LES CANDIDATURES 2023 DU "LABEL "VILLE À VÉLO" SONT OUVERTES

Van Aert-Pogacar : 8-8

Tour de France 2022 | Étape 8 | Dole > Lausanne

Pour se disputer l’arriver de la 8e étape à Lausanne, il ne fallait pas compter sur Wout van Aert et Tadej Pogacar, les deux hommes forts de ce début de Tour de France, pour s’appliquer la célèbre devise du Baron de Pierre de Coubertin. L’essentiel n’est pas de participer pour ces collectionneurs de bouquets, dont les formations ont rapidement fait comprendre aux trois échappés du jours qu’ils auraient bien peu de chances de s’imposer dans la capitale olympique. Après le regroupement opéré dans la côte du Stade olympique, le match des deux cents derniers mètres a tourné à l’avantage de Wout van Aert, vainqueur devant Michael Matthews pour aller chercher son deuxième succès de l’année après celui conquis en solo à Calais. Avec 8 victoires au compteur depuis son arrivée sur l’épreuve en 2019, le maillot vert fait jeu égal avec le Maillot Jaune dans ce domaine !

Résumé d'étape - Étape 8 - #TDF2022

Chute collective au km 9
Après les forfaits de Geoffrey Bouchard (AG2R-Citroën) et Vegard Stake Laengen (UAE Emirates), il reste 170 coureurs dans le peloton au départ de Dole. La constitution de l’échappée promet une longue empoignade, lorsque Mattia Cattaneo (Quick Step-Alpha Vinyl), Frederik Frison (Lotto-Soudal) et Fred Wright (Bahrain Victorious)  trouvent une ouverture au km 7. Mais la bataille est interrompue par une chute collective au km 9, mettant notamment à terre Kevin Vermaerke (DSM), qui doit aussi se résoudre à l’abandon, mais dans laquelle sont aussi impliqués de nombreux leaders comme Geraint Thomas, Nairo Quintana, Primoz Roglic, Romain Bardet, Enric Mas, David Gaudu et Ben O’Connor. L’incident met fin à la séquence des mouvements de contre-attaque et acte le départ à l’avant de la course du trio de tête, qui obtient un avantage maximal de 3’30’’ au km 35.

Et le trio devient duo
Les formations UAE Emirates et Jumbo-Visma se chargent de garder sous contrôle l’échappée du jour, relayées par BikeExchange-Jayco. Les attaquants rentrent en Suisse avec une marge de deux minutes qui leur laisse peu d’espoir dans la perspective de l’arrivée à Lausanne. À 61 km de l’arrivée, Frison peine d’ailleurs à suivre le rythme que Cattaneo et Wright ont décidé de s’infliger pour tenter de résister le plus longtemps possible. En entrant dans les 20 derniers kilomètres, la menace du peloton se précise avec un écart résiduel de 55’’ pour la paire italo-britannique.

Van Aert, le plus puissant
Cattaneo laisse Wright poursuivre en solitaire à 8,5 kilomètres du but, mais ses espoirs sont infimes en entrant dans la côte du stade olympique avec 20’’ d’avance. Le coureur de Bahrain Victorious résiste à peine deux kilomètres avant d’être avalé par un peloton réduit à une quarantaine d’unités, où le coup de force des UAE a provoqué une sérieuse sélection. Dans le final, Pogacar, Mathhews et Van Aert sont idéalement placés et se livrent à un concours de puissance dans les 200 derniers mètres. Il est remporté par Wout van Aert, qui signe son deuxième succès de l’année sur le Tour de France en battant Michael Matthews.

09/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 8 - Dole / Lausanne (186,3km) - VAN AERT Wout (JUMBO - VISMA) - Vainqueur de l'étape
09/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 8 - Dole / Lausanne (186,3km) - VAN AERT Wout (JUMBO - VISMA) - Vainqueur de l'étape © A.S.O./Pauline Ballet

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE