Ville étape pour la première fois
Chef-lieu de canton du Lot (46)
Population : 1 315 hab. (Marivalois et Marivaloises), 45 260 dans les 92 communes de la Communauté de communes du Grand-Figeac, 174 000 dans le Lot.
Personnalités : famille de Cardaillac.
Spécialités : agneau fermier du Quercy (appellation IGP, indication géographique protégée), truffe du Quercy, noix du Quercy, pescajoune (crêpe fourrée aux fruits), reine-claude dorée, liqueur de noix, eau de source du Bois Bordet
Sport : Stade Marivalois (rugby, Fédérale 3), Ẻlan Marivalois (football, championnat Promotion ligue Midi-Pyrénées), Motoclub Lacapelle-Marival, Racing Club Marivalois 46 (club de voitures radiocommandées). Équipement : circuit de moto-cross. Événements : étape du MXGP, le championnat du monde de motocross, Masters de motocross
Économie : tourisme, agriculture, services, commerces
Festivals : Foire au Porc, expositions de sculptures et de peintures au château.
Labels : Pays d’Art et d’Histoire / Territoire d’industrie / Grand Site d’Occitanie / Parc Naturel Régional des Causses du Quercy / le Grand-Figeac abrite quatre sites reconnus par l’UNESCO au patrimoine mondial au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France.
Sites web / Réseaux sociaux : https://www.lacapelle-marival.fr https://www.tourisme-figeac.comhttps://www.grand-figeac.fr/www.lot.frwww.tourisme-lot.comhttps://www.facebook.com/Commune-de-Lacapelle-Marival-100564865029685/https://fr-fr.facebook.com/lot.departement/https://www.facebook.com/ohmylothttps://www.facebook.com/GrandFigeac / https://www.facebook.com/ohmylothttps://www.linkedin.com/company/departement-du-lot/https://www.instagram.com/pays_de_figeac_tourismehttps://www.facebook.com/destinationvalleeslotdordognehttps://www.instagram.com/destinationvalleeslotdordogne

Château de Lacapelle-Marival © Jérôme Morel
Plan d'eau et village de Lacapelle Marival © Lot Tourisme/C. Novello
Vue aérienne de Lacapelle Marival © Jérôme Morel

LACAPELLE-MARIVAL, UNE HISTOIRE

Rencontre de trois terroirs

Le bourg quercynois de Lacapelle-Marival a joué depuis le Moyen ge le rôle de petite capitale de son territoire.
Lacapelle-Marival se situe à la rencontre de trois terroirs naturels très différents. À l’ouest, ce sont les Causses du Quercy, plateaux karstiques dont les vastes étendues rocailleuses sont propices à l’élevage ovin. Ce territoire fournissait la richesse de ses troupeaux de brebis, dont le nombre de têtes était parfois impressionnant. À l’ouest, ce sont les monts du Ségala, boisés et fertiles, adaptés à l’élevage bovin et, traditionnellement, à la culture de la châtaigne. Entre ces deux milieux très différents, Lacapelle-Marival s’est établi dans le terroir du Limargue, aux riches terres agricoles favorables aux cultures de céréales, aux vergers de noyers ou à la vigne.
Depuis sa fondation au Moyen ge sur la route très fréquentée reliant Figeac au sanctuaire de Rocamadour, Lacapelle-Marival s’est développée grâce à la complémentarité de ces terroirs agricoles, qui faisait la prospérité des habitants.
Une famille de seigneurs prestigieux a joué un rôle important dans cette histoire. Les Cardaillac, originaire d’un village voisin (Cardaillac, un village pittoresque établi dans un ancien château fort accroché aux versants du Ségala), ont rayonné pendant des siècles dans toute la contrée et ont été des seigneurs quercynois influents du Moyen ge au siècle de Louis XIV. La plupart des châteaux de la région ont été liés au cours de leur histoire à la famille de Cardaillac, puissamment établie à Lacapelle-Marival.

Figeac © Agence Vent d'Autan/Christophe Bouthé

LACAPELLE-MARIVAL ET LE CYCLISME

Lacapelle-Marival et ses 1 270 habitants n’ont pas encore accueilli le Tour de France, mais la commune fait partie de la communauté de communes du Grand Figeac, dont la principale ville a accueilli la Grande Boucle à trois reprises. La seule arrivée en ville, dans le Tour 2004, avait vu la victoire du local de l’étape, David Moncoutié, au terme d’une longue échappée. Aujourd’hui consultant sur Eurosport au côté de Jacky Durand, Moncoutié a résidé longtemps à Bretrenoux-Biars, autre village de l’aire de Figeac.
En 1978, une étape partie de Figeac s’était conclue à Super-Besse par la victoire du Belge Paul Wellens. En 2008, l’arrivée était disputée à Toulouse, où Mark Cavendish avait remporté la deuxième de ses 34 victoires d’étape sur le Tour de France.

David Moncoutié vainqueur d'étape à Figeac lors du Tour de France 2004 © Pressesports/Bernard Papon
Mark Cavendish vainqueur d'étape Figeac - Toulouse du Tour de France 2008 © Pressesports/Jean-Christian Biville

A VOIR

Château de Lacapelle-Marival
Fondation : XIIIe et XVIe siècle
Style : médiéval et Renaissance
Caractéristiques : le massif donjon carré, à mâchicoulis et flanqué d'échauguettes à chacun de ses angles, remonte au XIIIe siècle, tandis que le corps de logis, cantonné de grosses tours rondes, qui lui est accolé, a été ajouté au XVe siècle.
Histoire : le château de Lacapelle-Marival a été construit à la fin du XIIIe siècle par Géraud Ier de Cardaillac. Vers 1270, il s'installe dans une des nombreuses paroisses rurales qui composent alors la seigneurie des Cardaillac, terre riche, à la croisée de routes fréquentées, qui donnera naissance à la petite ville actuelle de Lacapelle-Marival.
Signes particuliers : la salle du conseil, rénovée début 2000, abrite une impressionnante collection de tableaux de tous les présidents de la République française depuis la IIe République ainsi que des représentations de nombreux anciens maires de Lacapelle-Marival.
Classement : Monument historique depuis 1939

Église de l’Assomption de la Sainte-Vierge
Fondation : 1575, remaniée en 1875
Style : néo-gothique
Histoire : construite en 1575 sur le site d’une chapelle romane du XIIe siècle.
Signes particuliers : tableau de Jacques Gamelin (XVIIIe) représentant l'Assomption de la Vierge et tableau du docteur Henri Cadiergues qui représente des brancardiers pendant la Première Guerre mondiale. Vitraux impressionnants.

GR6 - Sur le Chemin de Saint Jacques de Compostelle
Une des branches des chemins de pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle venant du Puy-en-Velay passe par Lacapelle. Cet itinéraire est aussi un sentier de grande randonnée : le GR6, allant de Sainte-Foy-la-Grande (Gironde) à Saint-Paul-sur-Ubaye (Alpes-de-Haute-Provence)

Eglise fortifiée Saint-Martial de Rudelle
La bastide seigneuriale suffisamment peuplée, les coutumes de Figeac sont accordées en 1320 aux habitants par Bertrand de Cardaillac. Il s'agit de la première mention de l'église fortifiée ou "fort-église" Saint Martial, encore visible de nos jours. Cette forteresse constitue l'unique dispositif défensif de la bastide. Le tracé rationnel préconçu de la ville attesté par les chartes est encore visible, l'église, la place et la halle (disparue en 1964) sont positionnées le long de la voie principale.

Château de Lacapelle-Marival © Lot Tourisme/C.Novello
L'Eglise © Lot Tourisme/C. Novello
Cathédrale de Santiago de Compostela © Getty/JoseIgnacioSoto
Eglise fortifiée Saint-Martial de Rudelle © Jérôme Morel

À MANGER

L’ Agneau Fermier du Quercy bénéficie d'une IGP depuis 1996. C'est un produit réputé, élevé dans ce territoire selon une méthode traditionnelle. Une nourriture au lait pendant 70 jours minimum complémentée au foin et aux céréales jusqu’à 150 jours maximum.

Agneaux © Getty/PPAMPicture

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France