J-100 : ET LE TOUR MET LE CAP AU NORD

  • Le coup d’envoi de la 109e édition du Tour de France sera donné le 1er juillet prochain de Copenhague, pour un programme sportif qui sera le plus septentrional de l’histoire de la Grande Boucle. Les rouleurs, les experts des classiques ventées et les sprinteurs seront à l’honneur durant ces trois étapes précédant une journée de transfert.
  • Pour célébrer l’approche de cette échéance une délégation des équipes d’organisation, de médias internationaux et de partenaires de l’épreuve ont été conviés au Danemark. Les uns et les autres sont concentrés, comme les coureurs et avec chacun ses préoccupations, sur la préparation du Tour 2022. Le pays du vélo attend les champions.
© A.S.O./Lars Moeller/LetourCPH
© A.S.O./Lars Moeller/LetourCPH

VISITE GUIDÉE… SOUS LE SIGNE DU VENT
La Petite Sirène fait déjà de l’œil aux suiveurs. À l’occasion de l’entrée dans les 100 jours précédant la mise en action des coureurs du Tour de France, les Danois ont accueilli de nombreux invités qui ont pu se familiariser avec les territoires et les villes au programme des trois premières étapes. Une reconnaissance du chrono inaugural de Copenhague a par exemple été concoctée pour les journalistes qui ont même pu rouler à vélo sur les 13 kilomètres du parcours urbain. Après le soleil de la capitale, les bourrasques du Grand Belt étaient au rendez-vous de la reconnaissance du final de l’étape de Nyborg, dont les 18 derniers kilomètres sont tracés sur des ponts en surplomb de la mer. Selon le responsable du parcours Thierry Gouvenou, il s’agira dès le deuxième jour de course d’une séquence décisive : « le vent souffle toujours ici, explique-il entre deux rafales, le plus souvent de trois-quarts face mais il y aura certainement des mouvements qui désigneront des gagnants et des perdants. Si je devais donner un conseil aux prétendants au titre, ce serait de s’entourer de solides équipiers capables de manœuvrer, car les écarts pourraient s’avérer importants. Et quand on sait à quel point il est difficile de reprendre du temps en montagne, il y a vraiment un coup à jouer à Nyborg ».

DICTÉE DU TOUR : LES FRANCO-DANOIS EN AVANT-PREMIÈRE
La cinquième édition de la Dictée du Tour, qui se tiendra ce vendredi 25 mars dans la quasi-totalité des villes-étapes du Tour 2022 et prévoit de réunir près de 26 000 élèves, a été précédée d’une première séance organisée au lycée français Prins Henrik de Copenhague. Pour ce coup d’envoi, l’exercice a été mené par Christian Prudhomme, aussi à l’aise au maniement du drapeau de départ qu’à la lecture d’un texte annonçant, il y a maintenant plus de deux ans, la première visite du Tour au Danemark. Les 400 enfants de 8 à 12 ans, qu’ils soient Français, Danois ou internationaux séjournant à Copenhague, ont par exemple dû trancher leurs hésitations quant à l’orthographe des mots « septentrional » ou encore « triptyque ». Le Tour ne tend pas de pièges, mais présente des difficultés !

LE TROPHÉE GRAND DÉPART EN TOURNÉE
L’aventure se poursuit pour le trophée du Grand Départ, qui sillonne les routes et survole les mers depuis maintenant neuf ans, de Porto-Vecchio à Nice avec de grands détours par Düsseldorf, Bruxelles ou Leeds, marquant toujours une halte sur les Champs-Elysées le jour de l’arrivée finale du Tour. En juillet dernier, il est précisément passé des mains de Loïg Chesnais-Girard, président du conseil régional de Bretagne, à celles de Lars Weiss, alors Maire de Copenhague. Depuis, il a été présenté et exposé dans les cinq villes danoises figurant sur la carte de l’édition 2022, à savoir Sonderborg, Vejle, Nyborg, et Roskilde avant de rejoindre Copenhague. Chacun de ces trajets a été effectué en compagnie de personnalités locales du monde du sport ainsi que de nombreux cyclistes. Pour rallier le Musée de Copenhague où il séjournera jusqu’à la fin juin, le trophée était porté par un cortège d’une grosse centaine de cyclistes amateurs, dont faisaient partie Christian Prudhomme et Sophie Hæstorp Andersen nouvellement élue à la tête de la municipalité.

COPENHAGUE, LA VIE EN JAUNE
C’est dans les bureaux de la Mairie de Copenhague que s’est concrétisée il y a plusieurs années l’idée de présenter une candidature de Grand Départ au Tour de France. Les salons de cet imposant édifice de briques étaient donc naturellement désignés pour accueillir une réception célébrant solennellement le « J-100 », orchestrée par la Maire de Copenhague, justement présidente du bureau d’organisation du Grand Départ 2022. « Dans 100 jours, la plus grande compétition cycliste du monde démarrera au Danemark dans la ville la plus cyclable du monde. Ces trois étapes nous donnerons l’occasion de montrer au monde la beauté de notre pays de vélo. Ce sera un énorme rassemblement », promet Sophie Hæstorp Andersen, tandis que Christian Prudhomme s’exprimait en écho à ces propos. « Répondre à l’appel de Copenhague s’est immédiatement imposé comme une évidence : les amoureux de vélo parlent le même langage, qu’il s’agisse de compétition, de loisir ou de déplacement quotidien. Nous constatons mois après mois en travaillant ensemble que cette passion multiple et commune nous unit. Et je suis convaincu que cette atmosphère d’enthousiasme sera partagée par tous les coureurs et suiveurs qui vont se retrouver ici ». L’ambiance étant déjà teintée aux couleurs du Tour dans la capitale danoise, le directeur du Tour de France a pu inaugurer une boutique officielle à proximité de l’Hôtel de Ville, puis dévoiler un Maillot Jaune XXXL de neuf mètres sur six qui habille la façade de l’Ambassade de France pour les prochains mois. Le décor est bel et bien planté.

Suivez-nous

Recevez des informations exclusives sur le Tour de France

FANTASY - FR
CLUB - COLONNE DROITE