Démare, le sacre picard !

Résumé de l'étape18.05.2014Étape 3- Cap'Aisne - Chamouille / Bray-sur-Somme

© ASO/G.Demouveaux

Ce matin au départ de Cap'Aisne, Arnaud Démare (FDJ.fr) préférait opter pour la prudence : « l'objectif est surtout de garder le Maillot Jaune  et de gagner le Tour de Picardie ». Mais pour donner davantage d'éclat à son succès final, le jeune sprinteur de 22 ans a mis un point d'honneur à s'imposer à nouveau à Bray-sur-Somme, en haut d'une bosse de 500m, devant ses parents. Démare a devancé assez nettement sur la ligne Ramon Sinkeldam (Giant)  et Gianni Meersman (OPQS). Au général, le picard précède Sinkeldam (13'') et Coquard (21''). Il succède à John Degenkolb (2013) et Marcel Kittel (2013) au palmarès de l'épreuve. Philippe Gilbert (BMC), 4ème de l'étape, se console avec le maillot à pois de meilleur grimpeur.

Gilbert dépouille Dumoulin
C'est à nouveau sous le soleil, depuis la charmante base nautique de Cap'Aisne à Chamouille, que se sont élancés à 12h10 les 114 coureurs encore en lice sur ce Tour de Picardie. L'allure est très vive dès le km 0 mais l'équipe BMC de Philippe Gilbert empêche les attaquants de filer. La tactique s'avère payante puisque Gilbert parvient à prendre le dessus sur Tom Dumoulin au sommet de la côte de Cessières (km 26). Le Belge glane quatre points qui lui permettront de devancer le Néerlandais d'un petit point au classement général final du classement de la montagne.

Reza fête son anniversaire à l'avant
Il faut finalement attendre le km 50 pour voir le bon coup partir, à l'initiative de Robin Stenuit (Wallonie-Bruxelles). Le belge est accompagné par 6 coureurs : Steve Chainel (FDJ.fr), Wesley Kreder (Wanty), Gert Joeaar (Cofidis), Victor Campenaerts (Topsport), Evaldas Siskevicius (La Pomme) et Kevin Reza (Europcar), offensif le jour de ses 26 ans. Les 7 hommes possèdent jusqu'à 3'35 d'avance sur le peloton après 60 kilomètres de course. Derrière, l'équipe FDJ.fr du Maillot Jaune Arnaud Démare met en route et l'écart commence à diminuer.

Joeaar repousse l'échéance
Les 7 ne sont plus que 5 quand Chainel et Stenuit décident de se relever peu après le secteur ravitaillement de Rosières-en-Santerre (km 103.5). Les fuyards ne précèdent le peloton que d' 1'20 lors du premier passage sur la ligne à Bray-sur-Somme (km 118). Campenaerts s'isole à l'avant à 30 kilomètres du but mais est rapidement rejoint par Kreder et Joeaa (22 km de l'arrivée). Alors que le peloton est sur les talons des 3 coureurs échappés, le solide estonien Joeaar décide de partir seul, à 17 km de l'arrivée. Le coureur de l'équipe Cofidis fait preuve d'une belle résistance, mais doit finalement s'avouer vaincu à 5 km sous l'impulsion des formations de sprinteurs.

Démare fait à nouveau parler la poudre
L'équipe BMC fait alors le forcing en tête de peloton pour placer au mieux son leader Philippe Gilbert au pied de la montée finale. Mais au terme des 500 derniers mètres en montée, c'est finalement Arnaud Démare qui émerge  en tête, avec une marge suffisante pour lui permettre de savourer sa victoire. Ramon Sinkeldam échoue comme la veille derrière le coureur picard. Gianni Meersman finit à la 3ème place, juste devant Philippe Gilbert, qui se console toutefois avec le maillot à pois de meilleur grimpeur.

Étape 3 Cap'Aisne - Chamouille / Bray-sur-Somme

Tout sur l'étape journal de l'étape

Porteurs de maillots à l'issue de l'étape 3

Classements à l'issue de l'étape 3

S'abonner

Recevez des informations exclusives sur le Tour de Picardie

Partenaires du Tour de Picardie