29/08 > 20/09/2020

Ville étape pour la 26e fois

Préfecture des Hautes-Alpes

Population : 42 600 hab. (Gapençaises et Gapençais)

Personnalités : Marie-Anne Chazel, Chantal Lauby (cinéma), Jean-Christophe Lafaille (alpiniste disparu en 2006 dans l’Himalaya), Sébastien Ogier (sextuple champion du monde des rallyes), Stéphane Tempier (VTT, double vainqueur du Roc d’Azur), Laurence Manfredi (athlétisme)

Spécialités : le Tourton du Champsaur (beignet de pommes de terre et de fromage frais), les Oreilles d’âne (gratin de pâtes fraîches aux épinards), Ravioles du Champsaur, la chèvre salée (pot au feu à la chèvre)

Sport : 17 000 licenciés dans une centaine de clubs sportifs dont Les Rapaces (hockey sur glace, ligue Magnus), la boule lyonnaise. Sports aériens : parapente, vol libre sur l’aérodrome de Gap-Tallard, 2ème plate-forme européenne de saut en parachute. Evénements : Rallye Monte-Carlo WRC (janvier), Raid VTT Chemins du soleil Gap-Dieulefit (mai), Gapen’cîmes (trail, octobre). Clubs Cyclistes : La pédale gapençaise, Le Vélo Club Gapençais, Le club PJPC « Pas de Jambe Pas de Chocolat », 1 école de VTT regroupant les licenciés des 3 clubs gapençais

Economie : tourisme, administrations, banques, hôpital. Capitale commerciale des Hautes-Alpes et des Alpes du sud, avec 2000 entreprises et 20 000 emplois, à majorité tertiaires.

Agriculture : élevage de l’agneau des Alpes, production fruitière, viticulture (un cépage unique au monde, le Mollard), production laitière et céréalière, arboriculture.

Festivals : Tous Dehors, enfin (juin, arts de la rue), Festival des cultures et musiques du monde (juillet), Festival Eclat(s) d’été (juillet-août, concerts et animations gratuits)

Labels : Ville fleurie 3 fleurs / Ville amie des enfants UNICEF / Ville des Alpes / label Tourisme et Handicap et Toutourisme (accueil des chiens) / Département lauréat 2015 du label « Territoires à énergie positive pour la croissance verte »

Sites web / FB / Twitter / Insta : www.ville-gap.fr / www.gap-tallard-vallees.fr / www.hautes-alpes.fr / Site du Comité départemental du Tourisme www.hautes-alpes.net / www.gap-tallard-durance.fr / www.facebook.com/officetourisme.gap / www.facebook.com/hautesalpes.departement / www.facebook.com/hautes.alpes.tourisme / https://twitter.com/myhautesalpes / https://www.youtube.com/user/MesAlpes / https://www.youtube.com/user/OTGap / https://www.instagram.com/villedegap/

Vue aérienne de la ville de Gap et sa région © Getty/Francois Roux
Marché de Gap © Getty/Francois Roux
Maisons colorés dans le centre ville de Gap © Getty/benedek
Cathédrale Notre Dame et Saint Arnoux de Gap © Creative Commons 4.0/Sergio Bertani
Vue aérienne de la ville de Gap © Creative Commons 3.0/Aups
Tour de France 2020 - Orcières-Merlette

GAP AUJOURD’HUI

Eclat(s) d’Été

C'est l'histoire d'un festival gratuit qui n'a cessé d'évoluer et dont l'ampleur et la qualité artistique se sont affinées au fil des années. Il est devenu un événement incontournable de la saison estivale gapençaise. Du début du mois de juillet à la fin août, ce n'est pas moins d'une trentaine de dates proposées.
Musiques actuelles, musiques du monde, arts de la rue, nouvelles scènes françaises mais également musique classique et jazz, il y en a pour tous les goûts. Une histoire en musique et en art qui se raconte dans les parcs de Gap, sur ses places mais également dans ses quartiers pour tous les publics.

Festival musique du monde © Ville de Gap/Stéphane Demard
Bruits de coulisses © Ville de Gap/Stéphane Demard

GAP ET LE CYCLISME

Depuis la première victoire de la « locomotive » belge Jef Demuysère en 1931, Gap prend régulièrement rendez-vous avec le Tour de France, souvent comme rampe de lancement vers les sommets (Briançon ou l’Alpe d’Huez), mais aussi comme une arrivée de prestige. Les attaquants au long cours y ont souvent connu le succès, à l’image de Jean-François Bernard, qui s’y était révélé en 1986, ou Pierrick Fédrigo vingt ans plus tard. En 2011 et en 2013, Gap a vu passer en trombe des arcs-en-ciel, puisque Thor Hushovd puis Rui Costa s’y sont imposés avec le maillot de champion du monde sur le dos. Déjà, en 1933, Georges Speicher avait été vainqueur à Gap et champion du monde.
Ces dernières années, Gap a souri aux baroudeurs. En 2015, c’est le sympathique Espagnol Ruben Plaza qui l’avait emporté en solitaire avec une trentaine de secondes d’avance sur Peter Sagan qui, cette année-là, collectionnait les deuxièmes places. Enfin l’an dernier, l’intenable Matteo Trentin, maillot de champion d’Europe sur le dos, avait enlevé sa troisième victoire d’étape sur le Tour, légèrement détaché, offrant à la formation Michelton-Scott son quatrième succès de cette édition.

Jean-François Bernard victorieux de l'étape 16 Nimes-Gap du Tour de France 1986 © Presse Sports/Landrain
Matteo Trentin remportant l'étape 17 Pont du Gard-Gap du Tour de France 2019 © A.S.O./Alex Broadway

À VOIR :

Château et domaine de Charance
Adossé à la montagne qui surplombe la ville de Gap, le domaine de Charance s’étend de 100m à 1903m d’altitude, où il offre un panorama exceptionnel. Le site abrite depuis 2004 le Conservatoire botanique national alpin, qui étudie, protège et fait connaître au public la flore alpine. L’amoureux de la nature peut se promener autour du lac, dans le jardin à l’anglaise et flâner dans le jardin en terrasses, label « jardin remarquable », qui regroupe de nombreuses variétés de plantes. Loin d’être fermé et accessible aux seuls scientifiques, ce site de culture des plantes rares et menacées, qui attisait la curiosité de nombreux promeneurs du Domaine de Charance, s’ouvre aux beaux jours au grand public au travers d’animations pédagogiques.

Cathédrale de Gap
La cathédrale Notre Dame-et-Saint-Arnoux domine Gap par sa façade polychrome et son imposant clocher depuis 1905. Le célèbre groupe musical Les Prêtres, originaires du diocèse de Gap et d’Embrun, a enregistré le clip de son album Spiritus Dei dans la cathédrale de Gap.

L’Hôtel de Ville
La première maison communale fut construite en 1400 sur l’emplacement actuel de l’Hôtel de Ville. La construction du beffroi qui surplombe le bâtiment date de 1407. Détruit par l’incendie provoqué par les troupes du Duc de Savoie en 1692, l’immeuble a été reconstruit sur les plans de l’architecte Lechat et terminé en 1743, comme l’indique l’inscription en chiffres romains sous le balcon. La façade et l’escalier intérieur de l’Hôtel de Ville ont été inscrits à l’inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 29 novembre 1948.

La chapelle des Pénitents
Lieu de culte devenu salle de concerts remarquable pour son incroyable acoustique, il règne à la chapelle des Pénitents une atmosphère particulière… entre histoire et modernité.

Le château de Charance © Creative Commons 2.0/hape662
Le jardin en terrasse du château © Creative Commons 2.0/Aups
La cathédrale Notre Dame et Saint Arnoux de Gap © Getty/Richard Villalonundefined undefined
L'hôtel de ville de Gap © Ville de Gap/Stéphane Demard
La chapelle des pénitents © Ville de Gap/Stéphane Demard

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

APPLICATIONS OFFICIELLES