Tour de France 2022

Rendez-vous le jeudi 14 octobre pour la révélation du parcours du Tour de France 2022

Station de tourisme des Hautes-Pyrénées (65)

Population : 970 hab. (Luz-Saint-Sauveur)
Spécialités : mouton AOP Barèges-Gavarnie, garbure (soupe paysanne), pastet (plat typique du Pays Toy à base de farine de sarrasin), tartes et tourtes aux myrtilles, le gâteau à la broche, bières artisanales du Pays Toy.
Personnalités : séjour de l'empereur Napoléon III et Eugénie, visite de Victor Hugo. Nicolas Berejny (handiski, champion paralympique en 2006).
Sport : Altitoy Ternua (course de ski-alpinisme), Marmotte Granfondo Pyrénées (cyclosportive), circuits VTT et Enduro dont la mythique descente du Pic du Midi à Luz-Saint-Sauveur (plus de 2 000m de dénivelé négatif).
Culture : festival d'altitude Jazz à Luz, festival de Gavarnie (théâtre en plein air), Foire aux côtelettes.
Économie : tourisme, agriculture, pastoralisme.
Labels : Villages fleuri, 1 fleur
Sites web, réseaux sociaux : www.luz.org / www.pyrenees-trip.com

Station de Luz Ardiden © Creative Commons 4.0/Sotos
Route Luz Ardiden © OtLuz
Lac Ardiden © Getty/ikick
Luz-Saint-Sauveur © Getty/Oks_Mit

LUZ SAINT-SAUVEUR AUJOURD’HUI


Ce bourg ensoleillé situé à 711m d'altitude au cœur des villages perchés du Pays Toy et des plus beaux sites classés des Pyrénées (Gavarnie, Pic du Midi, Cauterets Pont d’Espagne et Lourdes), s’apprécie tant par son héritage culturel que par le caractère de ses traditions.
Victor Hugo a écrit « Ce bourg, ils l’ont nommé lumière, Luz » lorsqu’il séjournait à Luz-Saint-Sauveur en 1843 face à l’église.

À seulement 12km, sa station de sports d’hiver Luz Ardiden offre un domaine skiable dans un cadre naturel sauvage et préservé de toute urbanisation. Protégé par le Pic emblématique de Caperette, l’espace débutant est un plateau d’apprentissage idéal pour s’initier à la pratique du ski. La partie haute du domaine, dessinée par le cirque d’Aulian, séduit par la variété de son relief dentelé de crêtes et de couloirs techniques. Les belles courbes du versant Bederet sont une invitation à dompter l’étendue blanche des 60km de pistes, agrémentée de parcours piétons-raquettes et de chemins de ski de randonnée.

Destination vélo par excellence située à 13km au pied de Luz Ardiden et à 19km du col du Tourmalet, le village de Luz-Saint-Sauveur est renommé pour ses routes atypiques alentour, la concentration de ses routes célèbres et ses panoramas grandioses aux portes du Parc national des Pyrénées. L'ascension de Luz Ardiden est parmi les plus techniques des Pyrénées avec plus de 1000m D+ en 13 km, une pente moyenne de 7,5 % et une pente maximale de 9 %.

Station de ski de Luz Ardiden © Regie Luz Ardiden

LUZ-ARDIDEN ET LE CYCLISME

Les arrivées dans la station pyrénéenne donnent régulièrement lieu à des morceaux de bravoure et des rebondissements mémorables. En 1985, c’est lors de l’étape entre Toulouse et Luz-Ardiden que s’est joué le premier acte de la rivalité entre Bernard Hinault et Greg LeMond, qui fait encore couler de l’encre aujourd’hui. Victime d’une bronchite, le Blaireau se retrouva en grande difficulté dans la montée finale et ne dut son salut qu’au soutien appuyé de Nikki Ruttimann et aux consignes de son directeur sportif Paul Köchli, interdisant à LeMond d’attaquer. Hinault promit à l’Américain, dépité, qu’il l’aiderait à gagner le Tour l’année suivante…
En 1990 c’est Claudio Chiappucci qui y connut quelques déboires, lui aussi vêtu du Maillot Jaune. Après la charge de LeMond, il ne lui restait plus que 5’’ d’avance au général, tandis que Miguel Indurain venait de remporter la seconde étape de montagne de sa carrière ! Quatre ans plus tard, c’est à Luz-Ardiden que commençait, avec une première victoire d’étape, le destin montagnard de Richard Virenque.
Lors du dernier passage du Tour, en 2011, Samuel Sanchez s’y était imposé avant de remporter le maillot à pois de cette édition, tandis que Thomas Voeckler, qui avait heurté une voiture dans la descente de la Hourquette d’Ancizan, parvenait néanmoins à conserver son Maillot Jaune.

Arnaud Démare vainqueur de l'étape Trie sur baise/Pau du Tour de France 2018 © Presse Sports/Stéphane Mantey

À VOIR :

Pont Napoléon
Le Pont Napoléon est un ouvrage monumental de 63m de hauteur érigé par Napoléon III en 1863, reliant le quartier thermal à la route de Gavarnie. En été, le site propose de multiples activités sportives : saut à l'élastique, via ferrata, escalade, tyroliennes...

Eglise des Templiers
Elle est un des rares édifices religieux bâti à la fin du XIIe siècle et actuellement en parfait état de conservation. Occupée et fortifiée par les Hospitaliers de Saint Jean de Jérusalem au XIVe siécle, elle abrite désormais le musée du Trésor, lieu d’exposition d’objets d’art sacré dont les plus anciens datent du XIIIe siècle.

Château Sainte Marie
Datant du Xe siècle et restauré dans les années 1980, il est un des vestiges les plus marquants de l’histoire du Pays Toy. Début août (7 & 8 août 2021), les Médiévales du Pays Toy font revivre le site au temps des troubadours et des combats chevaleresques.
https://www.luz.org/fr/destination-luz/histoire-patrimoine/

A proximité
Cirque de Gavarnie
Le site Pyrénées-Mont Perdu regroupe 3 cirques glaciaires frontaliers à seulement 30/40 min de Luz-Saint-Sauveur : Gavarnie, Troumouse et Estaubé. Ces merveilles faunistiques et floristiques sont à découvrir principalement en été pour la beauté de leurs paysages et de leurs sommets. Le cirque de Gavarnie se démarque par la dimension spectaculaire de ses parois calcaires, ses sommets à 3000m d’altitude et sa cascade de 423 mètres de hauteur, l’une des plus hautes d’Europe.
https://www.valleesdegavarnie.com/ete/ma-destination/gavarnie-gedre

Pic du Midi de Bigorre
Au sommet à 2877m, il s’agit de la plus belle vue sur la chaîne des Pyrénées. Accessible par téléphérique, le Pic du Midi ouvre son observatoire, ses télescopes et coronographes, ses terrasses panoramiques, son ponton dans le ciel, son musée sur l’astronomie et ses multiples animations.
https://picdumidi.com/

Le Parc national des Pyrénées et la Reserve naturelle du Néouvielle
Situé aux portes du Parc national des Pyrénées, la vallée de Luz-Saint-Sauveur offre une kyrielle d’espèces animales et végétales à découvrir de la cime du Vignemale au pic de la Munia. Créée en 1935, le massif granitique du Néouvielle est remarquable par le nombre de lacs et par sa diversité de paysages. On y croise des isards, des perdrix, des marmottes, admirer lacs, laquets et sommets…
http://www.pyrenees-parcnational.fr/fr

Lac de Bastan dans la Reserve naturelle du Néouvielle © Getty/vencavolrab
Pic du Midi de Bigorre © Creative Commons 2.0/Rémi Lanvin
Cirque de Gavarnie © Creative Commons 3.0/Benh Lieu Song
Château Sainte Marie © Pierre Meyer
Église fortifiée des Templiers de Luz-Saint-Sauveur © Creative Commons 4.0/Moahim
Le Pont Napoléon © Pierre Meyer

À MANGER

Le mouton Barèges-Gavarnie
Cette production a obtenu en septembre 2003, une appellation d’origine contrôlée (AOC). C’est la première AOC ovine reconnue. Le mouton Barèges-Gavarnie est issu de la race locale « barégeoise », race rustique qui sait résister aux froids des altitudes pyrénéennes. La reconnaissance AOP par Bruxelles est venue quatre ans plus tard. Le territoire s’étend sur le canton de Luz-Saint-Sauveur et le cheptel comprend environ 3 000 têtes.
L’herbe des estives lui donne des saveurs de serpolet et de réglisse.
Pendant la période hivernale en bergerie, les animaux reçoivent une alimentation à base de foin et de regain et pâturent sur les prairies de fauche, dès que le climat le permet.
Pendant le printemps et l'automne, ils séjournent et pâturent sur les secteurs de moyenne montagne (entre 1 000 et 1 800 m d'altitude) appelés « zones intermédiaires ». L'été, les troupeaux se déplacent en toute liberté pour brouter la meilleure herbe que peut leur offrir la montagne (sur 25 000 ha d'estives, de 1 400 à 2 600 m d'altitude). La flore de haute montagne apporte au Barèges-Gavarnie toute la succulence de la viande.
Ils sont obligatoirement abattus dans la zone de production, à Viella. Une vingtaine d’éleveurs sont actuellement adhérents à la démarche, celle-ci étant gérée par une association interprofessionnelle située à Luz-Saint-Sauveur.
www.aoc-bareges-gavarnie.com

Le mouton Barèges-Gavarnie © Coram et Raphaël Kann

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France