Découvrez les jeux officiels du Tour de France !

Bardet, le grand bond

Tour de France 2016 | Étape 19 | Albertville > Saint-Gervais Mont-Blanc

20 coureurs dans l'échappée
Le peloton comprend encore 177 coureurs au départ d'Albertville. L'étape débute par l'ascension vers le col du Tamié. Thomas De Gendt lance immédiatement avec son coéquipier Tony Gallopin un mouvement qui attire un grand nombre d'attaquants. Le groupe s'étoffe pour atteindre très rapidement un effectif de 20 coureurs, avec Lutsenko (Astana), Kiserlovski, Majka (Tinkoff), Vuillermoz (AG2R), G.Bennett (Lotto-Jumbo), Pantano (IAM), Rolland (Cannondale), Burghardt, Moinard (BMC), Berhane (Dimension Data), Ten Dam (Giant), Buchmann (Bora Argon), Costa (Lampre), De Gendt, Gallopin (Lotto-Soudal), T.Martin (Etixx), Navarro (Cofidis), Matthews (Orica), Sepulveda et Breen (Fortuneo). Ils obtiennent au km 7 un avantage maximal de 4'40'', mais l'équipe Astana enclenche la vitesse supérieure à l'avant du peloton.

Abandon de Tom Dumoulin
L'échappée entre dans la montée au col de la Forclaz de Montmin avec 3'15'' d'avance. Dans le dernier kilomètre, Rafal Majka accélère pour aller chercher les points de la montagne : il est contré par De Gendt à la bascule, tandis que Vuillermoz a également suivi le mouvement. Le trio pousse dans la descente pour se construire un petit avantage de 30'', mais l'échappée se reforme pour franchir sans la même configuration le col de la Forclaz de Queige. En s'attaquant à la montée de Bisanne, le groupe est encore intact mais perd en route près de la moitié de ses éléments : Burghardt, Berhane, Ten Dam, De Gendt, T.Martin, Matthews et Breen ne parviennent pas à suivre le rythme imposé par Majka et Kiserlovski. Le coureur polonais s'assure au sommet le gain du maillot à pois s'il atteint Paris. Derrière lui, le peloton a quant à lui perdu de façon définitive Tom Dumoulin, blessé au poignet sur une chute au km 77.

Grosse frayeur pour Froome
Pierre Rolland tente à 46 km de l'arrivée, après le col des Saisies, une attaque qu'il mène avec Rui Costa. Mais après seulement 5 kilomètres en duo, une glissade dans un virage met fin aux espoirs de victoire du Français de l'équipe Cannondale. Le terrain particulièrement humide met également à terre Navarro, puis Chris Froome qui se fait une grosse frayeur en tombant à terre à 11 km de l'arrivée, emportant également Nibali dans sa figure artistique.

Bardet attaque dans le descente de Domancy
C'est sur la fin de cette descente, à l'approche des 10 derniers kilomètres, que Romain Bardet sort du groupe en contre avec Mikael Chérel. A 7,5 kilomètres, il rejoint Rui Costa mais le duo n'a qu'une quarantaine de secondes d'avance sur une élite en décomposition. Bauke Mollema s'écroule dans cette ascension finale, que Romain Bardet mène en solo après avoir lâché Costa à 3 kilomètres du but. Le Français n'a que 30'' d'avance, mais s'accroche à cet avantage pendant que la bataille fait rage derrière lui. Richie Porte se montre offensif dans les cinq derniers kilomètres, mais faiblit dans le dernier kilomètre. Au final, Romain Bardet remporte sa deuxième étape et se hisse à la deuxième place du classement général, à 4'11'' de Chris Froome.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

colonne droite  - fantasy fr
CLUB - COLONNE DROITE
APP MOBILE - FR