Ville-étape pour la 26e fois

Préfecture de la Loire (42)

Population : 174 300 hab. (Stéphanois), 403 000 hab. pour Saint-Étienne Métropole

Personnalités : Lucien Neuwirth (homme politique, rapporteur de la loi sur la pilule contraceptive), Geoffroy Guichard (fondateur du Groupe Casino), Roger Zannier (fondateur du groupe Z), Charles Exbrayat (écrivain), Muriel Robin (humoriste), Bernard Lavilliers, Mickey 3D (chanteurs), Juliette Arnaud (actrice, chroniqueuse), Pierre Gagnaire (cuisine), Alain Prost (pilote de F1), Joël Bernard, Benoit Faure, Roger Rivière, Cyril Dessel (cyclisme), Dominique Rocheteau, Jean Castaneda (football), Bruno Gaccio (humoriste), Pïo Marmaï, Sami Bouajila (acteurs)

Spécialités : bugnes  (beignets), sarasson (proche du fromage blanc, assaisonné aux herbes), la râpée (galette de pommes de terre et d'œufs battus), la soupe mitonnée, la salade de barabans (pissenlits, accompagnés de lardons cuits et/ou d'œufs mollets), barboton (ragoût de pommes de terre), grillatons (pâté issu de résidus de gras et de viande), pâté chaud (quenelles à la sauce tomate), gâteau de foie, vins des côtes du Forez…

Sport : Euro de football 2016, Grand Départ du Critérium du Dauphiné 2017, Championnats de France d’athlétisme, site hôte de la Coupe du monde de rugby 2023 et des Jeux olympiques de Paris 2024. Clubs : AS Saint-Étienne (football Ligue 1, 10 titres de champion de France), Espoir Cycliste Saint-Étienne Loire, Saint-Étienne BMX.

Économie : 31 000 entreprises, 9e métropole française en nombre de dépôts de brevets. Filières d’excellence : design, new manufacturing (premier pôle mécanicien de France), optique, ingénierie des surfaces, technologies médicales. Universités (25 000 étudiants)

Festivals : Biennale internationale Design de Saint-Étienne (mars-avril, 11e édition en 2019), Paroles et Musiques (juin, 28e édition en 2019), les sept collines (juin-juillet, 25ème édition en 2019), les Roches celtiques (juillet), Fête du Livre (octobre, 35e édition en 2019)

Labels : Seule ville française « créative design Unesco » / Label FrenchTech, chef de file de la DesignTech / Terre d’excellence cycliste / Ville d’Art et d’Histoire / Musée de France pour les 3 musées (Musée de la Mine, Musée d'Art et d'Industrie et musée d'Art Moderne et Contemporain) / Ville fleurie 2 Fleurs

Sites web / Réseaux sociaux : www.saint-etienne-metropole.frwww.saint-etienne.frsaint-etiennetourisme.com@villesaintetienne@saint_etienne_ /  www.instagram.com/villedesaintetienne/ /  @saintetiennemetropole/ / @SteMetropolewww.instagram.com/saintetiennemetropole/

La plus grande collection de cycles en France

Rénové par Jean-Michel Wilmotte en 2001 et labellisé Musée de France, il possède trois collections techniques d’envergure nationale et internationale : armes, cycles et rubans. Il conserve notamment la plus grande collection de cycles de France.

Ces collections sont le lien incontournable entre passé, présent et futur de la région stéphanoise. En 1886, la première bicyclette française est fabriquée à Saint-Etienne, acte fondateur d'une industrie qui connaitra une renommée internationale grâce notamment aux produits de Manufrance, Ravat, Automoto. Des ancêtres de la bicyclette aux vélos de sport et de tourisme perfectionnés, la « petite reine » inspire inventeurs et publicitaires. La « Superbe Hirondelle » produite par la Manufacture Française d’Armes et Cycles, la première bicyclette française et stéphanoise dialoguent avec le vélo du XXIe siècle.

Bicyclette Superbe Hirondelle au musée de Saint-Etienne © CC BY-SA 3.0
Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne © CC BY-SA 3.0

Boudé par le Tour avant-Guerre en raison de sa position centrale dans l’Hexagone, Saint-Étienne s’est ensuite largement racheté et a reçu depuis 1950 la Grande Boucle à 25 reprises souvent mémorables. Les noms des vainqueurs en ville (Geminiani, Bobet, Hinault, Herrera ou Zoetemelk) se suffisent à eux-mêmes. L’un des épisodes les plus marquants des passages du Tour dans le Forez fut sans doute la fin du duel fratricide entre Bernard Hinault et Greg LeMond dans l’édition 1986. Le contre-la-montre individuel tracé autour de Saint-Étienne fut l’ultime baroud d’honneur du Blaireau, sa 28e et ultime victoire d’étape. Sa victoire sur son équipier et rival fut cependant trop étriquée (25”) pour lui permettre de menacer l’Américain et prétendre à un sixième sacre deux jours plus tard à Paris. Cette passation de pouvoir, on le sait, ne fut pas de tout repos, et une chute de LeMond dans ce chrono le poussa même à accuser ses équipiers de sabotage en faveur d’Hinault. Le Breton jura pourtant ses grands dieux (et il le fait encore) qu’il avait passé un pacte pour assurer la victoire de LeMond et qu’il s’y tint.

La dernière visite du Tour en ville eut lieu en 2014 avec une victoire au sprint d’Alexander Kristoff. Saint-Etienne était aussi la ville du regretté Roger Rivière, destin brisé du cyclisme français des années 50.  Y vit également le jour Gilles Delion, vainqueur du Tour de Lombardie 1990 et coureur à la probité exemplaire, qui disputa quatre Tours de France entre 1990 (meilleur jeune) et 1995.

Tour de France 1950 - Germiniani - Etape BRIANCON/ST ETIENNE © Presse Sports
Tour de France 1950 - Louison Bobet - Etape BRIANCON/ST ETIENNE © Presse Sports
Paris/Nice 1977 - Bernard Hinault © Presse Sports
Tour de France 1985 - Luis Herrera - Etape AUTRANS/ST ETIENNE © Presse Sports
Tour de France 1980 - Joop Zoetemelk - Etape VOREPPE/ST ETIENNE © Presse Sports
Tour de France 2014 - Victoire d'Alexander Kristoff - Etape Bourg en Bresse / Saint Etienne © ASO/X.Bourgois

La cité du design
Saint-Étienne, « ville des armes et du cycle », fière de son passé industriel, a parfaitement amorcé sa mue en devenant en quelques années la capitale française du design. En 2010, elle devenait ainsi la première ville française et la deuxième en Europe après Berlin a obtenir le label « Ville créative design » de l’Unesco, récompensant le travail effectué à la Cité du Design et par l’Ecole supérieure d’art et design, deux structures regroupées aujourd’hui dans l’ancienne Manufacture d’armes qui a fait la réputation industrielle de Saint-Étienne. La Biennale internationale du design renforce encore la stature de la ville dans ce domaine. Le design s’intègre aujourd’hui partout, dans l’architecture, l’urbanisme et les quartiers de la ville.

La Manufacture d’armes
Construite en 1864 ,c'est un palais industriel en briques rouges et pierres blanches, typique du Second Empire. Une partie des bâtiments a été détruite pour la réalisation de la Cité du design.

Musée d’Art moderne et contemporain Saint-Étienne Métropole
Le Musée d’art moderne et contemporain propose une programmation d’expositions temporaires d’envergure internationale et valorise une collection majeure d’œuvres des XXe et XXIe siècles, une référence parmi les musées en région. Constituée d’acquisitions réalisées depuis le début des années 1980 pour l’art contemporain et d’importants dons et dépôts, elle rassemble aujourd’hui près de 20 000 œuvres. Le musée accueille chaque année plus de 65 000 visiteurs dans les 3 000 m2 de l’espace d’exposition.
Grâce à sa réputation, le Musée d’art moderne et contemporain est sollicité, tout au long l’année, pour des prêts d’œuvres ou projets d’expositions, dans le cadre de grandes manifestations nationales et internationales. 300 à 400 œuvres sont ainsi prêtées et exposées à travers le monde dans des institutions prestigieuses (à la Villa Médicis-Rome, Fondation Beyeler-Bâle, Centre Pompidou Metz, Guggenheim New York, MoMA, …).

Puits Couriot et Musée de la Mine
Au cœur d’un site minier classé Monument historique, le Puits Couriot est un exceptionnel ensemble patrimonial pour découvrir, en famille ou entre amis, l’univers du charbon et de ses hommes à deux pas du centre-ville. Avec ses deux crassiers et son chevalement, il est le dernier grand témoin de l’aventure minière du bassin stéphanois et abrite depuis 1991 le Musée de la Mine de Saint-Étienne. Dans ses bâtiments, qui ont conservé leur authenticité et la trace du travail des hommes reconstituée depuis leur fermeture en 1973, il propose une découverte de l’univers de la mine sur les pas des mineurs, avec notamment une galerie souterraine reconstituée. Les expositions, festivals, concerts, installations artistiques et la Fête de la Sainte-Barbe font de Couriot un lieu de vie et de culture de premier plan, aujourd'hui le musée le plus fréquenté de la Loire avec plus de 70 000 visiteurs par an.

La Cité du design © Saint-Étienne Métropole
Manufacture d'armes de Saint-Étienne © CC BY-SA 3.0
Musée d’Art moderne et contemporain Saint-Étienne Métropole © Saint-Etienne Métropole / P.Grasset
Puits Couriot © D.VILLAFRUELA / CC BY-SA 4.0 international
Compresseur dans la salle d'énergie du Puits Couriot, Musée de la Mine, Saint-Étienne © H.Rival / CC BY-SA 4.0 international

Les bugnes sont d’origine très ancienne puisque on en consommait à Rome à l’époque du carnaval.  À Saint-Etienne, c’est aussi avant le mardi gras que les bugnes étaient confectionnées avec l’huile que l’on ne pouvait plus utiliser pendant le carême.

Recette

Pour environ 60 bugnes :
Ingrédients : 500g de farine, 100g de beurre ramolli, 3 œufs, 50g de sucre, 10g de levure de boulanger, 2 cuillères à soupe de fleur d'oranger ou de rhum, sel, huile pour friture.
Délayer la levure dans 5 cl de lait tiède. Dans un saladier, verser la farine, creuser un puits et ajouter les œufs battus, la levure, le beurre ramolli, la fleur d'oranger, le sucre et la pincée de sel, bien mélanger puis pétrir la pâte jusqu'à ce qu'elle forme une boule qui ne colle pas aux doigts. Couvrir le saladier et laisser lever 3h.
Sur un plan de travail fariné, étaler la pâte puis découper des bandes, diviser les bandes en rectangles. Inciser chaque rectangle au milieu et glisser une extrémité à l'intérieur de la fente afin d'obtenir une tresse.
Faire chauffer l'huile dans une casserole puis faire cuire les bugnes. Les bugnes doivent être à peine colorées, sinon elles seront trop sèches.

Bugnes © CC BY-SA 2.05
Place Jean Jaures © Saint-Etienne Tourisme/ Congrès Magali Stora
Site Le Corbusier © Le Corbusier / St-Etienne Tourisme / Congrès Luc Olivier
Banc Kyoto © Saint-Etienne Tourisme / Congrès Magali Stora
Le stade de Saint-Etienne © Saint-Etienne Métropole / Fertil Ink
Saint Etienne : loisirs © Ville de Saint-Etienne / Charly Jurine
Le quartier d'affaires de Saint-Etienne Châteaucreux © Saint-Etienne Métropole/ H.Genouilhac
Le zénith © Saint-Étienne Métropole
Spectacle à St-Etienne © Ville de Saint-Etienne /H.Genouilhac
Cité du design, Saint-étienne © Charlotte Pierot

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus