Or Kina (liqueur à base de plantes). Vins de l’Aude : Minervois, Cabardes, Corbières, Malepère, Limoux …
Personnalités : Fabre d’Eglantine (1750-1794, poète et révolutionnaire), André Chénier (1762-1794, poète et révolutionnaire), Paul Lacombe (1837-1927, compositeur), Jöe Bousquet (poète), Prosper Montagné (1865-1948, chef français), Eugène Viollet-le-Duc (a réhabilité la Cité), René Nelli (poète), Jean Camberoque (peintre), Jean-Michel Signoles (industriel), Claude Marti (chanteur, écrivain et poète occitan), Olivia Ruiz (chanteuse), Stephan Eicher (chanteur suisse, a enregistré en 1993, un album baptisé Carcassonne), Automne Pavia (judo, championne d’Europe et médaillée olympique et mondiale)
Sport : Union Sportive Carcassonne (rugby à XV depuis 117 ans), Association Sportive Carcassonnaise (rugby à XIII, 14 Coupes de France et 11 Championnats de France). 
Compétitions : Championnat de l’Aude de pétanque (mars), Courses hippique sur l’hippodrome de la Fajeolle, Spartam Race Carcassonne (course à obstacles, mai), Triathlon de Carcassonne (mai), Meeting International de natation (juin), Marathon et Semi-marathon de Carcassonne (juin), Ronde des vendanges (course pédestre, septembre), Swimrun de Carcassonne (septembre), Grand Raid des Cathares (octobre), Frappadingue Occitane X'Trem (course à obstacles, octobre), Cross de la Cité (décembre). Club cycliste : Avenir Cycliste Carcassonnais (ASC Cyclisme, créé en 1920).
Culture : nombreux événements à l’occasion de la commémoration des 20 ans de la double signature de l’inscription à l’UNESCO de la Cité Médiévale et de l’inscription au Secteur Sauvegardé de la Bastide St Louis aujourd’hui classée Patrimoine Remarquable.
Festivals : Scènes d’enfance (mars), Festival de Carcassonne (110 spectacles sur 10 scènes, juillet), Embrasement de la Cité (14 juillet, 700 000 spectateurs), Feria de Carcassonne (août), Fête du Vin (octobre), Festival International du Film politique (décembre), Magie de Noël (décembre)
Economie : tourisme depuis le XIXe siècle après la restauration de la Cité (2 450 000 visiteurs par an). Tourisme d’affaires avec le nouveau Centre de Congrès en cœur de ville. Aéroport Sud de France Carcassonne. Université (2 000 étudiants). ENAC (Ecole nationale de l’aviation civile). Neuf exploitations viticoles sur la commune de Carcassonne.
Labels : 2 sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO (le canal du Midi depuis 1996 et La Cité Médiévale depuis 1997) / Ville d’Art et d’histoire / Office du Tourisme classé en catégorie 1 / Qualité Tourisme / Station de tourisme.
Sites web et réseaux sociaux : www.carcassonne.org / www.tourisme-carcassonne.fr / www.carcassonne-agglo.fr / www.aude.fr / www.audetourisme.com / www.laregion.fr / www.sud-de-france.com / www.facebook.com/VilledeCarcassonne / www.facebook.com/tourismecarcassonne / www.facebook.com/departementdelaude / fr-fr.facebook.com/CarcassonneAgglo/ / twitter.com/CarcaInfos / @Occitanie
/www.youtube.com/user/carcassonneville / www.pinterest.fr/Otgrandcarca / www.flickr.com/photos/villedecarcassonne

Abbaye de Villelongue © Paul Palau
La cité de Carcassonne le soir © Getty/Eloi Omella
Grotte de Limousis © Grotte de Limousis
Canal du Midi Trèbes © Ville de Carcassonne

CARCASSONNE AUJOURD’HUI

L’année du vélo

Depuis plusieurs années, la ville a souhaité développer un mode de déplacement doux et respectueux de l’environnement sur son territoire : elle compte à présent plus de 30 km de pistes cyclables et ne compte pas s’arrêter là, en reliant pour le dernier phasage les hameaux de la commune au centre-ville.
Pour compléter son offre « verte », elle propose aux Carcassonnais CYCLO’Lib, 50 vélos à assistance électrique en libre-service : un service qui remporte un vif succès auprès de la population.
Lancé à l’occasion de la Fête du Tour le 13 mai 2021, l’office municipal de tourisme propose sur l’appli « Carcassonne interactive », des circuits à vélos au départ de Carcassonne pour découvrir les sites et édifices patrimoniaux alentours, dont cinq itinéraires ont été validés par le cycliste Laurent Jalabert, parrain de l’opération à Carcassonne.
Plus largement, la politique sportive volontariste portée par la ville lui a permis d’être récompensée de plusieurs labels tels que « Ville active et sportive », « Maison sport-santé », « Terre de jeux 2024 »… Une ville où le sport a toute sa place : un enjeu de taille lorsque l’on mesure les bienfaits de l’activité physique dans le quotidien des citoyens.

Visite de Carcassonne en vélo © Vincent Photographie

CARCASSONNE ET LE CYCLISME

L’embrasement de la Cité, spectacle pyrotechnique grandiose, attire chaque année 700 000 personnes le soir du 14 Juillet. Parmi les coureurs qui ont mis le feu à Carcassonne, Jean Stablinski s’était imposé en 1962 au cœur d’une de ses plus belles saisons entre une victoire d’étape sur le Tour d’Espagne qu’il avait terminé à la sixième place, un nouveau titre de champion de France et surtout son sacre au championnat du monde.
Les récents départs donnés depuis Carcassonne ont fait honneur aux attaquants prêts à s’exposer quel que soit leur pedigree. En 2014, c’est en prenant la route de Bagnères-de-Luchon que Michael Rogers intégrait une échappée volumineuse qu’il dominait dans le final pour aller chercher son unique victoire sur le Tour. Deux ans plus tard, le trajet Carcassonne-Montpellier s’achevait sur un numéro de duettistes resté fameux entre Chris Froome et Peter Sagan. Avec le dernier mot pour le Slovaque. Et en 2018, c’est encore à Bagnères-de-Luchon que Julian Alaphilippe était allé tricoter une manche de son maillot à pois en s’imposant dans les Pyrénées. La veille, pour la dernière arrivée devant les murs de la ville, c’est le Danois Magnus Cort Nielsen qui l’avait emporté.
Albert Bourlon s’était pour sa part offert un feu d’artifice avec trois jours d’avance sur le Tour 1947 en démarrant dès la sortie de la Cité médiévale pour ne pas être revu avant Bagnères-de-Luchon, terme de l’étape. Parti à la pêche aux primes, cet ancien ouvrier de chez Renault s’est retrouvé vainqueur sur la ligne, avec 16 minutes d’avance sur son premier poursuivant, au terme d’une échappée de 253 km, la plus longue de l’histoire du Tour. « Je ne pensais pas gagner l’étape. Je me serais contenté d’empocher ces primes, qui représentaient le double de mon salaire mensuel », expliqua-t-il.
C’était aussi une forme de revanche pour ce modeste coureur qui avait même été oublié par les commissaires de course dans le classement de l’étape disputée deux jours plus tôt : « Vous m’avez vu, cette fois ? », leur lança-t-il à l’arrivée.
À plus de 30 ans, cet exploit lui permettait de terminer 21e du Tour de France. Un coup d’éclat sans lendemain pour Albert Bourlon, parti pour sa plus longue échappée en octobre 2013, à l’âge de 96 ans.

Cort Nielsen vainqueur à Carcassonne de l'étape 15 du Tour de France 2018 © Presse Sports/Frédéric Mons

À VOIR :

La Cité médiévale
La Cité Médiévale de Carcassonne, inscrite au Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO est emblématique de la ville. Edifiée sur un oppidum utilisé dès le VIIIe siècle avant JC, la Cité médiévale, ses 3 kilomètres de remparts et 52 tours relatent 2500 ans d’histoire frontalière et de féodalité, depuis l’époque Gallo-romaine, la domination des Wisigoths, l’occupation Sarrasine, la Croisade des Albigeois et jusqu’à l’affirmation de l’autorité royale au XIIIe siècle.

La Bastide Saint-Louis
Elle est apparue sous l’impulsion du roi Saint Louis, qui créa une seconde cité médiévale, la Bastide Saint-Louis. Bien qu’incendiée par le Prince Noir, la Bastide a gardé son plan orthogonal originel jusqu’à aujourd’hui. Sa prospérité de ville drapière au XVIIe siècle, puis le négoce du vin à partir du XIXe siècle, y ont édifié plusieurs hôtels particuliers à l’architecture remarquable.
Aujourd’hui 700 000 visiteurs viennent à pied depuis la Cité, empruntant le Pont Vieux, pour découvrir les commerces originaux de la Bastide, dans une ambiance de ville méridionale, jusqu’aux berges du Canal du Midi.

Le canal du Midi
Œuvre de Pierre-Paul Riquet réalisée au XVIIe siècle pour relier l’Atlantique à la Méditerranée, le canal du Midi autrefois utilisé pour le transport de marchandises et de personnes, est aujourd’hui fréquenté par de nombreux plaisanciers et traverse le cœur de la ville de Carcassonne. Depuis 1996, le canal du Midi est classé patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Écluses, ponts, aqueducs, ponts-canaux qui parcourent les 240 kms de voie d’eau, témoignent à la fois d’une prouesse technique mais aussi d’une œuvre d’art.

Le Musée des beaux-arts
Installé dans l’ancien Présidial au cœur de la bastide St Louis, il a été créé en 1845. Les collections du musée des beaux-arts présentent un riche panorama de la peinture occidentale des XVII, XVIII et XIXe siècles mais également une collection de faïences ainsi que des tapisseries et objets d’art, sans oublier les expositions temporaires estivales.

Les vignobles (patrimoine vivant)
« Cité de Carcassonne » est une appellation IGP (Indication Géographique Protégée) couvrant 3 000 hectares répartis en 27 exploitations, dont 9 situées sur la commune de Carcassonne, jusque sous les remparts de la Cité. Le vignoble incite à l’escapade et à la découverte de larges espaces naturels aux paysages très changeants : la Malepère, les Corbières, le Minervois, la Montagne Noire, offrent des airs de Cévennes avec leurs châtaigneraies profondes, des ambiances toscanes depuis les collines aux bouquets de cyprès.

Château Comtal
Ultime défense, il fut construit au XIIe siècle par les Trencavel, vicomtes de Carcassonne, et fut sans cesse modifié au cours des siècles suivants. Au XIIIe siècle, la construction de l’enceinte est entreprise pour le fortifier. Cette ceinture est constituée d’une courtine, de tours rondes, du châtelet d’entrée, de la barbacane ainsi que du fossé.

Cathédrale Saint-Michel
Eglise de style gothique languedocien, datant du XIIIe siècle, elle devient cathédrale en 1803 et fut restaurée par Viollet le Duc après l'incendie de 1849. Le plan de la cathédrale se caractérise par une relative simplicité. Elle forme une nef unique d'une hauteur sous voûtes de 20 mètres, et bordée par plusieurs chapelles latérales. Le chœur conserve des vitraux du XIVe siècle. La façade, très sobre n'a pour seul élément de décoration qu'une grande rosace de huit mètres de diamètre, et le clocher qui jouxte cette façade est assez massif.

Théâtre de la cité
Le théâtre, qui se situe à l'intérieur de la cité médiévale, a été créé en 1908, sur l'emplacement de l'ancien cloître Saint-Nazaire. Il comptait près de 6 000 places (un peu plus de 3 000 autorisées aujourd'hui) et le public était installé sur des bancs ou de simples chaises. En 1957, Jean Deschamps, acteur et metteur en scène, crée le célèbre Festival de la Cité, qui se déroule, depuis lors, chaque été. Le théâtre fut modifié en 1972. En hommage à l'action de Jean Deschamps, le Grand Théâtre de la cité a pris le nom de « théâtre Jean Deschamps » le 15 juillet 2006.

Panorama de la Cité de Carcassonne © Drone Plongée
Carcasonne et son pont vieux © Getty/Mlenny
Le canal du Midi © Mairie de Carcassonne
Musée des beaux-arts © Mairie de Carcassonne
Les vignobles © Vincent Photographie
Le château de Carcassonne © Getty/lightpix
Cathédrale Saint-Michel © Getty/Leonid Andronov
Le Théâtre Jean Deschamps © Ville de Carcassonne/JR

À MANGER :

La fougasse aux fritons
Héritière d’un patrimoine historique exceptionnel, Carcassonne est également une étape gourmande qui dévoile toute la richesse du terroir languedocien. Parmi les spécialités à savourer lors d’un voyage le long du Canal du Midi, la fougasse aux fritons est à la fois simple et savoureuse. Cette préparation paysanne a été conçue à l’origine pour enrichir la saveur du pain avec les restes du porc.

Fougasse aux fritons © Getty/margouillatphotos

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France