Prix Jacques-Goddet : victoire belge au Ventoux

20 juin 2017 - 12:10

Souvent considéré comme l'un des personnages centraux du Tour de France, le Mont Ventoux a été décortiqué avec un œil sensible et manifestement amoureux par Stéphane Thirion dans le journal Le Soir, juste avant la visite écourtée et mouvementée du peloton le 14 juillet dernier. « On a l'habitude de raconter les lieux mythiques du Tour par leur légende. Mais en passant devant le Ventoux  à l'occasion de Paris-Nice, mes souvenirs sont remontés et je me suis dit qu'il fallait que j'en fasse quelque chose », se souvient-il en revenant sur la genèse de son papier. La perception que chacun se fait du Tour engage un éventail de paramètres. C'est précisément en convoquant des anecdotes d'enfance aussi bien que des références historiques que le journaliste-conteur donne sa vision du Mont Chauve… avec des vrais morceaux de vécu dedans : « …la Panhard pour laquelle le père avait économisé ses fonds de poche de l'année y laissa le radiateur. Coupé en deux. La fumée blanche qui soulevait le capot se confondait avec la couleur des gros cailloux posés sur les flancs de la montagne bien plus moche de près que depuis l'aire d'autoroute où les cigales chantaient ». Au détour de son panorama sur les passages de la course au Ventoux, Thirion saisit l'occasion de relancer le débat sur le statut de Charly Gaul comme meilleur grimpeur de toute l'histoire du cyclisme, et revient naturellement sur l'impossibilité devant laquelle Eddy Merckx s'est retrouvé à dompter cette ascension hors-normes : « Le Ventoux était donc à ce point inhumain que le meilleur coureur de tous les temps eut besoin d'oxygène dans l'ambulance perchée au sommet », raconte-t-il. Loin de lui couper le souffle, le Géant de Provence a au contraire inspiré le journaliste belge. Bien après son illustre compatriote vainqueur en 1972… et juste avant son successeur Thomas De Gendt qui s'y est imposé le jour de la parution de son article.  

Le palmarès du Prix Jacques-Goddet
2017 : Stéphane Thirion (Le Soir)
2016 : François Thomazeau (Cyclingpro.net)
2015 : Philippe Le Gars (L'Equipe)
2014 : Jean-Louis Le Touzet (Libération)
2013 : Gilles Comte (L'Equipe)
2012 : Jean-Luc Gatellier (L'Equipe)
2011 : Jean-François Quénet (Vélo Magazine)
2010 : Manuel Martinez (L'Equipe)
2009 : Bernard Chevalier (L'Equipe)
2008 : Jean-Julien Ezvan (Le Figaro)
2007 : Jérôme Le Gall (Le Télégramme)
2006 : Philippe Bouvet (L'Equipe)
2005 : Yves Perret (Le Dauphiné)

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

Partenaires du Tour

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus