Commentaire de Christian Prudhomme

Les habitués de la Clasica San Sebastián se trouveront ici en terrain familier, en particulier au moment d’affronter les huit kilomètres de montée du Jaizkibel, qui jouent toujours un rôle décisif dans la sélection. Au passage au sommet, il restera une petite vingtaine de kilomètres dédiés à une plongée sur Saint-Sébastien.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

CLUB - COLONNE DROITE