Avec Yahama, le Tour roule sur trois roues

15 mars 2019 - 14:00

A retenir :

Le Tour de France change de braquet ! Le partenariat de trois ans passé avec le constructeur japonais Yamaha prévoit le remplacement des motos qui circulent à l’échelon course par des modèles à trois roues, que les téléspectateurs ont pu voir dès cette semaine sur les routes de Paris-Nice, et à l’avenir sur des courses cyclistes organisées par A.S.O. en Europe comme Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège ou encore le Tour de France. Autour du peloton, une trentaine de motos sont nécessaires pour réguler la circulation, assurer le ravitaillement, transporter des commissaires de course, des journalistes et encadrer la caravane publicitaire. Sur Paris-Nice ce sont une dizaine d’exemplaires du tout récent Yamaha NIKEN, sorti au mois d’octobre 2018, qui ont fait leur apparition après avoir fait l’objet d’une préparation rigoureuse, supervisée par Frank Meneghini, responsable du parc autos et motos d’A.S.O. : « Nous avons effectué nos premières visites chez Yamaha il y a maintenant un an et avons beaucoup travaillé avec eux pour apporter les modifications nécessaires aux différents métiers que nous exerçons sur les courses. Par exemple, nous installons du matériel de communication radio qui modifie la répartition des masses, il a aussi fallu équiper le NIKEN d’un support spécifique pour l’ardoise ou encore d’une bulle haute qui n’existe pas sur le modèle de série ».

Une fois ces aménagements effectués, Yamaha a procédé à l’homologation des nouveaux matériels, pendant que les pilotes ont réalisé de nombreux tests avant de lancer les machines en course. Et le verdict est unanime quant au confort de conduite des motos japonaises : « nous avons par exemple fait des essais sur les pavés en vue de Paris-Roubaix et tous les motards affirment que les trois roues apportent beaucoup de stabilité. C’est aussi une moto atypique par son allure et ce n’est pas négligeable », conclut Meneghini.

Christian Prudhomme - Directeur du Tour de France : « Assurer le bon déroulement d’une course cycliste est complexe. Les motos sont indispensables à tous les niveaux : la sécurité des coureurs, leur ravitaillement, la régulation des véhicules, le bon déroulement sportif, la médiatisation etc. L’arrivée de Yamaha sur le Tour de France et les autres courses cyclistes que nous organisons est une nouvelle preuve de l’excellence que représente la Grande Boucle. Nous accueillons un partenaire dynamique, innovant et qui apportera tout son savoir-faire à la plus grande course cycliste du monde ».

Eric de Seynes - Président de Yamaha Motor Europe : « Ce nouvel accord passionnant nous donne l’occasion rêvée de démontrer le vaste potentiel de la NIKEN. La concurrence sous toutes ses formes est profondément inscrite dans l’ADN de Yamaha et cette collaboration nous permet d’être un rouage essentiel dans le bon déroulement de certains des plus grands événements sportifs mondiaux. Les équipes d'assistance qui parcourront d'innombrables kilomètres au cœur de l'Europe seront également pour Yamaha une excellente vitrine pour présenter son produit révolutionnaire au public et démontrer ses performances et sa fiabilité, quels que soient le terrain et les conditions. La gamme de modèles NIKEN se distingue par son caractère polyvalent, sa capacité à convenir à des motards de tous niveaux et à offrir un confort et une sécurité de conduite inégalés sur tous types de routes. Je suis vraiment convaincu que la NIKEN s'adaptera parfaitement aux besoins de tous les motards auxquels incombera la lourde tâche d’assurer l’assistance sur ces grands événements sportifs. »

© ASO/Alex BROADWAY

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus