Découvrez les jeux officiels du Tour de France !

Ville-étape pour la septième fois.

Préfecture du Loiret (43)

Population : 115 000 hab. (Orléanais, Orléanaises)

Spécialités : andouilles de Jargeau, moutarde d’Orléans, vins des coteaux du Giennois. Vinaigre d’Orléans, Cotignac d’Orléans.

Personnalités : Jeanne d’Arc, Hugues Capet et les rois Capétiens, Ducs d’Orléans, Jean Calvin (théologien), Jean Zay (ancien ministre et résistant), Maurice Genevoix, Guillaume Budé, Charles Péguy, Georges Bataille (écrivains), Florian Rousseau, Patrice Esnault (cyclisme), Bruno Germain, Reynald Pédros, Florian Thauvin (football).

Sport : US Orléans Loiret judo, Orléans-Loiret Basket, US Orléans Loiret (football). Compétitions : Open d’Orléans (tennis challenger), Coupe du monde de sabre (escrime).

Économie : Informatique et technologies (Téléperformance, Expertline, Louis Harris, TDSI), automobile (usine de fabrication de pneumatiques Michelin), pharmacie (premier pôle pharmaceutique de France avec 70 % de la production nationale), cosmétique (« Cosmetic valley » est un pôle national de compétitivité, qui fait du Centre la deuxième région pour la cosmétique et les parfums), transport et logistique (9 000 salariés, première plate-forme logistique de France). Festivals : Fêtes de Jeanne d’Arc (mai), Festival de Loire (plus grand rassemblement européen de la marine fluviale), Fête de la Saint-Fiacre, Archilab (archotecture), Festival Orléans Joue (septembre). 

Labels : Ville d’art et d’histoire / Territoire vélo / Terre de Jeux 2024 / Ville fleurie 4 fleurs.

Sites web / FB / Twitterwww.orleans-metropole.frwww.tourisme-orleansmetropole.comwww.orleans.fr / www.orleans-metropole.frwww.tourisme-orleansmetropole.comwww.orleans-metropole.fr/tourisme/webcamshttps://sortir.orleans-metropole.frhttps://www.loiret.fr/ / https://www.centre-valdeloire.fr/


ORLÉANS ET LE CYCLISME

Orléans a accueilli le Tour de France à six reprises entre 1964 et 2001, où la ville avait été le départ d’une étape vers Évry enlevée par Erik Zabel. Pour la dernière arrivée en ville, en 1974, Eddy Merckx avait fait… du Merckx. Il était sorti à 12 km de l’arrivée de la demi-étape du matin pour s’imposer en solitaire. Mais le cannibale avait peut-être eu les yeux plus gros que le ventre puisque, l’après-midi, il avait été battu de dix secondes dans un contre-la-montre de 37,5 km par Michel Pollentier.   En 1964, Jean Stablinski avait dominé la première arrivée en vile avec le maillot de champion de France sur le dos. Deux ans plus tard, c’est un autre Français, Pierre Beuffeuil, qui l’avait emporté au terme d’une échappée de 206 km. Le plus célèbre des cyclistes nés à Orléans n’a jamais disputé le Tour de France, et pour cause, c’est un pistard et l’un des meilleurs que la France ait produits : Florian Rousseau, triple champion olympique et vainqueur de dix titres mondiaux sur piste, dont trois en vitesse individuelle. Il est aujourd’hui chargé de la préparation olympique auprès de la Fédération française de cyclisme. Autres Orléanais de naissance : Patrice Esnault, vainqueur d’une étape de la Vuelta et crédité de cinq participations au Tour entre 1986 et 1993, ou Frédéric Garnier, qui prit part au Tour de France 1988. Jean Maréchal, vainqueur de Paris-Roubaix et de Paris-Tours en 1930, avant d’être déclassé de la Reine des classiques, est également né à Orléans, mais par hasard, ses parents ne faisant qu’y passer !


À VOIR :

  • Cathédrale Sainte-Croix

Construction : 1601 à 1829.

Style : gothique, néo-gothique.

Histoire : nommée ainsi en l’honneur des reliques de la Sainte Croix, la cathédrale d’Orléans a connu presque six siècles de construction (1287-1829). La présence de ces reliques est certaine depuis le VIIe siècle, et possible depuis le IVe. Elle est devenue cathédrale royale depuis que Charles II « Le Chauve », Robert « Le Pieux » fils d'Hughes Capet et Louis VI « Le Gros » y furent sacrés rois de France. Sa longue construction fut toujours soutenue par les rois de France, notamment Henri IV et Louis XIV. Jeanne d’Arc vint prier à la Cathédrale le 8 mai 1429. Depuis, chaque 8 mai, une messe solennelle en son honneur y est célébrée pendant les fêtes multi-centenaires de la délivrance d’Orléans par la Pucelle. Elle a été déclarée sainte le 16 mai 1920, en reconnaissance des actes dont elle a fait preuve pendant sa courte vie (19 ans). La cathédrale a été érigée en basilique en 1855. Ce titre honorifique est donné par le pape à une église où de nombreux fidèles viennent spécialement en pèlerinage pour prier.

Caractéristiques : elle compte parmi les cinq plus vastes cathédrales gothiques de France (140 m de long, 53 m de large avec une flèche culminant à 106 m). Les boiseries magnifiquement sculptées du chœur, les vitraux racontant l’histoire de Jeanne d'Arc comptent parmi ses « trésors », au même titre que les 11 chapelles du XIIIe richement dotées qui forment son chevet.

Classement : Monument Historique depuis 1862.  

  • Hôtel Groslot

Construction : 1552

Style : Renaissance.

Histoire : cet hôtel particulier, appelé également Grande-Maison de l'Étape, Maison du Gouverneur ou encore l'Intendance fut l’Hôtel de ville d'Orléans et accueille aujourd’hui la célébration des mariages. Bâti sous l'impulsion de la famille Groslot, il accueillit notamment les rois français François II et Charles IX ainsi que la régente Catherine de Médicis.

Caractéristiques : il possède une façade caractéristique en briques rouges disposée

s en losanges. Il se compose d'un bâtiment central accompagné de deux ailes de style Renaissance et d’un escalier à double volée. Au XVIe siècle, l’hôtel se limite à sa partie centrale. Ses deux ailes sont construites après son rachat par la municipalité. L’hôtel Groslot est composé de quatre salles principales : le salon d'honneur, l’ancienne salle du conseil municipal, l’ancien bureau du maire et la salle des mariages. La décoration intérieure de style gothique troubadour est réalisée entre 1850 et 1854 sous la direction de l’architecte André Delton. On y trouve de nombreux souvenirs de Jeanne d'Arc, des toiles, des tapisseries d'Aubusson, des coffres en bois et d’autres meubles d’époque.

Signes particuliers : la statue de Jeanne d'Arc réalisée par la princesse Marie d’Orléans placée devant son perron date, quant à elle, du milieu du XIXe siècle. Elle porte encore les traces de balles reçues lors de la libération d’Orléans, en août 1944.

Classement : classé Monument Historique en 1846 et 1862.  

  • Fêtes johanniques

Création : 1432

Caractéristiques : fondées pour célébrer le siège victorieux de la ville d’Orléans conduit en 1429 par Jeanne d’Arc. Elles sont présidées chaque année par une personnalité et par tradition par le président de la République l’année suivant son élection. Les fêtes suivent un rituel établi depuis 1855 et consistent principalement en un défilé dans les hauts lieux de la ville où Jeanne d’Arc est passée. Une jeune femme est choisie chaque année pour incarner cette dernière.

Classement : inventaire du patrimoine culturel immatériel de France.  

  • Hôtel des Créneaux

Construction : 1498-1518

Style : gothique et Renaissance.

Histoire et caractéristiques : situé au cœur de la ville médiévale, l’hôtel des Créneaux fut le premier hôtel de ville d’Orléans. A partir de la Révolution française, il devient le siège du Tribunal, puis de 1825 à 1981, il abrite le Musée des beaux-arts. Il héberge aujourd'hui une partie du conservatoire d’Orléans. Les corps de bâtiment ont été édifiés en plusieurs étapes, pour l’essentiel de 1445 à 1513, tout d’abord à l’intérieur, contre le rempart primitif, puis à l’extérieur, sur des terrains nouvellement acquis. La façade de la rue Sainte-Catherine date du XVIe siècle. D’un point de vue architectural, elle est remarquable par son alternance de styles gothique et Renaissance, auquel appartient par exemple la corniche ornée de coquilles. Le passage du saloir tient son nom du grenier à sel qui le borde. On y entreposait le sel, dont le négoce constituait un monopole municipal.

Classement : Monument Historique depuis 1840.  

  • Quais de Loire

Rénovés au début des années 2000, les quais de Loire sont un espace prisé des promeneurs, des sportifs et des cyclistes de la Loire à Vélo. Ils offrent un point de vue sur le patrimoine naturel ligérien et un cadre exceptionnel pour des événements comme le Festival de Loire, plus grand rassemblement européen de la marine fluviale (prochaine édition en septembre 2025).  

  • Parc floral de La Source

Né en 1963, dans le cadre d’un projet d’urbanisme ambitieux, le Parc floral, premier site touristique du Loiret, épouse la forme d’un site naturel, à la lisière entre le coteau de Sologne et la plaine du Val de Loire. En son centre surgit la source du Loiret. On peut y flâner à la découverte des collections végétales et profiter des nombreuses animations et activités proposées.  

  • Musée des beaux-arts

Sa collection permanente, qui couvre la création artistique du XVe au XXe siècle, présente un ensemble de peintures italiennes, flamandes et hollandaises, ainsi qu’un important fonds d’œuvres françaises des XVIIe et XVIIIe siècles dont un remarquable cabinet des pastels, le deuxième de France après le Louvre. Le musée possède une collection de 10 000 dessins et 50 000 estampes.  


À MANGER :

  • L’andouille de Jargeau

L’andouille de Jargeau (à 18 km d’Orléans) tient son origine du Moyen Âge mais n'a obtenu une vraie notoriété qu’à partir du XIXe siècle et notamment grâce à la fameuse confrérie des chevaliers du goûte-andouille créée en 1971. Composée de tripes et de viande de porc, ainsi que parfois d’oignons, d’échalote ou de persil, l’andouille de Jargeau est cuite dans un bouillon d’épices et d’aromates. Une fois braisée ou grillée au barbecue, celle-ci se déguste avec des lentilles, des haricots ou encore une purée de pommes de terre, le tout accompagné par exemple d’un verre de vin blanc du Val de Loire. Chaque deuxième samedi du mois de mars a lieu à Jargeau le concours international de la meilleure andouille. La ville accueille également la foire à l’andouille le deuxième dimanche de juin.  

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France