29/08 > 20/09/2020

Commune des Pyrénées-Atlantiques (64)

Ville étape pour la 3e fois

Population : 1200 hab. (larunsoises et larunsois), 674 000 habitants dans les Pyrénées-Atlantiques (Béarnais et Basques)

Personnalités : l’impératrice Eugénie venait prendre les eaux, Paul Andreu (architecte des plus grands aéroports du monde dont Roissy Charles de Gaulle), Cardinal Eyt (1934-2001, cardinal archevêque de Bordeaux entre 1989 et 2001), Robert Paparemborde (rugby, 55 sélections internationales)

Spécialités : agneau de lait, garbure, fromage d’Ossau

Festivités : passage de la transhumance de toute la vallée d’Ossau (juillet), « Nousté Damo de Laruntz » (fête traditionnelle, 15 août), Foire aux fromages (octobre, 15 000 personnes).

Sport : 16 associations sportives dont Olympique Ossalois (rugby), Ossau Handball club, Ski club d’Artouste. Evénements : Challenge d’Ossau regroupant 4 courses pédestres dont L’Ossaloise (juin) et la Montée de l’Aubisque (août), Grand Trail de la Vallée d’Ossau (juillet), Tour du Piémont pyrénéen (cyclisme, août), Tour du Pic du Midi d’Ossau (cyclisme, septembre). Club Cycliste : Les randonneurs ossalois

Economie : Hydroélectricité, tourisme (station de ski d’Artouste, établissement thermal les Eaux Chaudes), artisans et commerçants, BTP (charpente, peinture), pastoralisme.

Labels : Pays d’art et d’histoire des Pyrénées béarnaises, station classée tourisme

Sites web / FB / Twitter / Insta : www.laruns.frwww.ossau-pyrenees.comwww.le64.frwww.facebook.com/Laruns.Artoustewww.facebook.com/artoustehttps://twitter.com/ossau_infohttps://www.instagram.com/jaimelavalleedossauwww.facebook.com/departementdespyreneesatlantiqueshttps://twitter.com/departement64

Le village de Laruns © Getty/by-studio
Les Eaux-Chaudes © Getty/Proformabooks
Le fromage d'Ossau © Getty/barmalini
L'impératrice Eugénie © Peintre Franz Xaver Winterhalter

UNE VILLE, UNE HISTOIRE

Pastoralisme vivant
La commune de Laruns, l’une des communes les plus étendues de France avec ses 25 000 hectares, riche en pâturages, compte encore de nombreux bergers qui maintiennent les traditions pastorales ancestrales : transhumance des troupeaux, fabrication du fromage en estive l’été, fourrage (foin et regain) pour l’hiver, traite parfois manuelle. Cette vocation transmise de génération en génération ne s’est nullement interrompue depuis les prémisses de l’élevage. Attachés aux terres d’Ossau, à un environnement préservé, au façonnage d’un produit fermier allant parfois jusqu’à l’affinage, les jeunes continuent à vivre de ce métier en Ossau. Fierté, traditions et culture pastorale, ces valeurs sont fortement ancrées et transpirent dans toutes les fêtes. Début juillet plus de 5 000 brebis, 1 200 vaches et 400 chevaux transhument vers les hauts-pâturages.

Petit train, grand succès
En 1924, la Compagnie des Chemins de Fer du Midi décide d’utiliser les ressources en eau de la vallée. Le chantier du barrage du lac d’Artouste voit le jour à ce moment et les centrales hydroélectriques se construisent. Un train est réalisé à cette époque, à flanc de montagne, pour acheminer les ouvriers et le matériel aux ouvrages.
Dès l’achèvement des galeries souterraines, ce train, surnommé désormais « le petit train d’Artouste » change de vocation et devient une véritable attraction touristique. Dès le printemps et jusqu’à l’automne, il achemine les promeneurs, en surplomb du vallon du Soussouéou, dans une zone faunistique et floristique remarquable jusqu’au pied du lac d’Artouste, à 2 000 mètres d’altitude. Plus de 100 000 visiteurs prennent chaque année ce petit train.

Le Pic du Midi d’Ossau © Getty/philipimage
Les lacs d'Ayous et leurs nombreuses brebis © P.Guilbaud
Le petit train d’Artouste © P.Guilbaud

LARUNS ET LE CYCLISME

Sur le Tour 2018, Laruns avait vu la victoire de Primoz Roglic, le plus entreprenant et le plus habile en descente après avoir franchi le col d’Aubisque. Il visait alors le podium final qui lui échappa finalement dans le chrono d’Espelette.
Proche de la frontière espagnole, Laruns a accueilli en 1985 le départ d’une demi-étape, au cœur d’une journée qui avait particulièrement réussi à la formation La Redoute. Le leader Stephen Roche s’était imposé dans la matinée au col d’Aubisque, entretenant l’espoir de venir titiller Bernard Hinault et Greg LeMond, ses rivaux chez La Vie Claire. L’après-midi, Régis Simon, équipier de Roche, battait son compagnon d’échappée Alvaro Pino sur l’itinéraire Laruns-Pau. La petite histoire du Tour garde en mémoire un pionnier natif de Laruns, Jean-Baptiste Camdessoucens, qui prit part à l’édition 1910. Ce fils de douanier se faisait une joie de passer devant ses amis et ses proches dans la longue étape entre Luchon et Bayonne (326 km). Mais ses supporters, qui ne recevaient la presse qu’avec plusieurs jours de retard, l’attendirent en vain. Victime d’une chute dans l’étape Perpignan-Luchon, il s’ouvrit la main dans le bris de son bidon en verre et fut contraint à l’abandon l’avant-veille de l’étape dont il rêvait tant.

Bernard Hinault lors de l'étape 18 Laruns-Pau du Tour de France 1985 © Presse Sports/Pichon

À VOIR

Station de ski d'Artouste
La station d'Artouste est située de 1 400 m à 2 100 m d'altitude. Face au Parc National des Pyrénées avec un superbe panorama sur le massif du Pic du Midi d'Ossau, le domaine skiable de la station d'Artouste accueille les visiteurs dans une ambiance authentique et familiale.

Train d’Artouste
Le Train d’Artouste a fêté ses 80 ans en 2012. Créé pour acheminer les hommes et les matériaux nécessaires pour la construction du barrage du lac d’Artouste en 1920, c’est à partir de 1932 qu’il fut exploité à des fins touristiques. Au départ du lac de Fabrèges, une montée vertigineuse de 1 250 m à 2 000 m d'altitude, à bord d’une télécabine, permet d’admirer un panorama exceptionnel avec en ligne de mire le Pic du Midi d’Ossau. Une fois en haut, il est temps d’embarquer à bord du mythique Train d’Artouste. À une allure paisible, à flanc de montagne, le trajet de 50 minutes offre une vue plongeante sur la vallée de Soussouéou et le lac d'Artouste. On aperçoit des marmottes et la flore typique de cette vallée glaciaire.

Les Thermes des Eaux-Chaudes
La renommée des Eaux-Chaudes repose sur plus de douze siècles d'histoire et d'expérience. Les sources sont sulfurées, sodiques, calciques et silicatées. Elles sont riches en glairine et en barégine et soignent les voies respiratoires et la rhumatologie. Parmi les visiteurs royaux qui honorèrent les Eaux-Chaudes de leur présence, citons : le Prince de Prusse, le Duc de Montpensier, le Duc et la Duchesse de Nemours, l'Infant d'Espagne Don Enrique et l'Infante Dona Josepha.
En 1854, l'Impératrice des Français, Eugénie descendue aux Eaux-Bonnes, vint pendant 16 jours prendre son bain à l'Esquirette des Eaux-Chaudes. Aujourd'hui l'établissement accueille entre 600 et 700 curistes par an.

Falaise aux vautours
Au cœur du petit village d'Aste-Béon, au pied de la Réserve naturelle d'Ossau, la Falaise aux Vautours invite à la découverte des grands rapaces pyrénéens et à la vie des bergers. Deux espèces de vautours sont présentes dans la vallée d’Ossau, le vautour fauve et le percnoptère d’Égypte. Ils peuvent être observés en direct grâce à des caméras disposées sur la falaise, au travers d’une visite commentée ou dans un espace muséographique qui leur est consacré.

Cirque d’Anéou
Au cœur du Parc National des Pyrénées, juste avant d’arriver au Col du Pourtalet, le cirque d’Anéou marque la frontière avec l'Espagne. Ce vaste plateau herbeux, situé à environ 1 700m d’altitude, offre une vue très dégagée sur le Pic du Midi d’Ossau. C’est le point de départ de nombreuses randonnées, tels que le refuge de Pombie, le Pic de Peyreget ou encore le Pic de Canaourouye.

Le patrimoine bâti de Laruns
Le bourg de Laruns et ses hameaux disposent d’un patrimoine bâti riche : monument classé de la Chapelle de Gabas (XIIème siècle), église Saint Pierre du XIXe siècle et son bénitier en marbre, nombreux lavoirs ancestraux, fontaines (notamment la célèbre fontaine en marbre blanc de la place de la Mairie datant de l’époque faste du thermalisme au XIXème siècle), maisons anciennes et leurs linteaux de portes, ruelles anciennes…

Les pistes de la station de ski d'Artouste © Getty/olegmit
Le train d’Artouste © Getty/philipimage
Les Thermes des Eaux-Chaudes © Getty/Proformabooks
Un percnoptère d’Égypte © Getty/Jah
Col du Pourtalet © Getty/Barbara Cerovsek
La fontaine du rond point de Laruns © Creative Commons 3.0/France64160

À MANGER :

Foire au fromage
Traditionnellement, la Foire au fromage de Laruns a lieu le premier weekend d'octobre, accompagnée de son marché à l'ancienne et de diverses animations. Le village se pare alors pour l'occasion de ses habits de fête pour faire revivre les traditions : paille sur le sol, vieux métiers, costumes, danses et chants traditionnels, poule au pot dans les restaurants. On y déguste bien évidemment le laruns, fromage produit à partir de lait de brebis dans la vallée d'Ossau, également incluse dans la zone de production de l'ossau-iraty.

La foire au fromage de Laruns © P.Guilbaud

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

APPLICATIONS OFFICIELLES