Cavendish, la série continue

Tour de France 2009 | Étape 3 | Marseille > La Grande-Motte

Un train de sénateur

_

La chaleur a ramolli le peloton du Tour, qui laisse partir sans la moindre réaction l’échappée du jour, formée en deux temps. Samuël Dumoulin (COF) et Maxime Bouet (AGR) ont accéléré dans le premier kilomètre, suivis par Koen De Kort (SKS) et Ruben Perez Moreno (EUS). La jonction entre les deux duos s’effectue au km 10, que le peloton atteint avec déjà 7’10’’ de retard. Profitant du rythme de sénateur auquel le peloton se retrouve contraint par un fort vent de face (moins de 30 km dans la première heure !), les hommes de tête progressent : ils font grimper leur avantage jusqu’à 12’45’’, au kilomètre 43.

_

Columbia enclenche à 70 km de la ligne

_

Les coéquipiers de Fabian Cancellara ne voient aucune urgence à lancer une poursuite effrénée. Ils ne se placent en tête qu’épisodiquement, sans dynamiser outre mesure le peloton. Après trois heures de course, l’allure n’est que de 35,3 km/h pour les leaders du jour, qui ont toujours 7’45’’ d’avance. A 70 kilomètres de l’arrivée, plusieurs équipes décident d’entamer la poursuite un peu plus sérieusement. Les plus actifs sont comme la veille les équipiers du Team Columbia, soutenus dans leur démarche par Rabobank et Française des Jeux. Trente kilomètres plus loin, le sort réservé aux échappés ne fait plus de doute, avec un écart réduit à 3’.

_

Les favoris piégés

_

C’est sur une accélération brutale menée par l’effectif Columbia au grand complet, à 30 km de l’arrivée, que les attaquants voient la situation se détériorer. Trois kilomètres plus loin, ils sont avalés par un groupe qui a notamment écarté Sastrte, Contador, Evans, A.Schleck et Menchov. 30 coureurs au total composent ce premier peloton : Hushovd, Roulston (CTT), Armstrong, Popovych, Zubeldia (AST), Cancellara (SAX), Perez Moreno (EUS), Cavendish, Eisel, Grabsch, Hincapie, Kirchen, Martin, Monfort, Renshaw, Rogers (THR), Augé, Dumoulin, Kern (COF), Pineau (QST), Bouet (AGR), Gerdemann, Wegmann (MRM), Lemoine, Beppu, De Kort, Geschke, Hivert, Hupond (SKS).

_

Cavendish contrôle Hushovd

_

A 10 km de l’arrivée, le coup de force orchestré par Columbia prend forme, avec une avance de 35’’ sur le peloton des « piégés ». Avec l’aide des coureurs d’Astana, mais aussi de Skil-Shimano, le groupe préserve son avantage et lance Cavendish sur une voie idéale pour ajouter un nouveau bouquet à sa collection. Dans le dernier kilomètre, le train jaune et blanc dépose parfaitement son chef de locomotive à 300 m de la ligne. L’ultime effort consiste à contenir le retour de Thor Hushovd. La méthode « Cav » a encore payé.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

colonne droite  - fantasy fr
CLUB - COLONNE DROITE
APP MOBILE - FR