Ville étape pour la 5e fois

Préfecture de Saône-et-Loire (71)

Population : 34 448 hab. (Mâconnaises, Mâconnais)

Spécialités : les gaufrettes mâconnaises, l’Idéal mâconnais (gâteau), les vins du Mâconnais, vins (Viré-Clessé, saint-véran, pouilly-fuissé), gaufrettes, bouchon (chocolat au marc de Bourgogne), andouillette, escargots et fromages de chèvre.

Personnalités : Alphonse de Lamartine (poète, romancier, dramaturge, homme politique), Antoine Griezmann (champion du monde de football 2018), Marine Lorphelin (Miss France ), Barbara Barthet (recordwoman du monde de tir progressif en sport boules), Maryvonne Icarre (championne du monde d’athlétisme masters), Sandrine Martinet Aurières (médaillée d’or aux Jeux paralympiques de Rio en 2018), Joseph Dufour (créateur du papier peint), Maxime Descombin (sculpteur)

Sport : les Régates mâconnaises (aviron), AS Mâcon Rugby (Fédérale 1), Union football mâconnais, Vélo sport mâconnais. Événements : régates internationales d’aviron, grand prix international de motonautisme, jumping international 3 étoiles, championnat du monde de speedway, Gambettes Mâconnaises, Corrida Lamartinienne, Triathlon, Semi-marathon-10 km de la voie bleue.

Économie : viticulture, Cité de l’entreprise (pépinières de start-up et d’entreprises du numérique), Zac Grand sud (PME, industries, sociétés de transport, etc.), port de plaisance (plus grand port de plaisance fluvial de France) et bientôt Saône Digitale (activités numériques et espaces de détente).

Festivals : Rallye des vins (mars), Concours national des vins de France et Salon des vins (avril), Été frappé (concerts, spectacles, ateliers, danse, ciné plein air…), 123 Mâcon (septembre, forum des associations), Contes & lumières, Biennale d’art naïf, d’art contemporain, Biennales de cirque et de magie, les Symphonies d’automne, les Vendanges de l’humour, Festival de cinéma Effervescence

Labels : 2 Fleurs d’Or, ville 4 Fleurs, ville ludique et sportive, ville sportive et conviviale, ville internet @@@, hashtag d’or (meilleure performance sur les réseaux sociaux), station classée de tourisme, label tourisme et handicap, marque qualité tourisme pour le camping 4 étoiles.

Sites web / réseaux sociaux : www.macon.fr / @Villedemacon / #VilleDeMacon / www.instagram.com/villedemacon/ / www.snapchat.com/add/villedemacon / www.linkedin.com/company/villedemacon/ / www.youtube.com/channel/UCe16YVs7c1Rm013m11oJtkA / www.macon-tourism.com/fr/

Mâcon fête Lamartine

Le poète romantique, écrivain, homme politique et grand voyageur Alphonse de Lamartine est décédé le 28 février 1869. Voilà donc 150 ans que le plus célèbre des Mâconnais a disparu. La Ville de Mâcon a décidé d’honorer sa mémoire et de rappeler à tous son héritage en tant qu’auteur et humaniste, en organisant six mois d’événements et de manifestations.

Des conférences, des expositions, des concerts de janvier à juin 2019 ont permis de découvrir ou redécouvrir la richesse des œuvres et de la pensée d’Alphonse de Lamartine dont les thèmes restent toujours d’actualité (lutte contre le racisme, défense de la démocratie, etc.) et qui continuent de nous inspirer.

Alphonse de Lamartine est né à Mâcon en 1790 et a passé toute son enfance à Milly. Son grand amour de jeunesse, Elvire, a déclenché sa vocation pour les lettres. Durant toute sa vie, Lamartine a simultanément mené des carrières littéraire et politique de premier ordre. Retiré de la vie politique en 1849 et criblé de dettes, il a passé la fin de sa vie dans le Mâconnais, sa terre natale. Il est mort à Paris en 1869 et repose aujourd'hui à Saint-Point. Ses œuvres principales sont Jocelyn, La Chute d'un Ange, Graziella et l'Histoire des Girondins.

Il est également possible de suivre dans la région de Mâcon une « route Lamartine » de 50 km, jalonnée par les lieux qui ont marqué la vie du poète.

Alphonse de Lamartine © CC0 1.0 Public Domain Dedication

Mâcon s’est notamment placé sur la carte du Tour de France grâce à deux contre-la-montre décisifs. C’était notamment le cas en 1991, où Miguel Indurain y scellait le premier de ses cinq titres en dominant Gianni Bugno et Greg LeMond. Lors du Critérium du Dauphiné 2011, l’étape de Mâcon a donné l’occasion au jeune Allemand John Degenkolb de confirmer son entrée dans le cercle des sprinteurs qui comptent en s’imposant sur les bords de Saône, au pied de la statue de Lamartine. En 2012, la ville était le départ d’une étape jusqu’à Bellegarde-sur-Valserine qui permettait à Thomas Voeckler de s’adjuger l’avant-dernière de ses quatre victoires d’étape sur la Grande Boucle. Il récidivait lors de cette même édition à Bagnères-de-Luchon pour remporter le maillot à pois.

Parmi les cyclistes mâconnais, deux ont participé au Tour de France, Joël Millard, à quatre reprises entre 1972 et 1975, et Guy Buchaille, en 1953 et 1957. Joël Millard est aujourd’hui président du comité départemental du cyclisme de Saône-et-Loire.

John DEGENKOLB © ASO/F.Mons
Miguel Indurain : Tour de France 1991 - Contre la montre © Presse Sports

Le musée des Ursulines
Aménagé dans un ancien couvent du XVIIe siècle, le musée des Ursulines rassemble un condensé de l’histoire de Mâcon à travers ses salles d’archéologie, d’ethnographie et de beaux-arts. Le musée accueille également des expositions temporaires mettant en valeur des artistes locaux. Un espace consacré aux collections Lamartine a également été créé. Accessible à vélo et doté de 8 emplacements gratuits, le musée labellisé « Accueil vélo » fera l’objet d’une réhabilitation totale en vue d’une labellisation musée d’art et d’histoire.

La voie bleue
Au départ de l’esplanade Lamartine, on rejoint Tournus en longeant la Saône à vélo ou à pied. Cet ancien chemin de halage a été réaménagé en piste cyclotouristique sur 35 km. Un parcours idéal pour les amoureux de la nature ou les sportifs qui bénéficient d’un panorama exceptionnel.

Le Tracé de la plume
Suivez les flèches en bronze et laissez-vous guider à travers la ville. Ce parcours patrimonial d’une boucle d’une à deux heures, permet de découvrir l’histoire, l’architecture et la gastronomie de Mâcon. Cette promenade dans Mâcon suit un parcours riche de 28 points d'intérêt commentés sur place grâce aux bornes explicatives et à une application mobile.

Le pont de Saint-Laurent
Classé monument historique depuis 1987, ce pont médiéval du XIe siècle est l’un des sites emblématiques de la ville. Composé de 13 arches et mesurant 230 m de long pour une largeur de 3,50 m par endroits, ce pont relie la Saône à la Bresse. Il a fait l’objet d’une importante rénovation en 2017.

Maison de bois
Construite entre 1490 et 1510, la Maison de Bois est sans doute la plus ancienne maison de Mâcon, et très certainement la plus célèbre. Sa façade entièrement construite en bois est décorée d’une multitude de statuettes d’inspiration souvent grivoise. Personnages à masques d’hommes et de singes plus ou moins grimaçants, ils sont debout, assis, ailés, nus ou parfois vêtus seulement d’une écharpe ou d’un bonnet. Certains, de leurs bras étendus, tiennent alternativement la tête et la queue d’un animal fantastique au réel.
La Maison de Bois fut comparée, par les frères Goncourt à un gigantesque bahut de bois que les Mâconnais ne devaient regarder qu’en échappade, en raison des sculptures truculentes qui ornent ses murs.

Église Saint-Pierre
Établie d’après les plans de l’architecte Berthier, élève de Viollet-le-Duc, l’église Saint-Pierre vit le jour dans les années 1860 dans le quartier de l’Hôtel de Ville. L’édifice de style roman présente une façade à trois étages. Trois portails à plein cintre surhaussé (caractéristique du monument, que l’on trouve dans toutes les arcades, baies et ouvertures) aux tympans ornés de bas-reliefs en pierre, donnent accès à l’intérieur. Dominé par deux clochers d’une rare élégance, coiffés d’une flèche en pierre, l’ensemble est remarquable.
À l’intérieur, plusieurs œuvres sont classées Monuments historiques : le bas-relief d’autel en marbre blanc de la chapelle Notre-Dame-de-Lorette, sculpté par Perrache, un artiste lyonnais de la fin du XVIIIe siècle et un marbre funéraire d’époque Renaissance du tombeau de la famille Beauderon de Senecé.

Vieux Saint-Vincent
Proches de l’ancien oppidum de Mâcon, les deux tours et le porche d’entrée constituent les seuls vestiges de l’ancienne cathédrale dont le tympan roman est exceptionnel. À l’intérieur, la maquette, les plans et les éléments architecturaux permettent de reconstituer l’évolution de l’édifice du XIe au XVe siècle.

Le musée des Ursulines abrite un espace dédié à Lamartine © Ville de Mâcon / G.Fontany
Vélo à Mâcon, piste au bord de la Saône © Ville de Mâcon / G.Fontany
Suivez le tracé de la plume et découvrez Mâcon ! © FPannuti
Le Pont St Laurent © Wikimedia / Domaine Public
Maison de bois © CC BY 2.0
L'église Saint-Pierre au centre de la vie mâconnaise © Ville de Mâcon / G.Fontany
Quai Lamartine à Mâcon et Vieux St Vincent © CC BY 4.0

La Maison mâconnaise des vins

Fondée en 1958, cette maison qui fait face à la Saône est à la fois un lieu réputé de restauration traditionnelle dans laquelle on peut savourer les meilleures recettes bourguignonnes et un caveau où découvrir une large gamme d’appellations mâconnaises. Une Cité des vins, construite à proximité, ouvrira ses portes en 2021 et renforcera ainsi la mise en valeur des vins des Bourgogne.

Dégustations et shopping font bon ménage aux Halles © Ville de Mâcon / G.Fontany
Ouvertes en 2015, les Halles proposent des produits du terroir © Ville de Mâcon / G.Fontany
La maison de bois, plus ancienne maison de Mâcon_Ville_de_Mâcon © F.Pannuti
Le Salon des vins de Mâcon réunit chaque année plus de 8 000 visiteurs_042018 © villemacon_F.Pannuti
Ville d'eau, Mâcon cultive la tradition de l'aviron_102015 © villemacon_F.Pannuti
Le jumping international attire les meilleurs cavaliers du monde_092018 © villemacon_F.Pannuti
Le festival Eté frappé réunit des milliers de spectateurs_08-2017_Ville_de_Mâcon © GFontany
Concert sur l'esplanade dans le cadre de l'Eté frappé-Ville_de_Mâcon © GATHERON
2 fois Fleur d'or et ville 4 Fleurs, Mâcon se distingue pour son fleurissement _04-2017_Ville_de_Mâcon © GFontany
Le pôle Cadre de vie rivalise d'imagination pour décorer la ville_04-2017_Ville_de_Mâcon © GFontany
Pont Saint-Laurent, Mâcon © Ville de Mâcon

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus