LES CANDIDATURES 2023 DU "LABEL "VILLE À VÉLO" SONT OUVERTES

Laporte et le festival Jumbo

Tour de France 2022 | Étape 19 | Castelnau-Magnoac > Cahors

Le Tour de France 2022 continue de réserver des surprises aux pronostiqueurs, qui hésitaient entre la victoire d’un coureur échappé ou au meilleur d’un sprint massif à Cahors. C’est finalement un tout autre scénario qui a été écrit par la formation Jumbo-Visma, laissant les formations des sprinteurs contrôler la course toute la journée avant de préparer un final hors-normes. En récompense des bons et loyaux services rendus tout au long des trois semaines de course, Van Aert a offert la possibilité à l’un de ses précieux lieutenants, Christophe Laporte, de tenter sa chance en jouant le coup du kilomètre. Le Varois, qui a connu dans le passé la frustration de la deuxième place à Pau en 2018 et à Libourne en 2021, n’est pas passé à côté de sa cible et a apporté au clan français sa première victoire sur le Tour 2022. Il s’agit en revanche de la cinquième victoire pour Jumbo-Visma cette année.

Résumé d'étape - Étape 19 - #TDF2022

Echappée sous contrôle
Après le forfait d’Enric Mas (Movistar), il reste 139 coureurs dans le peloton au départ de Castelnau-Magnoac. Les ambitions des formations des sprinteurs semblent asse nettes dès les premiers kilomètres de course, mais un groupe d’attaque se détache dès le km 4 avec Nils Politt (Bora-Hansgrohe), Mikkel Honoré (Quick Step-Alpha Vinyl), Matej Mohoric (Bahrain Victorious), Taco Van der Hoorn (Intermarché-Wanty Gobert) et Quinn Simmons (Trek-Segafredo). Les cinq hommes de tête roulent à l’avant sous le régime de la liberté surveillée, n’obtenant jamais un écart supérieur à 1’30’’, notamment enregistré sur la ligne du sprint intermédiaire d’Auch (km 38,4).

Simmons tente un solo
En traversant Fleurance (km 63), le peloton se rapproche dangereusement des échappés, ce qui incite Nils Politt à se relever tandis que ses compagnons de route se remobilisent pour relancer leurs chances à quatre. La configuration inspire aussi Cyril Barthe au km 68 pour tenter de rejoindre l’avant de la course, sans succès. Le quatuor regagne sa minute d’avance syndicale, mais en franchissant la côte de la cité médiévale de Lauzerte (km 135,7), l’attaque se transforme en duo avec l’accélération de Quinn Simmons, suivi de Matej Mohoric. C’est finalement le jeune Américain qui poursuit en solitaire, mais se fait avaler au sommet de la côte de Saint-Daunès (km 152,6), après avoir saisi le dernier point de la montagne en jeu.

Et Laporte surgit
Un kilomètre plus loin, Alexis Gougeard (B&B-KTM) se détache et récupère la compagnie à 32 km de l’arrivée de Fred Wright (Bahrain Victorious) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). À trois, ils se construisent dans la douleur un petit avantage de 30’’ auquel ils s’accrochent encore à 15 km de l’arrivée. Il leur reste encore 15’’ à 10 km du but, puis 10’’ à 5 km. La logique veut alors qu’un sprint massif se prépare, mais Christophe Laporte vient perturber ce scénario en sortant du peloton sous la Flamme Rouge. Il rejoint immédiatement le trio de tête, qu’il dépose à 500 mètres de l’arrivée pour aller chercher sa première étape sur le Tour de France.

22/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 19 - Castelnau-Magnoac / Cahors (188,3km) - LAPORTE Christophe (JUMBO - VISMA) - Vainqueur de l'étape
22/07/2022 - Tour de France 2022 - Etape 19 - Castelnau-Magnoac / Cahors (188,3km) - LAPORTE Christophe (JUMBO - VISMA) - Vainqueur de l'étape © A.S.O./Charly Lopez

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE