Commentaire de Christian Prudhomme

Le Pays Basque ne manque pas de ressources pour offrir des opportunités aux puncheurs. Avec 3 300 mètres de dénivelé et un double tremplin à exploiter pour faire la différence dans les 30 derniers kilomètres, les côtes de Vivero et de Pike, les débats pour le premier Maillot Jaune seront réservés à des attaquants de tempérament, capables de mobiliser leur instinct autant que leur puissance.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

APP MOBILE - FR
CLUB - COLONNE DROITE