Tour de France 2022

Rendez-vous le jeudi 14 octobre pour la révélation du parcours du Tour de France 2022

Chatou- Paris  

Parc royal des chasses sous Louis XIV, la plaine de Versailles est une pure construction humaine, dédiée au loisir et à la chasse, entièrement close de murs, avec ses faisanderies, ses remises boisées, ses fermes. De larges allées plantées d’ormes partaient du « grand rond », en étoile, vers les autres propriétés royales. De cette époque, il ne reste que quelques fermes et portions de murs. Le site classé de la plaine de Versailles,  protégé depuis l’an 2000, sur 2800 ha, vise à préserver son rôle de poumon vert aux portes de l’agglomération versaillaise, son rôle nourricier au travers de l’activité agricole, et sa vocation récréative, tout en conservant les vues depuis et sur le domaine royal inscrit sur liste des Biens du patrimoine mondial de l’UNESCO. La restitution de l’allée royale de Villepreux, avec la plantation de 300 arbres, en 2019, témoigne de la volonté de faire revivre le caractère momumental et historique des lieux, en lien avec les nouveaux équipements comme le nouveau tram 13, qui desservira bientôt le domaine royal sur la commune de St Cyr l’Ecole.

© Pauline Dumigron

Partie des Champs-Élysées avec le Cours-la-Reine

Classé par arrêté en date du 19 novembre 1910 et d’une superficie de 3.94 ha.  

Tout commence en 1616 quand Marie de Médicis fait ouvrir une promenade en bord de Seine qui prolonge vers l'ouest le somptueux jardin des Tuileries : Le cours-la-Reine. En 1667, le dessin et la réalisation de la promenade accompagnant leur perspective en direction de la colline de Chaillot est confiée à André Le Nôtre : les Champs-Élysées, aujourd’hui axe majeur de plus de 2 kilomètres et voie royale de Paris, ils s’inscrivent au-delà des limites du périphérique pour résonner à l’échelle métropolitaine.  

Le site classé d’une Partie des Champs-Élysées avec le Cour-la-Reine se présente comme un vaste trapèze verdoyant qui suit le cours du fleuve, qui s'incurve au sud-ouest contre la colline de Chaillot, et se sépare de l'axe royal et historique qui va se perdre loin vers l’ouest pour rejoindre l’actuelle Défense. Il longe le palais de l'Élysée, au nord, et ouvre la perspective sur l'hôtel des Invalides et son esplanade, au sud. Entre les Champs-Élysées et la Seine, et à la différence d'autres sites parisiens, il apparaît ainsi davantage comme une articulation majeure ayant une entité paysagère autonome ; lieu où se joue le prestige de la capitale.

© A.S.O.

L'ouest et le sud parisien sont marqués par l'usage d'un pierre particulière : la meulière.