Fernando Gaviria refait l’histoire

7 juillet 2018 - 16:07

Alors que le peloton s’est présenté à Fontenay-le-Comte dans l’horaire le plus optimiste, mais sans Chris Froome, Richie Porte, Adam Yates et Nairo Quintana, retardés sur chute ou incident mécanique, Fernando Gaviria entre dans l’histoire en s’imposant dès son premier jour sur le Tour de France, devant le champion du monde Peter Sagan. Il est le premier Colombien à remporter une étape du Tour au sprint et le deuxième à endosser le Maillot Jaune, quinze ans après Victor Hugo Peña.

176 coureurs prennent le départ du 105e Tour de France à 11h10 à Noirmoutier-en-l’Île. Yoann Offredo (Wanty-Groupe Gobert), Jérôme Cousin (Direct Energie) et Kevin Ledanois (Fortuneo-Samsic) s’échappent dès le baisser du drapeau, avant de compter au km 20 une avance maximale de quatre minutes, qui se stabilise ensuite autour de trois minutes, dès lors que le peloton s’organise autour des équipes de sprinters, Quick Step, LottoNL-Jumbo, Dimension Data et Groupama-FDJ. L’incident majeur de la première partie de course est la chute de Lawson Craddock (EF-Drapac) dans la zone de ravitaillement, source d’un retour difficile dans le peloton.

Gaviria, à l’intermédiaire déjà...

Fernando Gaviria (Quick Step) ne cache pas ses ambitions pour le maillot vert en remportant le sprint du peloton à l’occasion du sprint intermédiaire de La Tranche-sur-Mer (km 119,5), après que Cousin, Ledanois et Offredo s’y soient présentés dans cet ordre. Le trio reste en tête jusqu’à Vix, lieu de l’unique côte répertoriée du jour, qui permet à Ledanois d’endosser le premier maillot à pois de l’édition 2018. Remonté, et désireux de retarder le retour du peloton, Offredo relance à 23km du but. Seul Cousin parvient à le rejoindre, ce qui donne au Nantais de Direct Energie l’occasion de remporter le premier point bonus de l’histoire du Tour, avec trois secondes de bonification à la clé tandis qu’Oliver Naesen (AG2R-La Mondiale), sorti en contre, s’adjuge la troisième place permettant de positionner sa voiture suiveuse plus proche du peloton.

Des grands noms au tapis

Le regroupement s’opère à 10km du but. Arnaud Démare (Groupama-FDJ) est le premier grand nom évincé des débats du jour à cause d’une chute, avant que Chris Froome (Sky), Richie Porte (BMC), Adam Yates (Mitchelton-Scott) et Nairo Quintana (Movistar) se retrouvent attardés à leur tour, sur chute ou incident mécanique. Parfaitement emmené par son équipe Quick Step, Gaviria s’avère plus rapide que le champion du monde Peter Sagan.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France