J-3 : GRAND DEPART INFOS

CHRIS FROOME : « JE N’AI RIEN PERDU DE MON APPETIT DE VICTOIRE »
A son arrivée à Düsseldorf, le triple vainqueur de la Grande Boucle s’est immédiatement rendu à la conférence de presse où il a pu faire le point avec les journalistes du monde entier sur ses objectifs et son niveau actuel : « En ce qui concerne ma forme, je me sens exactement là où je voulais être. Sur le Dauphiné, j’étais dans le rythme de course auquel je m’attendais. J’ai moins de jours de course que les autres années, alors je suis plus frais que d’habitude au départ : je suis prêt pour ces trois semaines. Je n’ai rien perdu de mon appétit de victoire. Mais le défi est encore plus relevé, vu le niveau de mes adversaires. Si Richie est aussi fort que sur le Dauphiné, il sera l’homme à battre. Je n’ai rien gagné cette année, mais je peux puiser ma confiance dans mes trois victoires sur le Tour »  

QUESTIONS D’ENFANTS, PAROLES DE CHAMPIONS
Immédiatement après l’inauguration du centre de presse et de la permanence de l’organisation installés dans le Messe-Arena de Düsseldorf, c’est une trentaine d’enfants de la ville qui a animé la première conférence de presse de la semaine, à laquelle se sont prêtés Marcel Kittel, André Greipel, Nikias Arndt et Simon Geschke. Plaisir, “Spaß” en allemande, a été le maitre mot de l’échange entre les porte-drapeaux de la délégation et leurs jeunes supporteurs. Venu en voisin, Arndt était particulièrement « touché de prendre le départ de mon premier Tour à moins de  50 kilomètres de chez moi, c’est la meilleure raison de mettre de côté les petites rivalités entre Cologne et Düsseldorf ! ». Les sprinteurs sont bien sûr à l’honneur pour ce retour du Tour en Allemagne. Kittel et Greipel qui devraient être amenés à batailler à partir de Liège et jusqu’à Paris, se sont confiés aux enfants. Le Gorille a en particulier livré quelques secrets de diététique inattendus, avec « un petit déjeuner composé de bonbons Haribo avec du thé ». Pour l’anniversaire de ses 35 ans, qu’il fêtera pendant le Tour, le vainqueur de 11 étapes prévoit simplement « une choucroute, des saucisses et une bière ».

12 CHAMPIONS NATIONAUX… ARU EN POLE
Parmi les coureurs sacrés champions nationaux sur route le weekend dernier, l’Italien Fabio Aru est le seul qui émarge au rang des favoris pour le classement général. Il portera comme Nibali en 2014 un maillot Astana aux couleurs vert-blanc-rouge. Il pourrait imiter son aîné dès la première grosse explication à la Planche des Belles Filles, qui était déjà au programme il y a trois ans ! La liste des champions nationaux attendus au départ : Sergio Henao (Colombie/Sky), Oliver Naesen (Belgique/AG2R-La Mondiale), Jesus Herrada (Espagne/Movistar), Fabio Aru (Italie/Astana), Arnaud Démare (France, FDJ), Ignatas Konovalovas (Lithuanie/FDJ), Marcus Burghardt (Allemagne/Bora-Hansgrohe), Stephen Cummings (Grande-Bretagne/Dimension Data), Reinardt Janse van Rensburg (Afrique du Sud/Dimension Data), Zdenek Stybar (République Tchèque/Quick-Step Floors), Juraj Sagan (Slovaquie/Bora-Hansgrohe), Ramon Sinkeldam (Pays-Bas/Sunweb).

NICOLAS EDET : « JE DOIS ETRE LE SEUL A QUI ÇA ARRIVE DEUX FOIS  DE RANG »
Le coureur de Cofidis a été appelé en remplacement de Geoffrey Soupe, le poisson-pilote habituel de Nacer Bouhanni pour les sprints, trop malade et affaibli pour envisager de prendre le départ. Interrogé au téléphone par letour.fr, Nicolas Edet se réjouit de prendre part à son 5e Tour de France : « Je devais me rendre au Tour d’Autriche, mais hier soir l’équipe m’a dit que j’avais de fortes chances de remplacer Geoffrey Soupe. L’an passé, j’étais dans la même situation : j’ai remplacé Nacer Bouhanni au dernier moment. Je dois être le seul cycliste à qui ça arrive deux fois de rang ! Et dans les deux cas, ce n’est pas un remplacement poste pour poste car je ne suis ni sprinteur, ni lanceur. »

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

colonne droite  - fantasy fr
CLUB - COLONNE DROITE
APP MOBILE - FR