Découvrez les jeux officiels du Tour de France !

Kwiatkowski, en haut et en solo

Tour de France 2023 | Étape 13 | Châtillon-sur-Chalaronne > Grand Colombier

Le défi de la montagne a repris par une étape dynamique proposant une montée sèche au Grand Colombier, qui a conditionné la formation d’un groupe imposant d’échappés avec 19 coureurs. L’ascension finale a été le théâtre d’une sélection en plusieurs temps, démarrée dès les premières pente particulièrement raides de la « Pyramide du Bugey ». Michal Kwiatkowski a bondi en contrant James Shaw, Max Van Gils et Harold Tejada dans les 12 derniers kilomètres pour aller chercher au sommet une deuxième victoire sur le Tour de France. Après avoir triomphé en 2020 dans une co-production avec son coéquipier Richard Carapaz dans une vallée voisine à la Roche-sur-Foron, l’ancien champion du monde s’impose sur un scénario totalement différent. Derrière, la bataille entre Tadej Pogacar et Jonas Vingegaard s’est jouée dans les 400 derniers mètres : avantage Slovénie, pour 4’’.  

Le Résumé Long - Étape 13 - Tour de France 2023

Pacher lance le bon coup
Le peloton se réunit au complet avec 167 coureurs au départ de Châtillon-sur-Chalaronne. Les attaquants sont nombreux à tenter leur chance dans les premiers kilomètres, Rémi Cavagna se distinguant parmi les plus volontaires, lançant par exemple au km 15 un groupe de 6 coureurs qui ne passe que 4 kilomètres à l’avant, avec Castroviejo, Fraile (Ineos Grenadiers), Cort (EF Education Easypost), Wright (Bahrain Victorious) et Coquard (Cofidis). En revanche, il rate le bon coup qui part au km 20 à l’initiative de Quentin Pacher (Groupama-FDJ), suivi de Teunissen (Intermarché-Circus-Wanty), Oliveira (Movistar) et Van Gils (Lotto Dstny). Le quatuor est rejoint au km 26 par une contre-attaque avec Kwiatkowski (Ineos Grenadiers), Bettiol, Shaw (EF Education-Easypost), Asgreen (Soudal-Quick Step), Mohoric, Wright (Bahrain Victorious), Stuyven (Lidl-Trek), Petit, Zimmermann, (Intermarché-Circus-Wanty), Houle (Israel-Premier Tech), Mozzato (Arkea-Samsic), Bol, Tejada (Astana), Charmig (Uno-X) et Latour (TotalEnergies), quin portent l’effectif de l’échappée à 19 coureurs.

Kwiatkowski refait surface
L’échappée est rapidement contrôlée par les équipiers d’UAE, qui n’accordent dans un premier temps que 2 minutes d’avance. C’est la configuration dans laquelle la course atteint le sprint intermédiaire d’Hauteville-Lompnès (km 87,3), mais le peloton relâche ensuite la pression et laisse les attaquants se lancer à l’assaut du Grand Colombier avec 3’55’’ d’avance. Le groupe maigrit à vitesse sous l’effet de la pente, et c’est Quentin Pacher qui tente une offensive solitaire à 16 kilomètres du sommet. Il est toutefois repris à 12,5 km par un trio composé de Shaw, Van Gils, Tejada, qui le déposent immédiatement. Un kilomètre plus loin, c’est Michal Kwiatkowski qui refait surface et passe dans la foulée à l’offensive pour s’isoler et augmenter son avance avec application : 35’’ à 10 km de l’arrivée, puis 1’ à 5 kilomètres. Déterminé et solide, le Polonais se hisse vers un deuxième succès sur le Tour de France, cette fois-ci en solitaire.

« Pogi » attaque à 400 mètres
Dans le peloton, l’essorage est orchestré par la formation UAE, qui emmène son leader et réduit le cercle des favoris à une quinzaine de coureurs. A 2 kilomètres, Adam Yates se charge d’une accélération supplémentaire préparant l’attaque de Pogacar. En définitive, le coup est porté à 400 mètres du but par le Slovène. L’opération lui apporte 4’’ de bénéfice sur la ligne d’arrivée, à ajouter aux 4’’ de bonifications attachées à la 3e place.

14/07/2023 - Tour de France 2023 - Etape 13 - Châtillon-sur-Chalaronne / Grand Colombier (137,8 km) - KWIATKOWSKI Michal (INEOS GRENADIERS)
14/07/2023 - Tour de France 2023 - Etape 13 - Châtillon-sur-Chalaronne / Grand Colombier (137,8 km) - KWIATKOWSKI Michal (INEOS GRENADIERS) © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

colonne droite  - fantasy fr
CLUB - COLONNE DROITE
APP MOBILE - FR