Évaux-les-Bains > Le Lioran

Une seule étape s’attaque aux reliefs du Massif central, mais quelle étape ! Avec 3 450 mètres de dénivelé positif, les coureurs seront constamment en prise. Surtout, on monte crescendo dans la difficulté dans les 50 derniers kilomètres, avec un enchaînement de tous les dangers : la montée au col de Néronne, puis au Puy Mary Pas de Peyrol avec deux derniers kilomètres redoutables, avant d’attaquer le col de Pertus, le col de Font de Cère et la montée au Lioran. Autant de tremplins pour des grimpeurs de tempérament. 

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

APP MOBILE - FR
CLUB - COLONNE DROITE