Concours "Ma Ville en Jaune"

Cette année, le Tour de France et son partenaire LCL mettent à l’honneur le Maillot Jaune à travers un concours entre les 8 villes-étapes du Grand Départ 2021.

Sous-préfecture de la Gironde (33)
Ville-étape pour la 4e fois

Population : 25 060 hab. (Libournais, Libournaises), et 95 000 hab. dans la Communauté d’agglomération du Libournais (la Cali, 45 communes).
Spécialités : vin (3 appellations de renom sur la commune Saint-Émilion, Pomerol, Lalande de Pomerol…), lamproie à la Bordelaise (poisson de rivière), bouchon du Vigneron (biscuit, spécialité libournaise).
Personnalités : Noël Mamère (homme politique), Gilbert Mitterrand (maire de 1989 à 2011, fils de François Mitterrand), le doyen Jean Carbonnier (grand professeur de droit français), Pierre Lewden (saut en hauteur), Pierre Gaspard-Huit (réalisateur), William Leymergie (animateur télé), Mickaël Delage (cyclisme).
Sport : Handball Club de Libourne. Championnats de France d'Aviron (plusieurs éditions depuis 2013). CNL aviron & club de tir sportif (classés par les 10 meilleurs français). Lac des Dagueys : centre de préparation aviron & canoë-kayak JO Paris 2024, futur spot de surf (implantation en 2022 d’une vague artificielle et écologique labellisée Paris 2024). Skate-park avec son bowl réputé de 2,6m de profondeur.
Culture : Fest’arts (Festival International des Arts de la Rue), Festival des littératures policières.
Économie : Arena (équipementier), Botalo (bottes), Ceva Santé animale (labo vétérinaire), Fayat (BTP), aérodrome de Libourne - Artigues-de-Lussac.
Labels : « Ville à Vélo du Toir de France » 2 vélos / Label Man And Biosphere / UNESCO (rivière Dordogne et ses affluents) / Label Vignobles et Découvertes / ville labellisée « Terre de Jeux » / Ville du secrétariat du Père Noël
Sites web et réseaux sociaux : www.libourne.fr / www.lacali.fr / www.tourisme-libournais.com / www.gironde.fr / www.gironde-tourisme.fr / fr-fr.facebook.com/ville.de.libourne / fr-fr.facebook.com/lacali.agglomeration / www.facebook.com/Departement.Gironde / @ville.de.libourne / @lacali_agglo / twitter.com/gironde / www.instagram.com/departementgironde

Pont de pierre sur la Dordogne, Libourne © Getty Images

LIBOURNE, UNE HISTOIRE


Une bastide portuaire de 750 ans

La confluence naturelle de l’Isle et de la Dordogne a conduit en 1270 à la fondation de cette bastide par le soldat anglais Roger de Leyburn, qui lui donna son nom. Par cette position géographique, elle a naturellement eu un rôle commercial de premier plan en regardant à la fois vers l’estuaire et vers l’arrière-pays. Le commerce florissant qu’elle a su développer au fil des siècles, principalement autour du sel, du bois et du vin en a fait l’une des bastides les plus prospères d’Aquitaine. Cernée de ses remparts et de ses tours, Libourne imposait alors sa suprématie tout en restant la première filleule de Bordeaux. Comme toutes les bastides, Libourne est construite sur le modèle du camp romain avec une place centrale entourée d’arcades, deux grands axes perpendiculaires et une multitude de rues secondaires formant un damier géant. Pendant longtemps, cette cité prospère a entretenu un lien privilégié avec l’Angleterre. En témoignent encore les pavés du perré de la Tour du Grand port, constitué de petits blocs de pierres. Ces derniers servaient à lester les navires en provenance d’Angleterre, navires qui repartaient de Libourne chargés de barriques de vin. Aujourd’hui, les paquebots de croisière ont remplacé les navires de la flotte anglaise.

Le mascaret
Le mascaret du Libournais est surfé par des riders venus du monde entier car la vague de la Dordogne est unique. Au gré de sa rapide progression sur l’eau arrivant de l’océan, ce phénomène naturel spectaculaire enfle, se dérobe, se déchaîne, s’écume, réapparait, déferle dans le lit de la Dordogne et remonte dans les terres jusqu’à Libourne et au-delà, à plus de 100 km de l’océan. En France, le mascaret libournais, c’est le numéro 1. D’ailleurs certaines célébrités comme Guillaume Canet et Marion Cotillard ont pris l’habitude de venir surfer cette vague d’exception chaque année.


LIBOURNE ET LE CYCLISME

Déjà visitée à trois reprises par le Tour de France, Libourne effectuera un retour aux sources avec le contre-la-montre en direction de Saint-Émilion de l’avant-dernière étape de cette édition. En 1957, pour le premier passage de la Grande Boucle dans la ville, c’est également dans un contre-la-montre de 66 km jusqu’à Bordeaux (qui passait déjà par Saint-Émilion), que Jacques Anquetil avait surclassé ses adversaires et assuré sa première victoire dans le Tour de France.
Un autre contre-la-montre, par équipes celui-là, fut remporté par la formation Panasonic en 1992.
Libourne est par ailleurs la ville natale de Mickaël Delage, qui a participé à six Tours de France, essentiellement sous les couleurs de la Française des Jeux, et de Quentin Pacher, l’un des coureurs les plus combatifs de l’édition 2020.


À VOIR

Musée des Beaux-Arts
Bénéficiant de l'appellation Musée de France, le musée des Beaux-Arts de Libourne présente aux visiteurs un panorama d’œuvres des écoles européennes du XIVe au XXe siècle. Le musée dispose de deux lieux d'expositions : le 2ème étage de la mairie pour ses collections permanentes et la chapelle du Carmel pour les collections temporaires. Bien qu’ayant subi des transformations, le musée a conservé son esprit d’origine et notamment le magnifique vitrail décoratif portant l’emblème de la ville.

Les quais de la Confluence
Entièrement réaménagé le port de Libourne Saint-Émilion, avec ses quais et pontons d’où descendent de nombreux croisiéristes, offre une vue imprenable sur « La Confluence » des rivières de la Dordogne et de l’Isle. Espace de vie et de partage, où chacun peut réaliser ses envies (sport, détente, promenade, gastronomie), il se dégage de ce lieu une atmosphère de bord de mer, dépaysante et festive.

Château de Sales - AOC Pomerol
Peut-être construit par le premier propriétaire connu, Jean de Sauvanelle, maire de Libourne dans la première moitié du XVIIe siècle, le plan du château adopte encore celui d'une forteresse, entièrement clos et organisé autour d'une cour intérieure. Les jardins dessinés sur les plans de 1770-1772 ont fait place à des pelouses, tandis que la pièce d'eau a été réalisée entre 1770 et 1780.
Situé sur l’appellation Pomerol, le château de Sales possède le plus important vignoble de l’AOC avec 47,6 hectares de vigne, sur les 90 hectares du domaine. Les limites de la propriété sont les mêmes qu’en 1578 à trois hectares près, perdus pendant la révolution.

La Tour du Grand Port
La Tour du Grand Port est l'une des tours de défense d'une ancienne porte ouverte dans le mur d'enceinte de la ville. Ces remparts, flanqués de tours, étaient percés de huit portes dont les quatre principales s'ouvraient aux extrémités des deux grands axes de la ville. La porte du Grand Port, dont la construction remonte au XIVe siècle, portait le nom de Porte Richard en l'honneur d'un fils du Prince Noir né à Bordeaux en 1366.

Fest’Arts
Le Festival des arts de la rue de Libourne (Fest’Arts) célèbrera sa 30e édition en 2021. D’abord intitulé Rue en Fête (en 1990), Fest’Arts est né en 1993 pour donner aux fêtes traditionnelles une autre dynamique. Avec les Arts de la Rue, la volonté était de créer un événement festif et convivial où le spectacle vivant serait accessible à tous, dans une bastide qui offrait un espace apte à accueillir les multiples facettes des arts de la rue. L’organisation est confiée depuis 2005 à un service municipal dédié, également chargé gestion du théâtre le Liburnia.

Caserne Lamarque
Les casernes de Libourne ont joué un rôle précurseur dans l'essor du style néo-classique qui se développa dans la deuxième moitié du XVIIIe siècle. Cet ensemble est constitué de trois bâtiments rectangulaires, construits de 1766 à 1820 autour d'une cour précédée de deux pavillons carrés entourés d'une grille. Bien que certains intérieurs aient été remaniés, de nombreux éléments dignes d'intérêt ont été préservés, notamment l'escalier monumental du pavillon des officiers ainsi que la charpente du manège.

Le centre aquatique « La Calinésie »
La spécificité de ces 5 000m² dédiés à l’eau est de conjuguer loisirs, sport et bien-être en intérieur et en extérieur. Côté loisirs, son toboggan de 75 m fait rêver les aventuriers. Un espace de baignade de 500 m² avec sa rivière à courant et son aire de jeux permet à toute la famille de se dépenser. Pour une parenthèse de bien-être, direction l’espace balnéo, largement équipé (hammam, jacuzzi, sauna…). Avec son bassin sportif de 25m² et ses gradins, la Calinésie est en mesure d’accueillir de grandes compétitions nationales en petit bain. Infos sur www.lacalinésie.fr

Train touristique de Guîtres
Vestige de la grande époque des chemins de fer, c’est une occasion de redécouvrir les joies des transports ferroviaires à la mode d’antan. Dans les voitures construites en 1900, on voyage assis sur des banquettes en bois pour traverser la forêt verdoyante du nord Gironde. Le voyage dans le temps commence dès l’entrée dans la gare construite en 1875 où un véritable ticket en carton est poinçonné !


À MANGER :

Confit de porc libournais
Le confit de porc est une des grandes spécialités du Libournais. Il est similaire à l’enchaud ou enchaux, fréquent dans les Landes. Certains estiment qu’il est plus savoureux même que le confit d’oie.
Prélevé dans le filet, il est piqué d’ail, roulé sur lui-même et braisé en cocotte lentement. Pour la dégustation, couper le confit en tranches fines et servir avec une salade à l'huile de noix. Il se consomme aussi bien froid que réchauffé à la poêle.


Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France