Ville-étape pour la 11e fois
Capitale de la Belgique

Population : 180 000 hab. pour Bruxelles Ville (Bruxellois), 1 200 000 hab. pour les 19 communes de la Région Bruxelles-Capitale

Personnalités : René Magritte (peintre), Hergé, André Franquin, Philippe Geluck, Peyo (bande-dessinée), Jacques Brel, Annie Cordy, Plastic Bertrand, Maurane, Lara Fabian, Stromae (chanson), Audrey Hepburn, Jean-Claude Van Damme (cinéma), Éric-Emmanuel Schmitt, Amélie Nothomb (écrivains), Claude Lévi-Strauss (ethnologue), Haroun Tazieff (russe naturalisé Belge, volcanologue), Eddy Merckx (cyclisme), Jacky Ickx (pilote automobile), Vincent Kompany, Eden Hazard (football)

Spécialités : frites, moules, chicons, caricoles, gaufres, chocolat, cuberdons, spéculoos, bière (gueuze en particulier)

Sport : plus d’une centaine de disciplines et parmi les principales associations, le Royal Sporting Club Anderlecht (football D1), le Basic-Fit Brussels (basket-ball D1), le Royal Racing Club de Bruxelles (hockey sur gazon). Équipements : Stade Roi Baudouin, Palais 12, Némo 33 (une des plus profondes piscines d’Europe). Evénements : 20 km de Bruxelles, Brussels Marathon, Mémorial Ivo Van Damme, Ecotrail Brussels, BXL Tour…

Ằ vélo : plus de 70 km de pistes cyclables, plus de 60 km de « promenade verte », 19 itinéraires cyclables régionaux rattachés à la « promenade verte » régionale et à des itinéraires cyclables en Région flamande, Villo ! système de location de vélos (350 stations, 5 000 vélos), plus de 1 000 places de parking souterrain destinées aux vélos en centre-ville

Économie : PME, secteur tertiaire dynamisé par la présence de nombreux fonctionnaires européens, industrie automobile et aéronautique, activités portuaires, tourisme (8,5 millions de nuitées en 2018), universités et écoles (90 000 étudiants)

Particularités : dite Capitale de l’Europe, Bruxelles est la 2e ville la plus cosmopolite du monde ; 179 nationalités différentes et plus de 100 langues parlées. Seule région administrativement bilingue de Belgique (français et néerlandais)

Sites web : www.bruxelles.bebe.brusselswww.visit.brussels

La galéjade de l’orteil de René Vietto

La victoire de René Vietto dans la première arrivée du Tour de France à Bruxelles en 1947 a donné lieu à une légende vivace et pourtant quelque peu exagérée. Méridional, hâbleur et pour tout dire galéjeur, Vietto, qui avait endossé ce jour-là le Maillot Jaune, a prétendu auprès de son biographe, Louis Nucéra, qu’il s’était imposé à Bruxelles après avoir sectionné lui-même au scalpel un orteil douloureux au départ de Lille. Cet orteil, qui le gênait pour courir, le roi René l’aurait ensuite donné à un Marseillais du nom de Bertrand en guise de fétiche. Il y a du vrai dans le récit recueilli par Louis Nucéra, mais aussi beaucoup de licence poétique. René Vietto souffrait en effet du petit orteil, qui était compressé par la chaussure en course. Que cette douleur l’ait stimulé lors de son échappée entre Lille et Bruxelles, c’est possible… Mais c’est seulement sept ans plus tard, dans un hôpital de Toulouse, que ce fameux orteil a été retiré par un chirurgien. Et c’est seulement alors que Vietto offrit le trophée, plongé dans le formol, au marchand de cycles marseillais René Bertrand, qui le conserve toujours précieusement dans son appartement situé à deux pas de l’hôpital de La Timone.  

René Vietto - Tour de France 1947 - Etape Lille/Bruxelles © PRESSE SPORTS

La Grand Place
Renommée pour sa richesse ornementale, elle est bordée par les maisons des corporations, l'Hôtel de Ville et la Maison du Roi (Broodhuis en néerlandais). Elle est considérée, par Victor Hugo notamment, comme l'une des plus belles places du monde. En août 1695, la plupart des maisons ont été détruites lors du bombardement de la ville par les troupes françaises du maréchal de Villeroy. Seules la façade et la tour de l'Hôtel de Ville, qui servait de cible aux artilleurs, et quelques murs en pierre ont résisté. Les maisons entourant la place furent reconstruites par les différentes corporations. De fréquents évènements festifs ou culturels y sont organisés, dont à la mi-août de chaque année paire, l'installation au centre de la Grand-Place d'un immense tapis de fleurs composé de plus de 500 000 plants de bégonias.

Le Manneken Pis
Sachez, si vous vous rendez devant le monument le plus couru de Bruxelles et sans doute l’une des deux ou trois fontaines les plus célèbres au monde, que le petit “ketje” qui urine devant vos yeux n’est pas la statue commandée en 1619 par les autorités bruxelloises au sculpteur Jérôme Duquesnoy. Celle-ci a été en effet remplacée en 1965 par une copie, l’original se trouvant dans le musée de la Maison du Roi pour éviter qu’il soit abîmé. Le petit Julien (c’est l’autre nom de notre jeune homme qui pisse) en a effet vu des vertes et des pas mures depuis son installation en ces lieux. Mutilé, enlevé, remplacé… Dès 1628, il fut démoli par un noctambule pris de boisson. En 1745, le voilà dérobé par les troupes anglaises. Deux ans plus tard par des grenadiers français… Sa plus longue absence eut lieu en 1817, lorsqu’il fut kidnappé par un ancien forçat français du nom d’Antoine Lycas et retrouvé trois mois plus tard. Lycas fut condamné aux travaux forcés à perpétuité. On ne badine pas avec le Manneken-Pis. Plus près de nous, le Petit Julien fut enlevé par des étudiants en 1963, 1968 et 1978, mutilé en 1955, 1957 et 1965, où les vandales ne laisseront que les jambes… Mais il est toujours revenu uriner devant les touristes et symboliser l’esprit frondeur de Bruxelles.

Parcours BD de Bruxelles
La genèse du parcours BD remonte au début des années 90. La ville de Bruxelles a mené une lutte ferme contre les grandes affiches publicitaires enlaidissant le centre-ville. Ces affiches, une fois retirées, donnaient à voir des façades délabrées qu’il fallait restaurer. C’est dans ce contexte qu’a été réalisée la première fresque BD. Il s’agit du personnage Broussaille du Bruxellois Frank Pé dans le quartier Plattesteen. L’initiative était belle : croiser l’art et la rénovation urbaine, et a permis de consacrer dans un premier temps quelques auteurs bruxellois sur les murs de la capitale. Au fil des années, le Parcours s’est développé, des auteurs non-bruxellois mais belges ont collaboré… Et puis, des auteurs étrangers -Hugo Pratt, Zep, Dupuy-Berberian, Uderzo, Mezzo, pour ne citer qu’eux- s’inscrivant dans le vaste héritage de la bande dessinée franco-belge.
De Tintin à Spirou en passant par Corto Maltese, Lucky Luke, Yoko Tsuno, Natacha, Astérix… Ce sont aujourd’hui une soixantaine de personnages que l’on admire au détour d’une promenade sortant des sentiers les plus touristiques, à la découverte des petites rues authentiques et pleines de charme de Bruxelles.

Grand Place © Flaviu Boerescu - stock.adobe.com
Manneken Pis © Getty Images
Parcours BD à Bruxelles - Fresque Blake et Mortimer © CC BY-SA 4.0 / Stefflater
Parcours BD à Bruxelles © CC BY-SA 4.0 / Stefflater

Anguille au vert
Acheter des anguilles vidées et parées. Les couper en tronçons. Trier les épinards, l’oseille et le persil, couper les queues, laver les feuilles.
Faire fondre du beurre dans une cocotte. Ajouter les tronçons d’anguille et les faire sauter cinq minutes. Ajouter les épinards et l’oseille. Baisser le feu et laisser fondre 5 minutes. Ajouter 20 cl de vin blanc sec, un bouquet garni et des feuilles d’estragon, de sauge et de  menthe fraîche. Assaisonner, laisser mijoter 10 à 15 minutes. Mélanger deux jaunes d’œufs et un peu de jus de citron. Verser cette liaison dans la sauteuse et remuer sans laisser bouillir. Servir les anguilles avec toute leur sauce. À déguster chaud ou froid.

Anguille au vert © CC BY-SA 3.0 / D.Monniaux
Equipe de football de Belgique © ERIC DANHIER
La fabrication de chocolat, une spécialité de Bruxelles © Rama / CC BY-SA 2.0 FR
Bois de la Cambre, Bruxelles © Eric Danhier
Palais Royal, Bruxelles © Getty Images
Palais des expositions © Getty Images
Atomium © E.DANHIER

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus